A Song for Arbonne de Guy Gavriel Kay

https://lacavernedejainaxf.files.wordpress.com/2013/08/988c7-americaarbonne3.jpg

Le soleil vous manque ? Allez donc faire un tour en Arbonne, cette région qui s’inspire de la Provence moyenâgeuse en y ajoutant un peu de magie, vous ne le regretterez pas !

Synopsis :

Blaise est un mercenaire exilé qui travaille pour un petit baron en Arbonne. En homme du nord, il méprise leurs traditions de l’amour courtois, l’importance des troubadours… Mais il va apprendre à mieux comprendre cette culture et les hommes qui la composent.  Et quand la guerre menace Arbonne, Blaise se retrouve pris dans un conflit d’intérêt…

 

 

 

J’ai découvert Guy Gavriel Kay avec Tigane et je ne l’ai plus quitté depuis ! C’est un maître en fantasy historique, même si certains romans sont un peu décevants à mes yeux (La Mosaïque de Sarance, Under Heaven). Heureusement A Song for Arbonne fait partie de ses grandes réussites avec Tigane ou Les Lions d’Al-Rassan !

 

 

L’univers créé est vraiment intéressant avec un bon équilibre entre inspiration historique (un décalque réussi de la Provence mythique d’Aliénor d’Aquitaine avec d’autres pays rappelant le Portugal, la Grèce, le Pays d’Oïl…) et fantasy (présence de magie, coïncidences qui pourraient faire croire au destin).

De plus, j’ai adoré l’atmosphère de ce roman ! Le ton est doux-amer : d’un côté on a des protagonistes qui se sentent souvent prisonniers de leurs positions et une famille très dysfonctionnelle  et de l’autre de grands moments d’héroïsme et d’amitié ainsi que du romantisme !

 

 

Contrairement à de nombreux romans de fantasy, l’influence de la magie est assez limitée et les personnages sont assez pragmatiques : ils comptent plus sur leur intelligence et leurs alliés que sur un sort quelconque pour résoudre leurs problèmes !

A ce sujet, l’auteur nous offre une belle palette de personnages, tous assez complexes et charismatiques (y compris de nombreux personnages féminins, ce qui est toujours appréciable !) ! Ils évoluent aussi de manière notable suivant les circonstances; Blaise bien sûr (il est au centre de l’histoire) mais aussi Bertrand, Urté…

 

 

Spoilers sur une des intrigues secondaires d’un personnage
Un petit bémol pour l’intrigue de Lissieu, qui ne semble pas vraiment mener quelque part…Était-ce simplement un moyen de montrer le poids de la politique sur la romance, un point de vue personnel sur le monde des troubadours ? Sans doute un peu des deux, mais c’est assez frustrant pour le lecteur !

Fin spoilers

 

 
Et en suivant l’intrigue principale et ses protagonistes, on découvre également toutes les traditions d’Arbonne, ses fêtes, ses jeux, ses cours nobles…L’auteur sait nous faire voyager sans nous ennuyer par de longues descriptions où il ne se passe rien ! On apprend aussi facilement les néologismes et les concepts qu’il a inventé pour ce livre (corans, dieux…).

Enfin le finale est épique, tout à fait à la hauteur de la montée des tensions et des intrigues et avec quelques rebondissements très bien menés (même si j’en ai vu venir une bonne partie, je connais le genre et l’auteur !) !

 

 

Conclusion :

Un livre qui rend un bel hommage au monde des troubadours et à leurs traditions orales en nous racontant une épopée qui allie les éléments héroïques (voire légendaires) et l’humain avec ses failles et ses imperfections ! Kay sait également faire ressortir les dilemmes de ses personnages pris dans l’Histoire et des décisions cornéliennes… Un vrai coup de cœur que je recommande à tous !!

Publicités

6 Réponses

  1. Je ne connaissais pas du tout l’auteur mais tu m’intrigues. Je note tout ça 😀

  2. J’avais beaucoup aimé les Lions d’Al-Rassan de cet auteur, mais la taille de ses romans fait que j’ai jamais le courage de continuer à le lire (surtout qu’à la bibliothèque ils les ont qu’en grand format). Un jour…

  3. C’est un auteur que j’ai encore à découvrir. J’hésite à lire en VF ou en VO, vu que la traduction de plusieurs de ses romans est signée Vonarburg!

  4. N’hésitez pas, sa fantasy historique est vraiment envoûtante et les pavés sont finalement bien vite terminés ! 🙂

    Karine : je me régale en ce moment avec Vonarburg, voilà encore une auteure qui sait bâtir des univers fascinants et originaux ! 😀

  5. J’attends la traduction de River of Stars (un jour ?), mais il me reste bien des livres à découvrir de cet auteur, la chanson d’Arbonne en fait partie. Purée, un coup de cœur, rien de moins 🙂

    • Eh oui ! Après j’ai un cœur d’artichaut qui s’emballe vite dans un sens ou dans l’autre, mais Guy Gavriel Kay est une valeur sûre et cet ouvrage clairement dans le haut du panier pour moi (avec Tigane et Les Lions d’Al-Rassan) ! 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :