Brèves hebdo (258) : Timey-wimey and all that jazz…

Les gens semblent encore en vacances, c’est toujours calme à la médiathèque… je regarde quelques séries, mais la plupart n’ont pas encore reprises, ce qui me laisse le temps d’en rattraper d’autres que j’avais manquées ! Niveau lectures, j’ai lu une très bonne BD et j’avance dans la série-phare d’Holdstock ! Enfin, malgré la fin des vacances d’été, j’ai quand même pu faire 2 JDR des deux côtés de l’écran…

Télé


Doctor Who classics 13×03, Pyramids of Mars (ère Tom Baker)-14×01 : j’ai moins accroché à ce serial, où Sarah-Jane est franchement un boulet et où le rythme est vraiment mal maîtrisé…. Le début de l’épisode suivant est assez fun avec ce village vide puis ses « habitants étranges, mais je crains que l’introduction des Sontarans rendent les choses moins subtiles !


Game of Thrones 7x067x07 : quelques passages d’action sympa, mais la cohérence spatio-temporelle n’est plus qu’une lointaine chimère…et les personnages sont taillés à la truelle ! La romance de Jon et Daenerys est rapide, et le timing vraiment facile… mais bon, un peu de relation incestueuse, ça risquait de manquer avec Jaime qui se libère enfin de Cersei en se rendant compte de sa folie… et c’est une tradition de famille ! 😉

Malgré ses facilités, j’avoue que j’ai globalement bien aimé ce finale, le fan service fonctionne donc encore sur moi ! Et puis, même si la mise en place est longue et frustrante, ça fait plaisir de voir Sansa battre Littlefinger à son propre jeu en tirant parti des « leçons » qu’il lui a apprise ! La saison était imparfaite mais restait plaisante… J’attends la saison 8 qui sera clairement centrée sur l’action, les dernières scènes le montrent clairement… le budget effets spéciaux va exploser avec toute cette magie ! 😉

-Dirk Gently 1×01-1×03 : j’avais déjà vu et apprécié la version britannique de 2010, mais cette relecture américaine est franchement jouissive et délirante aussi ! Le côté gore et absurde m’a un peu rappelé Utopia, en moins sombre quand même, heureusement ! J’ai beaucoup aimé ce fantastique absurde, ces personnages décalés…vivement la suite !

 

Livres

  • BD Les cents nuits de Héro d’Isabel Greenberg : une relecture féministe des Milles et une nuits, avec des contes intéressants et souvent cruels… les hommes ont clairement le mauvais rôle, mais quand on voit l’actualité, on se dit qu’il faut encore des archétypes pour dénoncer les injustices faites aux femmes… un récit puissant et intelligent !

 

en cours

  • Lavondyss de Robert Holdstock (article à venir) : voilà un livre très riche ! Moi qui aime beaucoup les contes et les légendes ainsi que la mise en abîme, j’ai été servi avec ce roman-là où le héros de notre monde donne naissance et se retrouve peu à peu happé par le monde des mythes…j’ai hâte de lire la suite !
  • Notre Dame aux écailles de Mélanie Fazi : en pause.

 


JDR

Prosopopée (Paris PlaJDR) : j’ai enfin pu tester ce petit JDR indépendant lors d’un après-midi au parc ! Ici, s’il y a bien un maître de jeu et des joueurs incarnant un protagoniste, on crée tout de A à Z ensemble, pour avoir un univers et des thèmes proches des films de Miyazaki. On est plus proche du conte que d’un JDR traditionnel, et s’il est intéressant d’être en totale improvisation, j’ai du mal à voir le jeu durer beaucoup plus de 2h dans ces conditions ! Le système est simple, par contre il ne faut pas hésiter à donner beaucoup de « dés-offrandes (pour une belle narration, une bonne idée…à pour aider les joueurs à résoudre les crises, d’autant plus quand ils font des jets pourris à répétition ! Bref, c’était une expérience intéressante !

Doctor Who (en ligne par chat audio) : on a enfin continué le premier épisode de la campagne (après le pilote) ! Je devais donc bluffer Al Capone en lui faisant croire que j’étais une chanteuse (alors que je suis une voleuse/arnaqueuse), sous peine d’avoir tout le groupe exécuté sans sommation (le MJ a pris un malin plaisir à insister là-dessus en me répétant « no pressure » ! 😉 ) !

A l’aide de quelques points d’histoire donnés par les autres, d’une chorégraphie adaptée au public (gangsters et fêtards masculins) et d’un roleplay chanté, j’ai séduit la foule en interprétant « Don’t tell your mamma » avec 30 ans d’avance… et en éclipsant une certaine Annette Hanshaw !

Bref, ensuite il a fallu sauter d’une fenêtre à l’autre éviter les avances d’un Al émoustillé, découvrir des flics sous couverture, accidentellement révélés que nous étions des voyageurs temporels à ces derniers… avant de se retrouver au milieu d’une fusillade (heureusement, j’ai réussi à faire évacuer le bar à l’exception des hommes de main des 2 gangs qui s’affrontaient !) où un des deux groupes avaient des fusils laser et sauver un des deux flics sur place en « rembobinant » sa ligne temporelle avec mon tourne-vice temporel … à suivre…


Je suis ravie de pouvoir jouer dans l’univers de Doctor Who et de découvrir peu à peu les mystères de la campagne plutôt que de les créer (c’est un plaisir différent), et le JDR permet d’aller bien plus loin que la série en matière de jeu avec le temps, surtout quand on a que des fans de SF autour de la table (virtuelle) !

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :