The Quantum Thief d’Hannu Rajaniemi

J’ai longtemps hésité avant d’acheter ce roman, son côté hard-science me faisait peur (je déteste les longues descriptions techniques sèches). Et puis, la version poche est sortie et je me suis finalement jetée à l’eau…

Synopsis :

Jean Le Flambeur est un voleur de haut vol qui a fini en prison. Dans cette étrange prison, chaque prisonnier affronte d’autres versions de lui-même. Mais Mieli, une guerrière au service d’une étrange puissance, parvient à le faire évader. En échange, elle exige son aide pour une mission à haut risque sur Mars, un endroit qui lui semble étrangement familier…

A première vue l’intrigue parait assez simple : évasion, arnaque, passé qui revient hanter le héros…mais le contexte post-humain change tout !
En effet, il ne s’agit pas là d’un space-opera classique : s’il y a des colonies spatiales, la civilisation semble concentrée sur le système solaire. Mais l’humanité s’est complètement transformée : clonage de corps et d’esprits, transfert d’esprit plus ou moins conscients dans des machines, armes, etc., piratage et esclavage de cerveau, entité constituée de multiples esprits, réalités virtuelles/augmentées omniprésentes, IA conscientes…

J’ai donc apprécié de ne pas avoir de longs laïus techniques sur toutes ces technologies (l’intrigue n’est pas ralentie par des passages artificiels), par contre, en tant que lecteur, il faut parfois  s’accrocher pour comprendre ce monde et en déduire ses fonctionnements étranges !  Heureusement, j’avais déjà été introduit aux concepts du transhumanisme par quelques articles et par le JDR Eclipse Phase, mais je le conseillerai plutôt à des lecteurs aguerris en SF !

 

Mis à part cette réserve, ce roman se lit très bien : il est rythmé par de multiples rebondissements et révélations contient des affrontements physiques et mentaux assez épiques, dont les différents éléments s’emboîtent petit à petit les uns dans les autres…
Par ailleurs, les personnages principaux sont complexes et attachants sans être mièvres (un personnage basé sur Arsène Lupin se doit de naviguer dans des eaux un peu troubles !).

Enfin, l’auteur est donc un fan de l’univers d’Arsène Lupin et y fait de multiples références ! Pour autant, il ne tombe pas dans la parodie maladroite ou le plagiat, et j’ai beaucoup aimé son Arsène Lupin 3.0 et sa réinterprétation de certaines grandes figures du mythe original!

Enfin, de nombreux  fils de l’intrigue laissent des pistes pour la suite (l’auteur a prévu une trilogie) : le deuxième tome est déjà sorti en poche, je vais sûrement me le procurer prochainement !

Conclusion :

Un roman très intéressant dans un univers original, mais qui demande une attention soutenue à son lecteur ! Mais il en est récompensé en étant emporté par cette intrigue mêlant technologie complexe et motivations toujours assez humaine malgré tout…A tenter si vous êtes aventureux et n’avez pas peur de vous prendre un peu la tête !

Publicités

4 Réponses

  1. Ca a l’air sympa. Mais vu qu’il n’est pas à la bibliothèque (pour le moment), ça règle la question 😀

  2. Oui, ça pourrait te plaire !
    Tu peux toujours le mettre en suggestion, c’est un roman récent avec une bonne presse, il y a des chances qu’ils l’achètent ! 🙂

  3. […] un livre rempli de références à Arsène Lupin ne pouvait que me plaire !) ! J’ai déjà lu le premier tome de la série […]

  4. […] des concepts transhumanistes assez poussés (mais un peu plus simples quand même que ceux d’Hannu Rajaniemi). Mais le plus difficile à apréhender reste la langue ! En effet, l’auteure a choisi de ne […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :