Downbelow Station de CJ Cherryh

https://i1.wp.com/upload.wikimedia.org/wikipedia/en/thumb/8/89/CherryhDownbelowStation20thAnnCover.jpg/175px-CherryhDownbelowStation20thAnnCover.jpg

Nouvelle entrée au Summer Star Wars, avec un peu plus de matière cette fois ! Il s’agit d’un classique du genre…

Synopsis :

2 entité interstellaires sont en guerre coloniale : L’Union qui représente les colonies lointaines qui veulent leur indépendance et la Company, entité qui protège les intérêts de la Terre et de ses satellites. La station spatiale Pell est neutre dans ce conflit, mais elle va se retrouvé prise en 2 feux lors d’événements qui décideront du destin de la galaxie…

 

 
Le titre est la première chose qui a attiré mon regard : il s’agit du nom de la section pauvre de Babylon 5 ! Sans doute un hommage à ce roman écrit en 1982 !

Le pitch rappelle aussi la série avec une station spatiale qui a un rôle central à jouer dans la galaxie…

Globalement, on reste sur la station et sur la planète en-dessous (Downbelow) : il s’agit plus d’un mélange de huis-clos et de planet-opera que d’un space-opera aux nombreux décors !

L’intrigue du roman est avant tout politique et social, même s’il y a quelques confrontations plus physiques. Le livre fait clairement partie du nouveau space-opera avec une intrigue assez dense et une ambiance bien moins flamboyante ! Il y a des gentils (les Konstantins), mais les protagonistes ne sont plus aussi manichéens que dans la version classique du genre !

Les nombreux personnages permettent de donner corps à cette intrigue aux multiples ramifications qui finissent forcément par se rejoindre…
Le revers de la médaille, c’est qu’ils sont brossés à grands traits, ils manquent de développement.
Ils m’ont donc paru un peu ternes et j’ai eu du mal à m’inquiéter pour eux même lors d’événements dramatiques !

D’ailleurs si les négociations politiques sont assez bien décrites, les moments plus épiques (combats spatiaux, affrontements sur la planète…) ne m’ont pas trop convaincue (d’autant plus que je ne vivais pas au rythme des personnages) !

 

 
Enfin, j’aurais aimé voir la civilisation extraterrestre de Downbelow (les hisas) davantage développée !
Dans ce tome, ils restent proches de l’image des « natives » que l’on peut voir dans Pocahontas ou Avatar : une innocence en ce qui concerne la violence, l’égoïsme…mais aussi une certaine sagesse mystique mystérieuse !
Mais on ne sait presque rien de leurs origines, de leurs croyances, de leur société avant les humains…c’est frustrant !

Mais l’univers a du potentiel avec une culture de l’Union qui a l’air plutôt inquiétante et des extraterrestres à développer, et la possibilité de romans de styles très différents ! J’en lirai peut-être d’autres pour juger !

 

 

Conclusion :

Voilà une œuvre dense et intéressante par ses multiples thématiques ! Les aspects politiques sont traités de manière crédible, par contre, ce n’est ni un coup de cœur ni un page-turner : les personnages manquent de charisme et l’auteur ne parvient pas insérer assez de souffle épiques à ses moments d’action.

LOGO_summer_star_wars

Publicités

Une Réponse

  1. […] Lire aussi les avis de Isil, gbo1999, JainaXF. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :