Under Heaven de Guy Gavriel Kay

Ça y est, je l’ai enfin fini ! J’ai acheté ce livre parce que j’aime beaucoup cet auteur (qui a écrit entre autre Tigane et Les Lions d’Al-Rassan) qui écrit de l’excellente fantasy historique !
Cette fois-ci, nous sommes dans un univers s’inspirant beaucoup de la Chine traditionnelle et des nomades de Mongolie…

Synopsis :

Shen Tai vient de passer 2 ans dans un endroit désert à enterrer les morts d’une guerre meurtrière entre l’Empire de Kitai (son pays) et Tagur dans la quelle a combattu son père qui vient de mourir. Pour le remercier, la princesse de Tagur (originaire de Kitai) lui fait cadeau de 250 chevaux sardiens, des pur-sangs extrêmement rares à Kitai. Tai est aussitôt la proie de toutes les convoitises et tous les dangers, et dans un empire troublé, ses chevaux pourraient bien jouer un rôle crucial…

L’ambiance et la philosophie chinoise sont retranscrites à merveille ! L’auteur nous montre encore une fois son talent sur cet aspect-là.

Les personnages sont fouillés (et l’auteur arrive à donner vie à des personnages très secondaires en quelques paragraphes) et complexes, c’est un autre point fort du roman.

Par contre, j’ai trouvé le rythme franchement lent, l’action est quasiment exclusivement concentrée dans les 100 dernières pages !

Le reste du roman est consacré à la mise en place de la confrontation finale et à des quêtes personnelles.

C’est bien écrit, et les personnages sont suffisamment charismatiques pour qu’on ne s’ennuie pas, mais on n’est pas non plus pris à la gorge par le suspens ! De plus, presque tous les évènements cruciaux pour Kitai nous sont montrés du point de vue d’un observateur assez extérieur à tous ses jeux de pouvoir, qui n’a qu’une importance circonstancielle. C’est assez frustrant pour les lecteurs, je trouve, j’aime que mes protagonistes aient un rôle important à jouer, pas seulement qu’ils soient des observateurs philosophiques ! Bon, j’exagère un peu, Tai a quelques moments où il agit, mais ça reste très limité !

La quête de Li-Mei est très personnelle, mais le personnage est attachant et permet de comprendre comment elle jouera son rôle futur.

Pour contrebalancer cette réserve, j’ai trouvé très réalistes les passages où l’on a la vision des historiens bien longtemps après les évènements décrits, avec toutes les déformations et contresens, les interprétations contradictoires…que ça implique ! Franchement, c’est plus vrai que nature !
C’est d’ailleurs quasiment un roman historique, il n’y a que très peu de magie et toujours en-dehors de Kitai ou à ses frontières. J’avoue que j’aurais préféré un chouillia plus de magie (j’ai lu pas mal de purs historiques ces derniers mois, un peu de fantasy m’aurait fait plaisir), mais bon, c’est le choix de l’auteur…


Conclusion :

Une lecture agréable avec une ambiance exotique assez fascinante et un récit qui explique très bien comment peut naître une guerre civile dans un Empire aussi grand et fort que Kitai pour des raisons personnelles.
La part de fantasy y est très limitée, ne soyez pas surpris !Mais l’intrigue principale est un peu dispersée, le rythme lent et le protagoniste reste trop extérieure à elle pour m’avoir emportée pleinement ! A lire pour les fans de l’auteur, pour les autres, je vous conseillerais plutôt Tigane ou les Lions d’Al-Rassan pour le découvrir !

Le Puits de l’Ascension (Fils-des-Brumes 2) de Brandon Sanderson

Tome deux de la trilogie « Fils-des-Brumes » (pour ma critique du tome 1, Rendez-vous ici) qui nous révèle pas mal de choses sur le Seigneur-Maître et ce qui s’est passé à l’époque ! L’auteur continue de traiter des thèmes de fantasy classiques de manière originale…Spoilers sur les évènements du tome 1 et 2 (indiqué) ! Lire la suite

Les Piliers de la Terre de Ken Follett

C’est mon dernier gros coup de cœur en littérature ! Historique, épique, politique, féministe, romantique…ce roman l’est et plus encore ! Légers spoilers sur l’intrigue dans le corps de l’article !

Lire la suite

Game of Thrones épisode 1

Que rajouter à l’excellente critique de Livia ou au résumé très clair et sympa de La Sorcière ? Mon article sera court et n’apportera sans doute pas grand-chose de nouveau, si ce n’est mes impressions ! Lire la suite

Temps difficiles de Charles Dickens

Première participation au challenge Charles Dickens et deuxième au challenge God Save The Livre ! C’est un des romans de Dickens moins connus, et c’est vrai qu’il est assez simple et direct comparé à Ble ak House ou à David Copperfield. Il est d’ailleurs relativement court pour du Dickens : seulement 400 pages ! Ça ne sera pas mon roman préféré de l’auteur, mais je l’ai malgré tout beaucoup apprécié !
Lire la suite

Le Discours d’un Roi : une réussite !

Ça faisait un petit moment que je n’étais pas allée au cinéma, il faut dire qu’aucun film ne me tentait vraiment. Mais je voulais aller voir celui-là, il y a quand même Colin Firth, George Rush, Helen Bonham Carter et Jennifer Ehle ! Et le sujet et la période m’intéressent ! Mes attentes n’ont pas été déçues : j’ai passé un très bon moment !
Lire la suite

Outcasts 1×01 et 1×02 : une série de SF planet-opera prometteuse !

Si vous lisez régulièrement ce blog, vous savez que j’adore la SF et que je suis en manque de bonnes séries du genre depuis un bon moment !
Alors, quand la BBC décide de faire une série qui raconte l’installation de colons humains sur la première planète viable trouvée (tandis que la Terre semble connaître de grandes difficultés géopolitiques et climatiques), je ne pouvais pas manquer de sauter dessus !

La série n’a pas d’acteurs britanniques très connus, mais dispose quand même d’Eric Mabius (Daniel dans Ugly Betty) et de Daniel Mays (Jim Keats dans Ashes to Ashes !). Je ne connais pas les autres, mais je les ai trouvés très bien dans leurs rôles pour le moment ! Lire la suite

Brèves hebdomadaires (3) : Le Retour de la Vengeance !

Pas mal d’activités et de découvertes cette semaine ! Séries politiques, SF, bit-lit, britannique, débat… Il y en a pour tous les goûts ! Lire la suite

Top 10 séries britanniques modernes

J’ai souvent parlé sur ce blog de mon amour pour les séries britanniques, mais jusqu’à présent, je m’étais surtout concentrée sur les period dramas et Doctor Who. Mais les Anglais sont aussi très doués pour faire des séries plus contemporaines, et j’ai donc décidé de faire un petit top 10 de mes séries préférées :

  1. Life on Mars/Ashes to Ashes : LoM est la première série découverte après Doctor Who, et c’est un petit chef-d’œuvre ! Son spin-off (série dérivée), Ashes to Ashes, met un peu de temps à démarrer, mais se montre excellent à partir de la fin de la saison 1 et offre une très belle fin à l’univers des deux séries ! Les 2 séries forment un genre hybride à elles toutes seules, mélange de policier et de fantastique avec parfois une touche conspirationniste. John Simm et Keeley Hawes sont excellents dans les rôles principaux, avec chacun leurs forces et leurs faiblesses qui humanisent leurs personnages. Mais le personnage-phare de ces deux séries est sans conteste Gene Hunt, joué par le génial Philip Glennister ! Flic cow-boy, il boit, jure, est violent, misogyne, homophobe mais attachant (et très charismatique !) malgré tout ! Le concept de départ : un policier de notre époque (Sam Tyler) se retrouve brutalement projeté en 1973. Choc des cultures, situations cocasses et clins d’œil historiques au rendez-vous, avec des interrogations sur comment il est arrivé là et la nature de cet endroit.  Lire la suite

Critique série : Upstairs, Downstairs

Le week-end dernier, j’ai finalement fini la série ! Je l’attendais avec anxiété : j’avais tellement aimé Downton Abbey que j’avais peur que la série de la BBC n’en soit qu’un pâle copie !

Mais non, la série a quand même des différences, dues principalement aux époques différentes des séries et à certains personnages.

La série s’intéresse aux Holland qui viennent d’emménager dans l’ancienne maison des Bellamy au 165 Eaton Place dans le quartier huppé de Belgravia. En effet, la série de 2010 est l’héritière d’un célèbre série des années 70 mettant en scène la famille Bellamy et leurs domestiques. Le premier épisode fait d’ailleurs de nombreuses allusions à l’ancienne série par l’intermédiaire de Rose Buck qui était bonne dans l’ancienne série et se retrouve intendante dans la nouvelle. La série s’intéresse donc à la fois à la vie des maîtres (le mari est diplomate et la belle-mère a été femme de diplomate) et à la vie des domestiques. Lire la suite