Challenge Sherlock Holmes : Un scandale en Bohème

Premier billet du challenge Sherlock Holmes ! Pour ce faire, j’ai choisi de commencer par une nouvelle bien connue, que j’avais déjà lue il y a quelques années et qui m’avait bien plu. J’ai bien commencé à lire les œuvres dans l’ordre chronologique, mais j’ai relu Une étude en rouge l’année dernière et l’épisode de la série Sherlock m’a bien remis l’intrigue en tête. J’attendrai donc un peu pour relire ce roman ! De plus, ce mois de janvier est assez chargé, le format court m’arrangeait bien ! En plus, j’ai trouvé un gros pavé qui rassemblait toutes les nouvelles de Sherlock Holmes dans la langue originale à la bibli (je suis une des très rares de leurs lectrices à lire des romans en anglais, je pourrais donc le réemprunter sans problème pour la suite du challenge !) 🙂

Bon, arrêtons de tourner autour du pot, je vais commencer par un très court synopsis :

On retrouve Watson peu de temps après son mariage et son déménagement qui rend visite à Sherlock Holmes. C’est comme ça qu’il se retrouve mêlé à la dernière affaire du détective : un inconnu veut lui confier une enquête de la plus haute importance pour la noblesse de Bohème… Lire la suite

Challenges littéraires 2011

Un deuxième billet assez court aujourd’hui pour vous parler des challenges littéraires auquels j’ai décidé de m’inscrire en ce début d’année !

Tout d’abord, un challenge Sherlock Holmes, la série m’ayant donné envie de me replonger en profondeur dans le canon ! Il est organisé par Filipa, et a 3 niveaux : Mycroft (on ne lit que les romans), Watson (romans + nouvelles principales) et Sherlock (on lit absolument TOUT !) !

Je me suis donc inscrite au niveau Watson, on verra si j’ai le courage et le temps d’aller plus loin ! Vous verrez donc arriver des billets avec ce logo :

logowatson.png

 

avec mes critiques des différents histoires du célèbre détective ! Vous aurez aussi un lien vers le blog organisateurs qui recensent tous les billets des participants !

 

Deuxième challenge : un challenge SF, cette fois-ci ! Je me suis incrite ici et je m’engage à lire des romans et des BD qui soient des uchronies (un univers avec une Histoire alternative) et à les critiquer ici-même ! Tous les billets de ce challenge seront ornés de ce logo (et d’un lien vers le blog organisateur qui récapitule les participations):

 

logouchronie.jpg

 

 

Voilà, j’espère que ces challenges vous plairont autant qu’à moi !

 

 

Les Quatre de Baker Street de Jean-Blaise Djian et Olivier Legrand

4 Bk1024x768.jpg

4bk2dx1.jpg

Un court article aujourd’hui, pour vous présenter une excellente BD. On reste au XIXème siècle, à l’ère victorienne, pour changer ! 😉

Il s’agit des aventures d’une bande de gamins des rues qui aident parfois Sherlock Holmes !
La BD racontent leurs aventures quand Sherlock n’est pas dans les parages et dans le Londres du XIXème, les gamins des rues s’attirent très vite des ennuis …
Les dessins sont très beaux, ça ressemble un peu à Loisel pour ceux qui connaissent ! Le Londres victorien est très bien rendu !

Un petit synopsis du premier tome :

 
Trois détectives en herbe pour une enquête digne du maître de Baker Street !
Billy, Charlie et Black Tom sont inséparables. Et pour cause : impossible de survivre seul dans l’East End londonien, peuplé de faux mendiants, de vrais ruffians et de franches canailles ! Heureusement, les trois amis peuvent compter sur la protection d’un certain Sherlock Holmes, pour lequel ils font parfois office d’espions des rues… Mais lorsque la fiancée de Black Tom est kidnappée sous leurs yeux, nos héros vont devoir mettre au plus vite à profit les leçons de leur mentor pour la retrouver saine et sauve… en s’adjoignant les services d’un quatrième larron pour le moins inattendu. Place aux Quatre de Baker Street, la plus jeune équipe de détectives de l’époque victorienne !

Comme vous pouvez le voir, il y a un petit côté La Cité des Enfants perdus pour les orphelins débrouillards et on ne peut naturellement pas s’empêcher de penser à Dodger et sa bande dans Oliver Twist ! Le mélange d’innocence (comportement gamins, moqueries …) et de violence (menaces, prostitution …) est très réussi ! C’est aussi très proche de ma saison1/première partie de ma campagne d‘Exil, où les Pjs étaient des gamins des rues (tirés de l’excellent supplément gratuit, La Guerre des Boulons) ! On ne peut que s’attacher à ses gamins confrontés à des situations d’adultes, forcés de grandir très vite, mais qui arrivent à garder un certain optimisme et un grand cœur dans ces circonstances difficiles !
Il y a deux tomes sortis pour le moment : le premier met en place l’univers et l’enquête n’est pas très complexe, mais le deuxième est plus explosif à ce niveau-là, avec une intrigue fouillée et politique ! De plus, chaque enfant a sa personnalité et son passé qu’on découvre petit à petit !

A lire pour les fans de Sherlock, de period dramas (très beaux dessins de Londres, quartiers riches et pauvres), d’aventures et d’enquêtes …

A lire tout court, en fait !

Nancy Springer : Enola Holmes

 

Enola_HolmesT1_Poche_-_Nathan.jpgEnola_HolmesT2_Poche_-_Nathan.jpg

 

Restons dans le XIXème siècle, et plus précisément dans l’univers de Sherlock Holmes dont je vous parlais l’autre jour, mais dans le domaine littéraire cette fois-ci !

Nancy Springer est une auteur américaine née en 1948 dans le New Jersey. Elle a écrit beaucoup de romans jeunesse dans plusieurs genres (fantasy, historique, animalier …).
Dernièrement, elle s’est essayée au roman policier et féministe tout en rendant hommage à un classique de la littérature.

Voici le synopsis du premier tome de la série :

S’il est une chose que j’aimerais savoir, c’est pourquoi ma mère m’a nommée  » Enola « . Enola qui, à l’envers, se lit : alone. En anglais : seule. Et c’est bel et bien seule que je me suis retrouvée le jour de mes quatorze ans, ma mère ayant disparu de notre manoir de façon inexpliquée. J’ai alors été contrainte d’en informer mes frères aînés que je n’avais pas revus depuis dix ans – Mycroft et Sherlock Holmes. Or ce n’était pas eux qui allaient m’être d’un grand secours. Jugeant que mon éducation laissait à désirer, Mycroft n’avait qu’une idée : m’expédier en pension pour faire de moi une lady. En outre, Sherlock estimait ma capacité crânienne bien trop limitée pour pouvoir résoudre le mystère de cette disparition. J’étais pourtant la seule à avoir décelé des indices dont mon détective de frère n’avait pas la moindre idée. C’est donc le cœur empli d’espoir, que j’ai décidé, malgré mes appréhensions, de partir à la recherche de ma mère. Seule.

Lire la suite

Sherlock : une belle modernisation du mythe par la BBC

Sherlock-BBC-1.jpg

Je profite du fait que la diffusion française soit annoncée sur France 4 pour janvier pour vous présenter la série. Pour les curieux, vous pourrez entendre une interview ici (Le Village, site de référence pour les séries européennes) des doubleurs et un extrait de la VF, qui pour une fois n’est pas mal !

La série a été créee par Stephen Moffat et Mark Gatiss, deux scénaristes importants de Doctor Who (Moffat est maintenant le showrunner de DW depuis la saison 5), et ils ont déjà fait montre de leur talent. Ils ont donc décidé de s’attaquer à ce monument de la culture anglaise en 2010. Cependant, ils n’ont pas du tout choisi la même approche que le film de Guy Ritchie (que j’ai trouvé bon et divertissant, mais pas inoubliable) : ils ont carrément transposé le mythe à notre époque ! Lire la suite