Les Dames de Grâce Adieux de Susannah Clarke

 

Nouvelle participation pour le challenge SFFF au féminin ! Susanna Clarke n’écrit pas beaucoup (elle n’a écrit que Jonathan Strange et Mr Norell en plus de ce recueil) mais la qualité de ses ouvrages compensent amplement leur rareté !

Synopsis :

Toutes les nouvelles du recueil se passent dans le même univers que le roman, la plupart du temps au XIXème siècle.

J’ai eu beaucoup de plaisir à retrouver l’univers fascinant de Susannna Clarke ! Son œuvre est un hommage à la littérature anglaise du XIXème mâtinée de fées cruelles comme dans les contes d’autrefois; le résultat est globalement excellent !

De plus, moi qui privilégie toujours l’intrigue et les personnages à la forme, je dois reconnaître que le style apporte ici (comme dans le roman, d’ailleurs). L’écriture ciselée de l’auteure aide à l’immersion dans ce XIXème siècle à la fois familier et exotique, à la fois « country » de Jane Austen et pays des contes de Grimm…

J’ai notamment adoré la nouvelle qui donne son titre au recueil, Les Dames de Grâce Adieux. Féministe, pleine d’ironie mordante envers les hommes qui croient tout connaître, cette nouvelle est une réussite !

D’autres font plus directement référence à des contes traditionnels (Sur la colline gourmande, Tom Brientwind…) avec une magie très présente. Elles n’étaient pas désagréables, mais ce n’est pas celles que j’ai préféré.

C’est vraiment le mélange des conventions sociales et de la magie qui me plaît chez l’auteure, c’est pourquoi j’ai également beaucoup apprécié Mrs Mabb (la maison de la sœur de l’héroïne est très ordinaire en comparaison avec Mrs Mabb) ou Mr Simonnelli ou le Veuf-Fée (on n’est jamais vraiment sûr de la véracité des dires du narrateur qui peut très bien n’être qu’un séducteur impénitent).

Le Duc de Wellington égare son cheval est un hommage sympathique à Stardust, mais l’intrigue de la nouvelle ne m’a pas vraiment convaincue, je suis restée sur ma faim !

 

 

Il n’y a aucune nouvelle que j’ai vraiment détesté, ce recueil m’a globalement beaucoup plu.

La seule chose que je pourrais lui reprocher, c’est sa brièveté : il ne contient que 8 nouvelles et moins de 300 pages ! C’est d’autant plus dommage que l’auteure n’écrit que très peu et très lentement…

Conclusion :

Un très bon recueil de nouvelles d’une fantasy légère et subtile ! Je vous conseillerai cependant d’avoir d’abord lu le roman de l’auteure (Jonathan Strange et Mr Norell) pour mieux en profiter : il vous aidera à prolonger le plaisir tout en permettant à l’auteure de varier un peu le style avec des nouvelles mettant en scène des personnages et des époques différentes… Merci encore à Accr0 pour cette jolie découverte !

Publicités

7 Réponses

  1. J’avais bien aimé l’univers du roman mais je l’avais trouvé bien trop long… du coup un petit recueil de nouvelles dans le même univers ça me tente bien plus ^^

    • C’est marrant, j’ai adoré ce roman, pourtant c’est vrai qu’il prend son temps… Oui, essaye les nouvelles, ça pourrait te plaire !

  2. Ah, c’est vrai que la nouvelle éponyme est vraiment très très bonne 🙂 on retrouve bien sa patte dans ce recueil… Je me demande d’ailleurs si l’auteure continue d’écrire ?

    • Oui, c’est clairement la meilleure nouvelle du recueil pour moi ! Je ne sais pas si elle veut écrire autre chose, je l’espère, j’adore sa plume ! Mais bon, son rythme d’écriture ferait passer GRR Martin pour un foudre de guerre ! 😉

  3. In the pile. J’ai peur de manquer de références, par contre… mais bon, c’est à voir! Je l’avais pris il y a pluuusieurs années et ramené sur la pile grâce à Acr0 aussi.

    • De références ? Tu connais Jane Austen et les frères Grimm, c’est l’essentiel ! Si le style et l’univers te plaisent, je ne saurais trop te conseiller le roman !

  4. […] – Les Dames de Grâce Adieu de Susannah Clarke : un très beau recueil de nouvelles (pourtant, j’ai souvent du mal avec ce format) qui constitue une porte d’entrée parfaite dans l’univers victorien magique de l’auteure (et moins impressionnant que Jonathan Strange and Mr Norell avec ses 900 pages !) […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :