Sans parler du chien de Connie Willis

Sans parler du chien

 

Second roman de Connie Willis, ce dernier se déroule dans le même univers que Le Grand Livre… et il compte aussi pour le challenge Retour vers le Futur et pour le challenge SFFF au féminin (avant qu’il ne s’achève le 8 mars, shame on me !)!

Synopsis :

Les Historiens d’Oxford sont absolument débordés depuis que Lady Bracknell a décidé de restaurer la cathédrale Saint-Paul avec une relique qui avait frappé son ancêtre. cela explique qu’on envoie un historien épuisé pour rapporter un « paquet »à l’époque victorienne. Une série d’erreurs et de coïncidences va compliquer sa tâche…

 

Ce roman a un ton très différent du précédent : on est ici clairement dans la satire et l’humour ! On y trouve de nombreuses références littéraires (Jerome K. Jerome et Oscar Wilde en tête) et d’innombrables malentendus et situations cocasses !

C’est un des rares romans où j’ai vraiment ri et pas juste souri !
Ned est un personnage maladroit mais attachant et forme un duo efficace avec sa collègue ! Les personnages de l’époque victorienne semble délicieusement stéréotypés mais peuvent parfois surprendre le lecteur ! On se régale des quiproquos, des chassés-croisés amoureux, du risque de détruire l’univers (mais joyeusement) pour cause de paradoxe temporel…

Lady Bracknell  crée des situations loufoques et on se délecte de son caractère de cochon, on se balade sur la tamise, dans un manoir victorien, un train…toujours avec plaisir !

Le livre peut plaire, même à ceux qui n’aiment pas la SF : le voyage dans le temps n’est ici qu’un moyen d’arriver dans un contexte digne de Jane Austen ou d’Oscar Wilde ! Les derniers chapitres expliquent un peu plus la théorie derrière tout ça, mais même si on n’a pas envie de se prendre la tête, il suffit de se laisser porter et Ned a une conclusion à la Hercule Poirot qui résume assez bien le schmilblick ! 😉
De plus, on a le droit à quelques retournements de situations assez savoureux !
Si vous aimez la littérature anglaise classique, vous avez toutes les chances de tomber sous le charme…et si (comme moi), vous êtes en plus fan de SF, vous allez vous régaler !

 

Conclusion :

Un délicieux roman mêlant humour, hommage à la littérature du XIXème et voyage temporel ! N’hésitez pas (d’autant plus qu’il peut se lire indépendamment) !

 

Dépôt chroniques / infos

Publicités

9 Réponses

  1. Lu, l’année dernière je crois, et… ce dont je me rappelle, c’est que l’histoire est complètement rocambolesque ! à s’y perdre !

  2. C’est un roman excellent, j’adore le mélange improbable des genres qui fait que du coup il plait à plein de gens en plus ^^.

    • Oui, j’adore les différentes références ! J’essaierai de voir q’il peut plaire à ma mèren tiens (elle a doré « Trois hommes dans un bateau) ! 🙂

  3. L’ambiance est vraiment incroyable, on sent l’Angleterre victorienne ! ^^

  4. Je suis justement en train de lire un roman de Connie Willis (Black-out) qui se passe apparemment dans le même univers. Je pensais que c’était un one shot mais apparemment « Sans parler du chien » vient avant, zut ! En tout cas, je le note également, cette histoire autour de Saint Paul m’intriguais.

    • C’est le même univers et il y a quelques références (et la première apparition du personnage de Colin), mais on peut les lire de manière indépendante (tout comme « Le Grand Livre » qui est le premier) ! Mais n’hésite pas à les lire à l’occasion, ils sont vraiment sympa aussi !

      • Merci pour les précisions. J’ai réussi à remettre toute la série dans l’ordre … Je viens de finir Black-out et j’enchainerai avec All Clear (sa suite) dès que je me le serai procuré. Puis je lirai Sans parler du chien car j’aime énormément l’ambiance de ces histoires semi historique, semi SF.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :