Brèves hebdo (206) : after-party

routard irl

 

J’ai passé un Nouvel An sympathique, par contre les jours à la médiathèque étaient épuisants (avec des enfants excités qui étaient là du matin au soir !) ! J’ai malgré tout profiter de cette semaine courte (je ne travaillais que mardi, vendredi et samedi) pour rattraper quelques séries en attente, lire pas mal… pas de JDR cette semaine, par contre, snif !

 

Télé


Silk 3×03-3×06 : les 2 derniers épisodes sabordent complètement la série… je ne sais pas si c’est parce que la BBC a voulu arrêter la série ou que Peter Moffat a des idées étranges sur la fin d’une série (qu’il a trouvé super !), mais la série ne résout rien et détruit ses personnages ! Le ship entre Clive et Martha développé depuis 2 saison ? Oublié en 2 secondes tandis que Clive succombe à une autre séductrice ! Harriet qui était un personnage intéressant qui se disait féministe et soutenait Clive pour des raisons professionnelles ? Elle voulait surtout le séduire, en fait ! Martha a toujours suivi son coeur, mais là, elle se transforme en caricature d’elle-même, incapable de réfléchir (alors qu’elle a toujours été brillante !) ! La lutte pour diriger le cabinet aurait pu être intéressante, mais il n’y a eu aucun vrai challenge et Caroline n’a eu aucune vraie résolution de son intrigue ! Quant à Martha et Billy, c’est pire : on ne sait absolument pas ce qu’ils deviennent, Martha disparaissant littéralement de l’écran alors qu’elle voit son meilleur ami qui a besoin d’aide, c’est évidemment très logique ! Non, vraiment, ne vous infligez pas ça, arrêtez-vous à l’épisode 3 pour finir sur une note positive, ou 4 pour une fin plus ambiguë ! Si je trollais un peu, je dirai que les fins/concusions et les Moffat, ça fait deux ! 

Mapp and Luccia 1×01 : je m’attendais à des piques et des coups en traître dans la série, mais j’aime quand même que mes period dramas m’offrent un minimum de personnages attachants… là ils sont tous plus pourris, vicieux et égoïstes les uns que les autres, je vais donc m’en tenir là !

Black Mirror Christmas Special : ah, un épisode pour se mettre dans l’esprit des fêtes ! Non, je plaisante, c’est Black Mirror, donc forcément noir ! Mais je savais à quoi m’attendre, et l’épisode est bien construit et efficace dans sa dénonciation des abus possibles avec les nouvelles technologies (même si j’ai deviné une bonne partie de la révélation finale à moins de la moitié de l’épisode, je connais trop les codes du genre !) et une fin tout à fait dans le ton ! A ne pas regarder si vous êtes déprimés, par contre !

Doctor Who : The Krotons, The Seed of Death (2/6) : le premier est un épisode assez quelconque (où Zoé fait montre d’une stupidité injustifiée : elle est supposée être un génie en mathémathiques et en logique !), le suivant instille une ambiance paranoïaque effica tout en introduisant les Ice Warriors ! J’apprécie aussi la technicienne en chef, un personnage féminin fort qui ne se laisse pas marcher sur les pieds, et Zoé semble faire preuve d’intelligence jusque’ici…

Nowhere Boys 2×07-2×08 : on sent que les scénaristes font du remplissage en attendant la fin de saison, ça commence à tourner un peu en rond… bon, j’ai bien aimé la révélation sur Saskia et je suis quand même intrigué par le monde-prison d’Andy !

Marvel’s Agents of SHIELD 2×09-2×10 : l’intrigue n’est pas parfaite (certains protagonistes se comportent de manière idiote pour la faire avancer (notamment Skye dans le second épisode, mais aussi Coulson, dans une moindre mesure) mais il y a du rythme et de jolies confrontations ! De plus la fin est prometteuse ! La série n’est pas un chef-d’oeuvre, mais se révèle divertissante et s’est beaucoup améliorée depuis ses débuts !

 



 

Livres

Cloud Atlas de David Mitchell : j’ai bien aimé le roman avec sa variété et sa construction éclatée ! Bon certains personnages m’ont semblé assez antipathiques (Frobisher et Cavendish) mais globalement c’est une histoire triste mais pleine d’humanisme et avec une petite lueur d’espoir.

BD : The Mermaid Projet (tome 1 à 3) : une BD de SF où une entreprise de biogénétique se livre a des expériences louches… ça manque de profondeur et d’originalité !

BD Le Souffle-Vent (Tome 1) d’Andoryss et Xavier Colette : la BD a de jolis dessins (raison pour laquelle je l’ai emprunté), mais le scénario rappelle un peu trop Star Wars : une jeune fille avec une inventon dangereuse qui fuit les militaires d’un empire belliciste et tombe sur un contrebandier qui ne veut pas l’aider (peur pour sa carrière) et se dispute avec elle… avant de s’attacher à elle et de tout faire pour l’aider ! Bon, ça se laisse lire, hein, il y a du rythme et on voyage, mais c’est un peu trop cliché pour moi !

BD Notes (tome 9) de Boulet : j’adore toujour ce mélange de quotidien ironique et ces délires geeks !

Au bout des longues neiges de Jean-Côme Noguès : un roman jeunesse bien troussé qui raconte l’arrivée d’une famille irlandaise au Québec et qui affronte la pauvreté, la nature… c’est bien écrit, un peu gentillet plour un adulte (les relations avec les Indiens, notamment, et le manque de préjugés de Finn),  mais bon, c’est normal vu la tranche d’âge et on ne cache pas complètement la violence de certains colons…

Doctor Who : The Time Traveller’s Compagnion (JDR)  : des idées sur comment jouer avec le temps et plein « d’adventure seeds » pour inspirer le MJ, c’est sympa, même si l’histoire de Gallifrey et des Time Lords n’est pas très originale pour qui connaît un peu la série classique et l’univers étendu…

en cours :

La mort du Melkine d’Olivier Paquet : je viens de le démarrer, mais l’intrigue s’annonce épique ! On démarre des années après la fin du premier tome, en pleine guerre des fréquences… cela annonce des affrontements douloureux entre d’anciens amis, des sacrifices, des enjeux énormes… j’ai hâte !

 

 

 

Films

Edge of Tomorrow  : le scénariste est de toute évidence fan de jeux vidéo de type « die and retry ». Le problème, c’est qu’il a cru que ce principe (habillé d’un vague prétexte SF) suffirait à faire un film potable… je me suis très vite ennuyée dans cette boucle temporelle inintéressante avec ces 2 protagonistes transparents ! Heureusement que je ne suis pas allée le voir au cinéma ! La fin est évidemment hollywoodienne… on me dira que ça respecte le principe jeu vidéo : le joueur a tout essayé jusqu’à avoir la meilleure fin possible !

IRL

Nouvel An : cette année, la soirée s’est organisée sur le tard, mais cela ne l’a pas empêché d’être très réussie ! On a eu un repas délicieux mais pas trop lourd (fois gras maison, saumon fumé, canapé aux oeufs de lumps et feuilletés, rôti de boeuf et patates avec une salade de fruits pour finir), ce qui nous a permis de faire des jeux ! On a eu le droit au désormais classique « jeu des petits papiers » (chacun est un personnage et doit trouver qui il est en posant des questions fermées), un autre où l’on devait jouer un trait de caractère que les autres devaient deviner et pour finir, on a testé la Boite à culture geek (sympa mais un peu trop orienté sur les références américaines pour les geeks frenchies) ! On n’a pas fini trop tard (un peu après 2h) parce que certains d’entre nous étaient crevés par leur journée de boulot…  Bref, une soirée très agréable en bonne compagnie !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :