Doctor Who : The Impossible Planet/The Satan Pit

https://i1.wp.com/static2.wikia.nocookie.net/__cb20111113093930/tardis/images/3/33/Impossible_planet.jpg

Ce double épisode fait partie de mes histoires préférés dans toute la série ! Tout y est parfait et le Docteur se retrouve à affronter un mal très ancien avec l’aide de Rose ! Cette critique est faite dans le cadre du challenge  Winter Mythic Fiction ! Naturellement, l’article contient des spoilers !

Synopsis :

Le Docteur et Rose atterrissent dans une base au bord d’un trou noir et se retrouvent forcer à rester quand ils perdent l’accès au TARDIS. Mais des choses étranges se déroulent sur place, à commencer par une écriture si ancienne que le TARDIS ne peut pas la traduire…

Ce double épisode est pour moi l’une des meilleures histoires de Doctor Who, toutes périodes confondues !

En effet, tout y est maîtrisé : l’intrigue, les personnages, les dialogues…

 

 

L’intrigue monte peu à peu en puissance au cours de ces deux épisodes, tandis qu’on hésite à comprendre la véritable nature de l’entité…
Les décors servent d’ailleurs bien à augmenter cette atmosphère oppressante et fantasmagorique avec ce trou noir juste à côté de la base humaine… Si la série n’a pas un budget cinématographique, elle tire partie de la suggestion et de l’obscurité pour instaurer l’angoisse !

Nous retrouvons un duo Ten/Rose au sommet de sa forme, très lié (malgré quelques tensions au début du premier épisode), deux véritables héros qui croient en l’autre et tiennent énormément  l’un à l’autre ! Pour moi, ce double épisode compte parmi les deux plus beaux moments pour cette version du Docteur et de Rose !

Cet épisode joue beaucoup avec la mythologie : la mythologie biblique, bien sûr, avec la présence de « La Bête », mais aussi la mythologie de la série : ce type d’intrigue (« base under siege », la base assiégée) est en effet un grand classique pour la série ! De plus, le Docteur y affirme également ses propres croyances (explications « scientifiques », foi en l’humanité et Rose), notamment dans le deuxième épisode.

Les personnages secondaires fonctionnent bien également, ils sont variés et attachants ! Du capitaine malgré lui à l’infiltré en passant par la mécano, on sent une équipe humaine avec ses doutes, ses tensions, ses moments de solidarité… le huis-clos en est d’autant plus efficace !

La série excelle aussi à alléger la tension montante par des moments d’humour (notamment dans les dialogues) ! Exemple typique avec les Oods, êtres tour à tour menaçants et innocents…

Spoilers sur la conclusion de l’épisode !!

J’ai également beaucoup apprécié la conclusion assez ouverte ! On ne sait pas si l’entité était vraiment Satan ou « juste » un être tellement ancien et alien qu’il apparaît démoniaque…Le Docteur y est héroïque, mais il a besoin de Rose pour vaincre complètement « Satan » !
On y voit aussi l’humanité dans toute sa grandeur et ses faiblesses, sa curiosité et sa soif d’exploration sans souci du danger…
Il s’oppose en celà à Midnight qui propose une vision bien plus noire et cynique !

Fin spoilers

Seul très léger regret : la musique est efficace, mais il n’y a pas de thème vraiment marquant qui me vienne à l’esprit…
Si quelqu’un connaît un peu la série, c’est cette histoire que je conseillerai pour les transformer en fans (alors que Blink est idéal pour la découverte, ou The End of The World) !

Conclusion :

Un double épisode qui représente pour moi l’essence de ce que j’aime dans la série avec ma version préférée du Docteur et une compagne que j’apprécie ! L’histoire réutilise brillamment un des grands mythes de l’humanité pour une intrigue haletante ! Que demander de plus (sinon encore plus d’épisodes de ce niveau) ?

winter-mythic-fiction

Publicités

2 Réponses

  1. Ca ne te surprendra pas si je te dis que c’est pas un des mes épisodes préférés ? 😀 Je me souviens avoir eu du mal à vraiment accrocher même si c’est effectivement un des rares épisodes qui justement touche réellement à la mythologie/religion

    • Quelle surprise ! 😉

      C’est dingue, on a plein de points communs mais beaucoup de divergences dans nos passions communes…

      Je sais pas, c’est peut-être aussi parce que tu n’aimes pas Rose ? J’ai trouvé l’épisode intense et il laisse juste assez de mystère sur un tel sujet !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :