Brèves hebdo (137) : And the winner is…

cinemaJDR

Si vous suivez un peu l’actualité, vous savez que le nom du Douzième Docteur a été annoncé. Je n’ai pas encore vu l’émission de la BBC et j’aurais bien voulu gardé la surprise jusqu’au jour de la régénération, mais si on fréquente les sites de sériephiles, c’est impossible (merci le Daily Mars pour l’avoir mis dans son titre d’article, j’ai été spoilée directement sur Netvibes sans même l’excitation d’un compte à rebours !) ! ON verra ce que ça va donner après le départ de Matt Smith ! Sinon, avec la chaleur et la disponibilité moindre de mes amis, je suis moins sortie la semaine passée, et j’en ai profité pour accélérer mon rythme de visionnage séries et films (je suis en plein cycle « screwballs comedies !) ! Par contre en matière de lectures, je n’ai pas vraiment eu de coups de cœur ces dernières semaines…Enfin, j’ai également fait 2 JDR. La semaine qui vient, le blog ne sera pas très actif, je serai à Berlin (mais je vous ramènerai peut-être encore quelques photos !) !

Télé

Kaamelot Livre 1 (suite) : la série continue de se laisser regarder, avec des sketchs assez sympa et quelques-uns vraiment excellents.

A Place to call home 1×11-1×13 : la fin de saison n’est pas mal, même si l’aspect soap devient plus prononcé (enfants caché, bitch manipulatrice)…Malgré tout, il n’y a pas de morts inutiles (n’est-ce pas Downton Abbey !) et les personnages ne sont pas unidimensionnels, notamment chez les Bly ! On y parle aussi de sujets graves, comme l’homosexualité dans les années 50, l’alcoolisme…

Defiance 1×01-1×12 : en attendant le prochain chef-d’œuvre de la SF (ou que Doctor Who revienne à son meilleur niveau, je croise les doigts pour novembre), j’ai rattrapé cette honnête série du genre. Les thèmes abordés sont classiques, les codes sont surtout ceux du western avec des aliens très humanoïdes pour faire exotiques, mais certains personnages sont intéressants et complexes (Stahma Tarr en tête). La série est positive (elle insiste sur la tolérance, l’intégration…) mais a ses moments sombres !  Une série sans prise de tête pour l’été et qui a le potentiel de devenir une vraie bonne série si la saison 2 est plus audacieuse !

 

 

 

Livres

 

The Shadow Matrix (série Ténébreuse)de Marion Zimmer Bradley : ce roman a un rythme assez étrange. La première partie très longue ne sert pas à grand-chose alors que la seconde partie qui devrait être épique et pleine de suspense (voyage dans le temps, arme de destruction massive…) s’avère factuelle et précipitée ! De plus, la romance n’est pas très prenante ! Non, vraiment, j’ai été déçue par ce tome de Ténébreuse…La prochaine fois, je tenterai de lire un tome des Dragons de Pern, tiens !

 

en cours :

The Stainless Streetrat’s Revenge : un mélange de space-opera et d’arnaque/espionnage/enquête à la Arsène Lupin ou Arrête-moi si tu peux ! Le roman commence sur les chapeaux de roue avec une lune de miel en forme de séries de casses et d’arnaques par le couple d’escrocs ! C’est une lecture distrayante, mais qui manque peut-être un peu de profondeur : tout réussi un peu trop facilement à notre protagoniste, il ne souffre pas vraiment (je suis sadique avec les personnages : je veux que ça finisse bien, mais qu’ils galèrent un maximum avant d’avoir droit à la fin heureuse !) ! 

Mahamoth (JDR) de Le Grumph : un univers de ‘Space and Sorcery » !  Les humains errent depuis des siècles dans l’espace et ont perdu le secret de leurs origines…Ils sont dans un lieu étrange avec d’autres races extraterrestres. Si la structure sociale des vaisseaux humains est très stricte, la nécessité de communiquer, marchander, espionner…fait qu’il existe une caste spéciale plus libre que les autres, les missionnaires (ce sont un peu les shadowrunners de l’univers). Il s’agit d’un univers brutal, mystérieux et plein de complots ! Pour l’instant, j’aime beaucoup, il y a un fort potentiel pour de courtes campagnes !

La Geste d’Alban T1 de Jean-Luc Marcastel : après une période de vaches maigres en matière de lecture, ce roman pourrait bien être mon prochain coup de cœur ! La plume de l’auteur est délicieuse, pleine de néologismes moyenâgeux (ils s’agit d’une uchronie où une sorte de météorite radioactive ait tombé sur Terre en plein Moyen-âge, bouleversant ainsi la société), et si la trame initiatique est classique (un enfant différent mais talentueux doit lutter pour être reconnu) elle est bien menée et Alban est très humain ! Il y a aussi des combats épiques, u e réflexion sur la peur de l’autre, la tyrannie de l’apparence…Bref, un très bon roman Young adults en perspective !

 

 

 

Films

Something Borrowed : comédie romantique assez classique. Les protagonistes sont plutôt mous et amoraux (ils trompent respectivement une meilleure amie et une fiancée , mais ce n’est pas grave parce qu’elle n’est pas très sympathique !) ! Bref, rien d’inoubliable !

The Perks of being a wallflower : un bon film sur l’adolescence ! Charlie a 15 ans et est mal dans sa peau. Ses deux nouveaux amis vont lui permettre de s’ouvrir au monde, mais aussi aux affres de l’adolescence (romance, jalousie, drogues…) ! Le héros est assez touchant et on a un prtrait assez juste de cet âge difficile, sans caricature.

Legally Blonde (musical MTV) : il s’agit de la première de la comédie musicale filmée par MTV. Je l’avais déjà vu, mais j’avais envie de quelque chose de léger pour me détendre ! La comédie musicale est très sympathique : les chansons sont entraînantes, les protagonistes mignons (le Emmet de Broadway est bien plus sexy que celui du film !) et l’histoire est classique mais efficace !

His Girl Friday : un film très enlevé avec des dialogues qui fusent en permanence et 2 personnages principaux forts ! La caricature du milieu de la presse prête à tout pour avoir un scoop vaut aussi son pesant de cacahuètes ! Bon, heureusement que c’est une comédie, parce que le lead masculin fait tellement de machinations limites pour récupérer Hildy  qu’il en devient presque un sociopathe !

Mr Deeds goes to Town : autre screwball comedy, mais avec des valeurs bien plus traditionnelles ! Comme tout bon Américain le sait, les gens biens viennent des petites villes et de la campagne,, tandis que les citadins sont tous des vautours cyniques et égoïstes ! Les dialogues fonctionnent, mais j’ai parfois levé les yeux au ciel devant tant de bons sentiments…


 

 

 

JDR

Harry Potter : un premier scénario agréable et bien dans l’esprit des livres avec les cours et les rivalités qui ont une place importante et des élèves qui se mêlent d’événements dangereux pour les régler eux-mêmes ! Seul petit regret : il s’agit d’un système de JDR amateur et les règles n’étaient pas toujours très adaptées…peut-être que ça serait encore mieux en bricolant un système universel pour l’adapter à cet univers ? En tout cas, je ferai la suite avec plaisir (mais en espérant qu’il fasse moins chaud : on a fait le scénar’ vendredi soir dans un appartement qui était un vrai sauna…)

Anima : non, décidément, ni le système de jeu ni les scénarios ne me conviennent vraiment…Ce JDR émule vraiment les jeux vidéo et RPG traditionnels dans ce qu’ils ont de plus lourds ! Les combats sont longs et plein de calculs, on est dans une campagne où « l’élu qui doit sauver le monde » est un PNJ plutôt boulet et fade…Cette fois-ci il n’y avait pas de combat, mais ce n’était pas passionnant pour autant : il fallait faire reconnaître l’élue par différentes tribus et maisons. Mais ici point d’Excalibur à retirer d’un rocher, non, il fallait aller voir chaque conseiller pour le payer/corrompre/menacer pour qu’il nous donne son soutien, ce qui nous menait à d’autres conseillers/maisons… Cela fait très Zelda ou Final Fantasy, mais j’avais l’impression de devoir remplir les formulaires de la Sécu : c’était sans fin  (et on n’a pas encore tout à fait fini) ! Là pour le coup, ça manquait d’épique ! Et tout est centré autour de ce PNJ (mais c’est nous qui devons tout faire pour elle) : très peu d’intrigues personnelles, une prophétie qui finit par ressembler à une « To do list »…
Bref, Anima n’est définitivement on JDR de chevet (j’y joue surtout par politesse envers les 2 copains qui le masterisent, il faut bien le dire).

 

 

Publicités

8 Réponses

  1. Aha, je te parle de Defiance et tu finie la saison avant moi 🙂
    Bon, il va falloir que je contiune alors.

    • Des fois, je me décide d’un coup et je m’engage alors à fond ! 😉
      Mais bon, ce n’est pas un chef-d’œuvre, hein, il y a juste du potentiel (et je suis en manque de SF futuriste) !

  2. C’est vrai que niveau règles, faudrait que je vois, mais je m’y connais pas trop. Sinon, j’espère faire mieux au prochain scénar, certains aspect de ma manière de maitriser m’ayant un peu déçue

    • Bah mis à part les règles, c’était sympa, on retrouvait l’ambiance des romans…Il y avait peut-être un petit manque d’indices vers le milieu, mais à part ça, tu avais des goodies très cools, des photos…c’est plus que ce que j’ai le courage de faire la plupart du temps ! 😉

  3. Tiens en parlant de JdR ça me fait penser que j’ai les livres de Qin qui prennent la poussiere chez moi. Je te les passes si ça t’interesse.

    • C’est gentil, mais j’ai déjà beaucoup trop de JDR aux univers sympas mais que je n’ai pas le temps de masteriser ! Mais tu pourrais peut-être te lancer dans une campagne si tu aimes particulièrement cet univers (pour trouver des joueurs il y a Opale, des tables ouvertes aux Caves Alliées…) ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :