Omale de Laurent Genefort

J’avais beaucoup entendu parler de ce cycle et le challenge estival  de Lhisbei a été l’occasion de découvrir le premier tome de ce planet-opera…

Synopsis :

Plusieurs personnes des 3 grandes races de la planète géante Omale ont été convié à une quête mystérieuse qui pourrait leur apporter des réponses sur eux-même et la nature de leur monde…

 

Le pitch me plaisait beaucoup, il promettait un planet-opera, des points de vue variés, un mystère… malheureusement l’exécution ne m’a pas convaincue !
J’ai trouvé toute la partie sur le zeppelin trop longue, il ne s’y passe pas tant de choses que cela et les personnages que l’on découvre ne sont pas très charismatique ! On sent clairement l’inspiration d’Hypérion : quête, récits des différents voyageurs… mais les différents récits ne m’ont pas emportés, ils n’ont pas la différence de genre et de style qu’avaient ceux d’Hypérion, ni la plume de Dan Simmons ! La partie d’échecs/go extraterrestres ne m’a pas plus passionnée avec les métaphores assez clichés sur le caractère de chacun !

 

Le vieil écrivain lubrique est plus agaçant qu’autre chose, le scientifique déçu assez ennuyeux…La « romance » m’a semblé très artificielle et mal développée, d’autant plus que le personnage de Sheitane (la femme rebelle) n’est pas particulièrement originale. De manière générale, je trouve que les personnages restent avant tous des stéréotypes, ils ne « vivent » pas vraiment, ils sont là pour servir l’intrigue.

Le meilleur exemple de ce problème est la guerrière chile et ses actions à la fin du roman qui n’ont aucun sens ou intérêts pour elle !

 

 

La fin est d’ailleurs ce qui m’a le plus déçue dans le livre !

 

Spoilers sur la conclusion

 

 

Après avoir découvert l’île utopique de l’immortel et sa quête d’aider un membre perdu de la quatrième race, la majorité du groupe décide de l’aider tandis que la guerrière décide de renverser le pouvoir en place sur l’île. Pourquoi ? On ne le saura jamais, elle n’y gagne pas vraiment. Certains personnages découvrent aussi la nature artificielle de leur monde, mais ça ne semble pas les bouleverser tant que ça !  Ils parviennent finalement à renvoyer l’être chez lui avant que la révolution ne les atteigne, mais on n’en saura pas plus… l’île utopique n’est plus, et les survivants décident de rentrer chez eux et de reprendre leur vie ordinaire. WTF ?!?! Cette fin est frustrante, manque d’épique, de logique, de vraies révélations…peut-être qu’on a davantage de réponses dans la suite du cycle, mais après 400 pages assez ennuyeuses, je n’ai pas l’envie de poursuivre (d’autant plus que j’ai vu que le tome suivant s’intéresse à une autre époque et d’autres protagonistes sans liens directs avec le tome précédent).

 

Fin spoilers

 

 

Bref, malgré son statut de classique de la SF française pour beaucoup, ce livre reste pour moi une variation ratée d’Hypérion (écriture, personnages, manque de résolution, d’ambiance) ! Je tenterai peut-être un autre roman de l’auteur dans un autre univers à l’occasion pour voir si c’est l’univers qui me déplaît ou le style de Genefort…

 

 

 

Conclusion :

Malgré un début prometteur et un univers avec beaucoup de potentiels, l’auteur ne parvient pas à rendre ses personnages attachants et charismatiques et son récit manque de rythme et de suspense…Quand on y ajoute une fin complètement ratée, ce livre a été une des plus grosse déceptions parmi mes lectures du challenge !

 

 

LOGO_summer_star_wars

 

Publicités

6 Réponses

  1. Bonjour Jainaxf ! Alléchée par la belle illustration du début, j’ai lu avec intérêt ton billet. Bon… après ta conclusion, je pense ne pas noter.

  2. Oui, je te conseillerai plutôt Hypérion pour découvrir le genre !

  3. Oh bah naaan, c’est super chouette Omale ! J’ai beaucoup aimé cette lecture, toute la première intégrale et j’aime encore plus je crois La muraille sainte d’omale dans laquelle je suis actuellement et qui constitue la première partie de l’intégrale 2.

    • Oui, j’en avais entendu beaucoup de bien, mais je n’ai pas du tout accroché… mais je te souhaite une bonne lecture ! 🙂

  4. Rah mais non, fais pas ça ! Bon on va dire que comme pour Doctor Who, on va avoir des avis super contradictoires et que je vais adorer (enfin quand je le lirais, c’est juste noté dans ma liste pour le moment :D)

    • J’espère pour toi que ce sera le cas ! 😉
      Comme je le disais, il m’arrive souvent de ne pas aimer des classiques ou des livres majoritairement encensés… That’s life !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :