Doctor Who 9×01

 

La saison 9 vient de démarrer et j’ai décidé de reprendre mes critiques hebdomadaires des épisodes… c’est une tradition, et ça me forcera à bloguer un peu plus ! Et puis, cet épisode peut rentrer dans le challenge RVLF ! Après un épisode de Noël que j’ai trouvé franchement moyen, j’avais un peu peur pour la reprise… L’article contient des spoilers, je vous recommande vivement de voir l’épisode avant pour ne pas vous gâcher la surprise ! Et essayez de voir les 2 prologues, ce sont des bonus sympathiques !

Résumé

Le Docteur semble avoir disparu alors que les avions se sont mystérieusement immobilisés dans le ciel. UNIT demande de l’aide à Clara pour le retrouver, et ils pourraient bien recevoir un coup de main d’une source inattendue !

 

Eh bien j’ai vraiment aimé cet épisode, cela faisait longtemps que ça ne m’était pas arrivé devant Doctor Who ! Les prologues étaient déjà efficaces ( dans un style opposé : humour et angoissant) et l’épisode est franchement jouissif !

 

J’ai accroché dès le pré-générique où l’on voit une Skaro pré-Time War (et avant Genesis of the Daleks) ravagée par une guerre millénaire et qui se finit par un clifhanger assez frappant (même si je me doutais un peu de l’identité du personnage avec le prologue) !

On retrouve ensuite Clara en « mode PJ » (l’histoire n’avance pas sans l’intervention d’un Personnage-Joueur !) : le Docteur a disparu alors que les avions de la planète sont bloqués dans le ciel et UNIT semble incapable d’initiative sans elle…

Elle agit donc une fois de plus dans la veine pseudo-Docteur de la fin de saison 8, mais c’est pour mieux se faire rabattre le caquet par LA bonne surprise de l’épisode : Missy est de retour et elle est en grande forme ! Elle vole très vite la vedette à Clara, ne se privant pas de vanner cette dernière ! De plus, j’aime beaucoup son humour sur son énième « résurrection » qui lorgne du côté du quatrième mur !

 

On a aussi le droit à un fan service généreux : Shadow Proclamation, Ood, les Soeurs de Karn… beaucoup de clins d’oeil, mais l’épisode n’oublie pas l’intrigue en route !

Si on a des moments très drôles avec Twelve en mode rock (pour faire plaisir à ses autres moi !) et délirant, c’est surtout pour cacher son inquiétude et sa culpabilité vis-à-vis d’une action récente. On retrouve bien là le fonctionnement du Docteur dans presque toutes ses incarnations !

Parce qu’on arrive ensuite au coeur de l’épisode (avec une bonne dose de timey-wimey !) : le Docteur a agi de manière compréhensible mais assez sombre en abandonnant un enfant  (Davros)en pleine guerre parce qu’il savait ce que ce dernier allait devenir ! C’est compréhensible après tout ce qu’il a vu et vécu avec les Daleks et leur créateur, mais cela a sans oute contribuer à faire de Davros ce qu’il est devenu ! On a là une possible boucle temporelle stable… jusqu’à la fin !

Davros semble vouloir anéantir le Docteur psychologiquement en tuant Clara, le TARDIS et Missy sous ses yeux pour prouver à son ennemi que la compassion est une faiblesse. Cela semble pousser le Docteur à tuer Davros enfant, clifhanger de fin d’épisode !

Bon, honnêtement, personne n’y croit vraiment ! On est sur la BBC et dans une série familiale… il est fort possible que Missy et Clara se soient en fait téléporter au moment de se faire « exterminer », et elles pourraient intervenir auprès du Docteur… pzs certaine non plus que le TARDIS soit vraiment détruite ! à moins que ce dernier ne décide d’essayer de changer Davros (dans la veine de A Christmas Carol) et que cela suffise à les sauver. Cependant, Davros ne peut pas trop changer sous peine d’énormes paradoxes pour l’univers et pour le Docteur (imaginer un univers sans Time War !) !

Bref, j’attends la suite, en espérant que la conclusion sera à la hauteur de la première partie cette fois, n’est-ce pas Moffat ? Bon Moffat avait quand même globalement remonter la pente de la saison 7 assez médiocre (surtout la première moitié) avec la dernière saison, j’espère juste qu’il ne retombera pas dans ses travers comme à Noël dernier !

 

Conclusion :

Un excellent épisode qui mêle humour, émotion et voyage dans le temps dans un cocktail explosif ! J’ai hâte d’être à la semaine prochaine (en croisant les doigts pour que le soufllé ne retombe pas aussi vite ! 😉 ) ! Et j’aime beaucoup Twelve après la dernière saison de développement du personnage et de sa psychologie !

 

Dépôt chroniques / infos

Publicités

2 Réponses

  1. Tu as lu ton avis, je ne suis pas si enthousiasme (enfin sur le coup je l’étais mais en rédigeant ma chronique celui-ci a un peu pris la poudre d’escampette). Mais bon un mauvais DW c’est quand même très bon, et j’ai hâte de voir la suite ^^.

    • Tu classe carrément cet épisode dans les mauvais ?
      De mon côté je compte bien revoir le double épisode sous peu, et ma critique du 9×02 ne tardera pas trop !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :