Brèves hebdo (191) : Fun and games !

cinemaroutard irlJDR

Après quelques jours très sympathiques à Center Parks, me voici de retour ! Je profite du week-end pour rattraper Doctor Who et faire un peu de JDR ! Et mardi mes vacances seront déjà finies…je vais essayer de retrouver un rythme de 2/3 articles par semaine malgré tout, mais ce ne sera pas facile avec le rush de la rentrée à la médiathèque !

 

 

Télé


Doctor Who 8×03 : un épisode plus léger mais fun et sympa !  Critique complète à venir !

Doctor Who Classic 4×09  » The Evil of The Daleks » : c’est frustrant tous ses épisodes manquants ! Ce serial contient de très bonnes idées avec des Daleks machiavéliques…dommage qu’il s’étire sur trop d’épisodes ! Sinon, j’aime beaucoup Two et ses manipulations, Jamie est aussi sympathique… mais Victoria est insupportable, le cliché de la demoiselle en détresse incapable de faire quelque chose et une énorme régression par rapport à Barbara, Vicki ou même Polly ! Quand je pense qu’elle vient avec eux dans le TARDIS, j’espère qu’elle n’y restera pas longtemps !

Last week tonight with John Oliver 1×13-1×15 : j’avais entendu parler de ce nouveau talk-show qui mêle actualité sérieuse et humour et je dois dire que la recette prend bien (il faut dire que j’appréciais déjà John Oliver dans le Daily Show) ! Pourquoi est-ce-que l’on ne trouve pas d’émissions de ce genre en France ? On a le choix entre des caricatures assez lourdes (Les Guignols de l’Info…) et des journaux télévisés nombrilistes, centrés sur le sport, le scandale et autre faits divers, sans jamais d’analyses en profondeurs…

Audio Play Doctor Who (Eight) : Dark Eyes 2 (6 épisodes) : J’ai écouté les 3 premiers épisodes de cette saison 2. Au premier abord, elle est plus décousue que la précédente, mais on commence à voir le lien au 3ème épisode et les 2 premiers épisodes sont assez efficaces, chacun dans leur genre ! A suivre…

 


Livres

Sandman : vies brèves de Neil Gaiman : encore un beau volume rempli de trouvailles graphiques, de poésie et de mélancolie (on y découvre d’autres Eternels en plus de Dream qui évolue doucement…)…on sent qu’on se rapproche d’un tournant de la série et d’une fin possible…décidément, voilà une superbe série de comics et un coup de cœur !

Doctor Who : The Price of Paradise de Colin Brake : un planet-opera plaisant mais pas inoubliable ! On a une métaphore de l’équilibre écologique assez extrême, Ten et Rose qui passent la plus grande partie de l’histoire séparée…

 

en cours :

Armadale de Wilkie Collins : l’intrigue se met lentement en place avec sa mécanique implacable et on attend avec une délectation un peu sado-maso que le héros tombe victime de ses machinations…pour finir victorieux, nous somme dans un roman victorien !

Lord Lister, le Mystérieux Inconnu d’Yves Varende : les nouvelles se lisent vite et sont toujours distrayantes, même si un peu répétitive à force…

La Princesse de la Vengeance (Reine de Mémoire, tome 4) d’Elisabeth Vonarburg : j’ai repris la série  pour le challenge québécois ! Si j’aime toujours autant l’univers, certains événements de l’intrigue sont assez…étranges ! Et je ne parle pas de la fin, je me doutais un peu de certains éléments, mais ça reste assez désagréable à lire… bon, arrivée là, je vais finir le dernier tome de la série malgré tout !

 

 

 

Films

Le Nom de la Rose : je n’avais encore jamais vu le film et je l’ai découvert avec plaisir (malgré la VF) ! Cette enquête médiévale est très réussie, et on ne peut qu’admirer l’esprit libre de Frère Guillaume !

Indiana Jones et la Dernière Croisade : du pur concentré de pulp avec beaucoup de second degré et de clins d’œil au quatrième mur (l’épisode avec les bateaux à la sortie du château), sans compter la relation d’Indy et son père, toujours aussi savoureuse !

 


 

 

IRL

Séjour Center Parks : je suis donc partie avec quelques amies pour un séjour un peu coupé du monde (et d’Internet, à par une 3G minable !) dans le parc forestier de Normandie ! La piscine est toujours bien fun, et on en a également profité pour passer 2h dans la partie spa avec sauna, hammams et bassins de relaxation… j’ai aussi fait du sport (badminton, ping-pong, vélo) VOLONTAIREMENT !
Quand on est en bonne compagnie et qu’il n’y a pas de compétitions et de notes, c’est tout de suite plus agréable, les programmes et les profs d’EPS devraient en prendre de la graine (l’EPS était le cours que j’ai haï tout au long du collège et lycée et la raison principale pour laquelle je ne m’inscrirai jamais dans un club de sport !).

On a aussi eu une soirée Sean Connery avec feu de cheminée et marshmallow grillés, jeux de sociétés et bananes au chocolat, resto… sans compter un peu de temps pour lire (ma liseuse a bien servie) ! Bref, un programme simple mais toujours apprécié !

 

 

 

JDR

Soirée-enquête « Deux heures moins le quart : avant l’apocalypse » : une excellente soirée avec des costumes très réussis (dont un copain déguisé en SDF qui s’était renversé café et alcool sur les vêtements et avait apporté un vieux Munster, ou un autre qui a passé son temps en blouse d’hôpital et caleçon, y compris dans le jardin).

L’enquête se déroulait dans une clinique où visiteurs, personnel et patients étaient coincés là pour cause de tempête. Un descendant des Rothschild dans le coma vient de se réveiller, un étrange personnage prétend venir du futur pour empêcher l’Apocalypse de démarrer dans la clinique…pour ma part, je jouais une arnaqueuse qui avait prévu un faux mariage avec le comateux, et qui doit improviser pour tenter de le séduire lorsqu’il se réveille…mais toutes les histoires personnelles sont passées au second plan quand les morts ont commencé, qu’un étrange virus semblait présent et qu’un zombie est arrivé un peu avant la fin…

L’effet du zombie a malheureusement été trop réussi : en bons habitués du genre, tout le monde a voulu se précipiter dehors pour lui échapper, et dans la bousculade, je suis tombée sur la table en verre du salon ! Heureusement, je n’ai eu que quelques égratignures aux mains, mais la table  n’a pas survécu ! Cet épisode a un peu cassé l’ambiance du climax, entre la vraie peur qu’ont eu mes amis pour moi et le fait que la maison et la table appartiennent aux parents du copain-hôte (l’assurance devrait jouer, mais quand même) !

Enfin, je n’aurais pas versé mon sang pour rien : nous avons finalement réussi à échapper au zombi, à faire un antivirus et à le donner au patient zéro à temps… le futur a été changé ! C’est rare que le méchant ne gagne pas lors d’une soirée-enquête !

Carnage dans les étoiles (fête des associations) : un petit JDR très simple qu’on peut rapprocher de Sombre Max ! On y joue du Starship Troopers qui sont là pour buter le plus d’aliens possible avec leurs gros flingues (et s’ils réussissent leur mission, ils peuvent en avoir de plus gros) ! C’est défoulant et idéal en format court et le jeu nous a bien occupé pendant 2heures où le public n’était pas au rendez-vous !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :