Brèves hebdo (136) : « Etre en vacances c’est n’avoir rien à faire et avoir toute la journée pour le faire. »

routard irlcinemaJDR

La semaine dernière, j’ai bien profité du début de mes vacances ! Je suis beaucoup sortie (ciné, soirée Doctor Who, JDR…) et j’ai aussi profité de mon temps libre pour rattraper quelques séries et films ! D’ailleurs, j’ai vu pas mal de comédies, pour une fois !  Ça fait du bien une coupure longue…

Télé

Pride and Prejudice 95 : après la pièce de théâtre moyenne de Londres, j’ai eu envie de revoir la seule adaptation réussie du roman (à mes yeux) ! Je trouve que la mini-série vieillit très bien, les intrigues sont toutes bien traitées, l’humour est là, le casting est impeccable (Ciolin Firth EST Darcy, mais Jennifer Ehle fait également une excellente Elizabeth)…Seule la fin manque peut-être un tout petit peu de romance !

– The Cafe 2×01 : j’ai été ravie du retour de cette comédie douce-amère après 2 ans de coupure (les reprises de séries qui semblaient annulées sont à la mode cette année !) ! J’ai retrouvé avec plaisir cette ambiance absurde, ce quotidien tendre…par contre il y a un peu beaucoup d’ellipses dans ce premier épisode : 2 mariages annoncés (et une demande en attente), un enterrement, un revenant…Richard se comporte vraiment mal envers Sarah en lui cachant beaucoup de choses pour tout lui dire d’un coup !

Doctor Who : An Unearthly Child (première version) : j’avais vu la version retravaillée, et effectivement la version originale était trop lente, il y avait pas mal de répétitions dans l’exposition…les événements restent globalement les mêmes, sauf que le Docteur apparaît encore davantage sans scrupules au début en kidnappant de force Ian et Barbara sans intention de les ramener pour éviter d’être découvert !

Doctor Who : City of Death : Four est plus proche des Docteurs modernes : excentrique, toujours à tout prendre à la légère et à jouer les idiots…on a bien ri devant ce serial avec les éléments kitsch (décors de studio), les méchants qui font vraiment penser à ceux de James Bond avec le monologue et les erreurs de débutants, le personnage de « Captain Bourrin » (un policier qui frappe tout ce qui bouge, on aurait pu faire un drinking game rien que sur lui !), l’ambiance parisienne plus ou moins authentique…mais l’épisode reste plaisant à voir ! 

A Moody Christmas 1×03-1×06 : décidément, l’humour australien me parle ! La série est centrée autour des Noël de la famille Moody avec Dan qui revient de Londres chaque année pour son Australie natale et l’espoir d’une romance… La famille de Dan est clairement dysfonctionnelle, mais on sent une certaine tendresse entre ses membres ! Cela aide à faire passer les humiliations de plusieurs personnages (notamment du protagoniste), j’ai normalement du mal avec les humiliations prolongées !

The Middle Man 1×01-1×02 : série parodiant les codes de super-héros, des films d’action, d’horreur… sans rendre les personnages stupides pour autant (au contraire, ils flirtent régulièrement avec le quatrième mur) ! Dommage que la série n’ai eu que 12 épisodes avant d’être annulée (pendant que des sitcoms médiocres continuent sur 7/8 saisons…ah, je n’ai vraiment pas des goûts mainstream en matière de comédies !) !

Kaamelot Livre 1 (4/5 épisodes) : Eith m’a convaincue de redonner une chance à la série (je n’avais vu que quelques épisodes sur M6, mais ils m’avaient donné l’impression d’une shortcom à l’humour assez lourd) ! Eh bien, j’ai été plutôt agréablement surprise ! Les personnages sont caricaturaux, bien sûr, mais l’humour n’est pas aussi répétitif et peu subtil que je le craignais et on se prend effectivement à plaindre Guenièvre (qui est habituellement un personnage détestable dans le mythe arthurien) !

Livres

Comic Doctor Who : Prisoner of Time de Scott and David Tipton : l’idée de départ est bonne : avoir un ennemi puissant (il maîtrise le voyage temporel de toute évidence) qui s’en prend au Docteur dans toutes ses incarnations, ce qui nous donne l’occasion de découvrir les 11 Docteurs et leurs compagnons les plus emblématiques…Par contre je croyais que c’était un one-shot, mais l’histoire est au moins en 2 volumes !

fanfics Lois & Clark : après la semi-déception qu’a été le dernier Superman, j’ai succombé à un des mes guilty pleasures : les fanfics ! L’avantage des fanfics L&C, c’est qu’elle sont basées sur une série sympathique mais pas un chef-d’œuvre, donc on peut trouver des histoires d’un bon niveau plus facilement que pour Babylone 5 ou Doctor Who ! En plus, le site sur le quel je vais sélectionne chaque année les meilleures fanfics dans plusieurs catégories, donc on a déjà le haut du panier ! J’aime particulièrement les fanfics « What-if/Elseworld » qui changent profondément les prémisses du mythe tout en gardant le caractère des personnages assez semblable (il s’agit d’uchronies spécialisées, en fait) !

 

en cours :

The Shadow Matrix de Marion Zimmer Bradley : un combo planet-opera/romance pour combiner mes deux challenges de l’été (Summer Star Wars et My Summer of SFFF Love)  ! Je me replonge donc dans cet univers que j’avais bien aimé ado (j’avais lu 3/4 romans avec plaisir). C’est sympa pour le moment, par contre j’ai l’impression d’avoir à faire à un tome 2 : il n’y a pas vraiment de présentation des protagonistes et on fait régulièrement référence à des événements passés !

Films

Despicable Me 2 : sympathique, mais moins bon que le premier ! Les minions sont surexploités et deviennent assez lourds à la fin ! C’est dommage, le il y a d’autres moments d’humour et de tendresse assez réussis ! Enfin, le film se laisse regarder avec plaisir, même s’il n’est pas inoubliable…

Man of Steel : bof. Le film était clairement moins pire que le dernier Superman (en même temps ce n’est pas difficile !) et c’est appréciable d’avoir une Lois intelligente (même si elle trouve Superman presque trop facilement, du coup !), mais le scénario manque d’épaisseur ! Ça commençait plutôt bien pourtant : les images de Krypton étaient assez jolies, et la fin précitée par la guerre civile plutôt bien trouvée…Et puis, le gouvernement a condamné les responsables du coup d’état à vivre pendant que la planète explosait, c’est tellement logique !
Il y a un problème de rythme : trop de flashbacks au début, tandis qu’une fois que les méchants arrivent, on a presque plus que des scènes d’action ! On dirait qu’ils voulaient battre The Avengers avec le nombre d’immeubles détruits ! Sans compter la relation  Lois/Clark, qui va trop vite à mon goût : ils se connaissent depuis 5 minutes et ils sont déjà prêts à mourir l’un pour l’autre ?!? Enfin, c’est encore moins crédible que personne ne fasse le rapprochement Clark/Superman à la fin, quand le monde entier sait que Superman a grandi sur Terre et ne vient pas juste d’arriver ! Bref, ce n’est pas un grand film de super-héros…

IRL

restaurant Aki : après avoir vu Despicable Me 2 à l’UGC Opera, nous avons mangé dans un excellent resto japonnais. Je ne suis pas une grande fan des sushis et makis (trop fades pour moi !) que la plupart des japonnais proposent, mais à Aki, on peut manger des plats plus originaux : okonomiyakis (galettes avec légumes et viandes, souvent avec des saveurs sucrées/salées), des sobas (de la viande pannée au goût sucré…Bref, des plats aux multiples saveurs !

 

 

JDR

Soirée-enquête SF/horreur :

Anthéas (club) : le système n’est pas encore au point, mais l’univers à du potentiel. Il s’agit de médiéval-post-apocalyptique avec quelques ilôts humains qui ont survécus à la montée de brumes toxiques et les nefs comme seul moyen de transport entre eux… Pour l’instant on a juste fait le scénario d’introduction (capture par des pirates), mais j’attends la suite avec curiosité !


Fading Suns : un scénario trop court à cause de la fatigue d’un des participants ! Malgré tout, j’apprécie toujours de retrouver cet univers et j’ai hâte de continuer notre quête (une chasse au trésor spatiale qui nous amène aux 4 coins de la galaxie) !

 

Prochains articles :

Fae Fever de Karen Marie Moning

Aquablue

Publicités

8 Réponses

  1. Sympa que tu t’intéresse à Kaamelot 🙂 La série est plus qu’une simple shortcom, et se diversifie une fois que le format se rallonge. Je te prête volontiers l’intégrale si tu es intéressée.

    • Merci pour la proposition ! J’attendrai de voir les épisodes plus longs…
      Pour l’instant, les sources alternatives sont bien fournies !

  2. « Eh bien, j’ai été plutôt agréablement surprise ! Les personnages sont caricaturaux, bien sûr, mais l’humour n’est pas aussi répétitif et peu subtil que je le craignais et on se prend effectivement à plaindre Guenièvre (qui est habituellement un personnage détestable dans le mythe arthurien) ! »
    C’est pas faux. 😀

    « nous avons mangé dans un excellent resto japonnais (AKI) »
    J’espère que tu plaisantes… La qualité est déplorable chez AKI comparé à 2-3 ans en arrière. (j’ai été malade la dernière fois que j’y suis allé) On va plutôt chez Hapa Teï manger des takoyakis. :p

  3. Bah j’ai déjà mangé du poulpe et c’était…caoutchouteux ! Du coup, je ne tiens pas à renouveler l’expérience !

    • Un takoyaki c’est du beignet de poulpe… alors tu as le croustillant autour et le poulpe dedans (en fait je n’ai pas senti que c’était du caoutchout … c’était juste chaud et très bon :D)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :