Roublard de Terry Pratchett

Je fais une petite pause de mon challenge hivernal pour m’accorder la lecture de romans qui me tentaient depuis un
moment ! Quand Pratchett décide de s’attaquer à l’univers dickensien, je ne pouvais que me jeter sur ce roman…

Synopsis :

Roublard est un jeune homme pauvre mais malin qui vit de débrouille et de découvertes dans les égouts. Mais quand il décide de défendre une jeune femme battue par 2 brutes et qu’il rencontre « Monsieur Charlie » peu après, sa vie bascule…

 

J’ai beaucoup aimé cette ballade dans un Londres victorien légèrement fantasmé ! Cela me fait toujours plaisir de lire et parcourir des noms familiers (Covent Garden, Seven Dials, etc.) en compagnie des protagonistes !

Pratchett pastiche avec bonheur les romans du XIXème siècle (surtout ceux de Charles Dickens, évidemment !) et ce feuilleton picaresques et ironique se lit très bien !
De plus,c’est aussi l’occasion de rencontrer de nombreuses personnalités de l’époque : Henry Mayhew, Sweeney Todd et bien d’autres…
On y trouve évidemment beaucoup d’humour, principalement grâce à Roublard qui ne comprend pas bien les codes de la haute société de l’époque. On trouve aussi quelques notes de bas de page sarcastiques ainsi que des réflexions de Dickens…et quelques références directes à Oliver Twist dans un contexte très différent (« Please, can I have some more ? ») !
Le roman parvient à rester léger tout en montrant bien la misère noire que l’on pouvait connaître à l’époque. Voir Roublard perturber tous les aristocrates et hommes politiques de la haute société est également très drôle !

Le roman n’est pas strictement historique ou réaliste : l’auteur lui-même parle de « fantasy historique », il a la même vision de l’Histoire que notre cher Alexandre Dumas…et c’est tant mieux ! Et puis, que serait les romans de Dickens sans ces multitudes de coïncidences et coups de pouce du destin hautement improbables ?

Le récit est enlevé et les personnages principaux attachants.
Roublard est une version lumineuse du gamin des rues de Dickens, quelqu’un qui a eu un mentor bien intentionné qui l’a aidé à garder certains principes et a lui aussi des coups de pouce du destin pour l’aider à changer sa condition…en plus d’une ruse à toutes épreuves !

Salomon est un personnage particulièrement marquant : c’est l’anti-Faggins, tout en respectant quelques clichés juifs (les discussions avec Dieu, la solidarité de la communauté…) ! Il est généreux, prêt à aider Roublard dans toutes les circonstances, particulièrement intelligent et cultivé…

Enfin, Charles Dickens apparaît surtout ici comme un journaliste, intelligent et observateur lui aussi, pragmatique voire cynique mais qui aide globalement Roublard à naviguer dans les eaux troubles où il se trouve !

 

 

Conclusion :

Un roman très sympathique et rythmé à conseiller à tous les fans de littérature anglaise victorienne et né-victorienne ainsi qu’à ceux de l’humour d’un de mes écrivains britanniques préférés !

Publicités

3 Réponses

  1. Il fait partie du Disque-Monde celui-ci ?

  2. […] Roublard de Terry Pratchett : un très bon one-shot qui parodie avec affection Dickens et les romans […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :