Doctor Who 9×04

Alors, après l’épisode sympathique mais un peu classique, sa suite surnage-t-elle ou s’enfonce-t-elle dans les profondeurs abyssales… Spoilers comme toujours !

Résumé

On suit donc les 2 groupes à deux époques différentes et leurs interactions…

 

 

J’ai adoré l’introduction qui brisait le 4ème mur avec force et nous annonçait une des clés de l’épisode… et ce générique à la guitare électrique, c’était vraiment cool !

Tout le début est plaisant, avec O’Donnell en mode fan-girl, l’inscription qui n’a pas encore été faite, le Tivoli assez amusant, la personnalité dynamique d’O’Donnell… et puis tout s’écroule !

Quand le Docteur et Bennett essayent de convaincre O’Donnell de rester dans le TARDIS, ma soeur et moi étions ravies de sa réponse. Mais on s’est aussitôt dit : il ne faudrait pas maintenant qu’ils la tuent pour montrer qu’elle aurait dû suivre ces recommandations paternalistes… Guess what ?

La mort stupide d’O’Donnell m’a vraiment horripilé et m’a gâché le reste de l’épisode qui était plutôt bon. Ce n’est pas sa mort qui m’a dérangé, c’est loin d’être le premier personnage (féminin ou masculin) à mourir à cause d’un monstre… non, c’est vraiment cette mise en scène : la recommandation, le fait qu’O’Donnell (une militiaire) court moins vite qu’un scientifique et qu’un homme plutôt âgé, qu’elle sorte bien trop tôt, sans vérifier que le danger est écarté…

 

Sur BOT, une fan avait une théorie intéressante : si cette mort est si cliché, c’est pour parodier les tropes des films d’horreur… c’est possible, mais dans ce cas, l’exécution est ratée pour moi ! Pour qu’une parodie fonctionne il faut une atmosphère légère, propice au second degré… c’est pour ça que j’ai bien aimé Love and Monsters, par exemple !

 

Mais ici, le scénariste essaye ensuite de tirer sur la corde sensible avec la romance avortée de Bennett et O’Donnell… mais avec une mort tellement ridicule, ça ne fonctionne pas ! Sans compter que l’attitude du Docteur et celle de Clara n’ont rien fait pour calmer ma fibre féministe ! Entre le Docteur insensible qui ne veut que sauver Clara et n’a pas tenté bien longtemp de sauver O’Donnell pour pouvoir mieux vérifier sa théorie (et donc pouvoir sauver plus facilement sa compagne) et Clara qui pleurniche à plusieurs reprises pour que le Docteur vienne la sauver, c’était vraiment pénible !

 

Ah, autre détail agaçant, O’Donnell’ qui entend un bruit suspect dans une ville déserte et qui ne s’en inquiète pas plus que ça, n’en parle pas à ses compagnons… c’est tellement logique !

C’est dommage, parce qu’il y avait de bonnes idées dans l’épisode… le paradoxe de la prédestination est un classique des voyages dans le temps, mais n’a pas été utilisée trop souvent dans la série, j’aimais bien l’idée !

 

Cass est aussi un point fort de l’épisode, pour le coup voilà une femme de tête, qui ne se laisse pas faire par le Docteur, qui est intelligente… j’ai beaucoup aimé ces interactions avec Clara, surtout quand celle-ci propose de mettre froidement en danger le traducteur ! Certes, c’était la chose logique à faire, mais Clara arrive à la conclusion que le traducteur n’est pas en danger direct bien après le téléspectateur, et montre bien peu d’empathie dans sa manière de demander au traducteur de sortir…

Bon, je pense que la caractérisation de Clara est sans doute en partie voulue : elle souffre toujours de la mort de Danny, ce qui explique probablement en partie ses errements entre froideur, panique, accroc à l’adrénaline… mais dans le contexte de l’épisode, je l’ai surtout trouvé agaçante ! De plus, la régression du Docteur quant à sa compréhension des émotions humaines est incompréhensible (je rappelle qu’il y a 2 semaines, il montrait de la complicité envers DAVROS, tyran génocidaire !) !

 

Bref, il y avait de bons éléments (Cass, le timey-wimey) mais le résultat final m’a laissé un goût de cendres… comme dans un gâteau où un mauvais ingrédient (du sel à la place du sucre, par exemple !) peut gâcher le tout…

 

 

Conclusion :

Il y avait de bonnes idées, mais cette mort ratée a éclaboussé tout l’épisode … premier raté de la saison pour moi !

Publicités

2 Réponses

  1. Et sans surprise moi je l’ai bien aimé xD
    (Pour moi O’Donell c’est moitié cliché film d’horreur, moitié pour jeter un doute sur le fait qu’il l’a un peu laissé mourir pour tester son hypothèse)

    • Il y a des lois immuables ! 😉
      Tu as sans doute raison quant à l’intention du scénariste, mais ça ne m’empêche pas de trouver la mise en scène de la mort ratée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :