Berlin : à la croisée des mondes

IMG_1000IMG_1013

Berlin est souvent une ville méconnue par les Français qui rêvent plutôt de visiter les métropoles d’Italie ou d’Espagne. C’est bien dommage parce que même si le climat y est plus variable (continental, il vaut mieux y aller l’été à moins d’aimer les hivers vraiment froids)), la ville a énormément d’atouts pour les touristes…

Pour ma part, ma première rencontre avec la ville a été franchement ratée : j’y étais pour un voyage scolaire en terminale au mois de février sous la neige et le gel (pas génial pour les visites de musées obligatoires et d’expositions extérieures) avec une mauvaise ambiance de classe et une bonne partie des élèves plus intéressés par la soirée binge drinking qu’ils avaient prévue que par la ville ! Sans compter la soirée boîte imposée (j’ai horreur des boîtes) dans un gros complexe plein de fumée et de techno…

Forcément, quand mon père (allemand qui a fait ses études à Berlin et qui adore la ville) nous a proposé d’y aller un an et demi après, je n’ai pas sauté d’enthousiasme !
Mais cette fois-ci, j’ai eu des impressions très différentes : beaucoup plus de libertés pour les visites, du beau temps (on y est allé en été), atmosphère familiale chaleureuse, espaces verts nombreux…

Depuis, j’y suis retournée 3 fois et j’ai toujours apprécié mes séjours là-bas !

Histoire-géo : une ville de contraste

Non, ne partez pas, je ne vais pas vous faire un cours magistral, promis ! Berlin  a simplement été façonnée par son Histoire mouvementée et sa situation de carrefour entre l’Europe de l’ouest et celle de l’est.
De ce fait l’architecture de la ville est variée et intéressante ! On trouve encore pas mal d’horreurs soviétiques à l’est, mais aussi des endroits très modernes reconstruits après les bombardements des années 40… Juste en marchant dans les rues on découvre des mondes et des époques très différentes !

Ci-dessus vous pouvez admirer quelques monuments et endroits marquants : le Molecule Man sur la Spree, la Potsdamer Platz de l’extérieur et de l’intérieur et l’Église du Souvenir.

On trouve également de nombreux musées dans la ville. Les plus célèbres d’entre eux sont regroupés dans le centre sur l’Île des Musées (Museeninsel). Ils ne sont pas gratuits mais les prix restent assez raisonnables. Attention si vous allez dans les petits musées : les panneaux sont loin d’être tous traduits en anglais (et ne parlons pas du français !) ! Je vous conseillerai le Pergamon si vous aimez l’Antiquité et Check Point Charlie pour l’Histoire de la RDA. Par contre je trouve le monument pour la Shoa vraiment laid et de mauvais goût !
J’avoue que je connais mieux les musées londoniens (notamment en matière de peintures) grâce à leur gratuité qui permet les découvertes et les visites courtes (quand on paye il faut rentabiliser le prix du billet !) !

Mais même dans les rues, on peut trouver de l’art avec de nombreuses fresques murales !

IMG_1010IMG_1058IMG_1061

 

 

Atmosphère

IMG_0996IMG_0997

Ci-dessus un très bel immeuble, sans doute un des derniers squats de hippies fans de SF (regardez bien les dessins) !

A l’Ouest, Berlin a été très marqué par les événements de 68, avec de nombreuses communes et squats qui se sont constitués pour essayer de vivre selon les idéaux hippies. ..Si presque tous ont disparu aujourd’hui, la ville en conserve un petit quelque chose avec une atmosphère détendue et ouverte. Il y a bien moins d’agressivité dans les transports en commun (et pas de barrière et tourniquet pour ralentir et gêner, surtout quand on a des bagages, le rêve !) et dans les rues, et on peut s’habiller n’importe comment sans se faire dévisager ! En été, notamment, les filles peuvent s’habiller court sans se faire reluquer et/ou draguer lourdement (voire se faire agresser verbalement) !
L’Est n’a pas vécu les années 70 de la même manière, mais la transition des années 90 a donné naissance a de nombreux endroits alternatifs qui ne recherchaient pas le profit à tout prix ! Cafés où n’importe qui pouvait se produire, cinéma d’art et d’essai, librairie sociale où l’on peut prendre des livres en donnant ce que l’on peut se permettre… Malheureusement, les loyers longtemps sous-évalués sont en train d’augmenter rapidement tandis que la ville se développe comme métropole économique. C’est dommage, j’espère que cette spécificité ne disparaîtra pas complètement. dans les années à venir…

A l’est, les gens sont facilement prêts à faire des décorations originales : ci-dessous de petits jardinets le long de la rue…

IMG_1053IMG_1055IMG_1056
Pour ma part, j’ai eu un gros coup de cœur pour le Café Tasso, un endroit qui fait café (à des prix abordables), librairie (avec des livres à 1€), exposition et scène (on a assisté à un très beau concert d’une chorale semi-professionnelle) !

IMG_1092IMG_1097IMG_1101

 

Sorties et prix de la vie

IMG_1052IMG_1049IMG_1050

Ci-dessus un restaurant d’application bien caché dans une cour,  où on a un repas complet (entrée, plat et dessert pour moins de 10€)

Berlin est une capitale bien plus avantageuse que Paris ou Londres ! Les loyers et hôtels/pensions sont encore très abordables, les prix dans les magasins aussi et on peut sortir facilement en profitant de petits cafés et restaurants pas chers et délicieux !  Et on ne lésine pas sur les portions, en général ! Seul petit défaut : on est obligé de payer pour les boissons, les carafes d’eau gratuites n’existent pas en Allemagne. La charcuterie est particulièrement bon marché et délicieuse, je vous conseille des Brötchen (petits pains) avec pour le petit déjeuner ou un repas léger :
Grâce à ces prix, dès qu’il fait beau on voit plein de gens à la terrasse des cafés le soir après le boulot, pour boire une bière ou manger une glace (les Allemands en mangent trois fois plus que les Français) ! Ça donne une bonne ambiance dans les rues ! L’hiver, les gens se réfugient facilement à l’intérieur des mêmes cafés pour déguster une boisson chaude (café, thé, vin ou un chocolat chaud ) avec un part de gâteau : c’est le fameux « Kaffee und Kuchen » !
Pour le soir, on peut aussi trouver de bonnes affaires pour les spectacles connus ou moins connus… Mais aussi des attrape-touristes, comme le spectacle du Friedrichpalaast (Show Me) qui reprenait les pires aspects du cabaret (sexisme, femmes-objets, danses longues et ennuyeuses, chansons pop sans âme…). La seule chose vraiment épatante, c’était les décors et les effets spéciaux ! Essayez de lire des avis avant d’aller voir un spectacle !
Enfin, la salle était belle, c’est toujours ça !

IMG_1024IMG_1031IMG_1035

Si vous pouvez venir début septembre, la ville organise chaque année un immense festival de feux d’artifices européen : La Pyronale !
Ah, si vous aimez sortir en boîte (encore plus si vous aimez la techno), la ville a de nombreuses discothèques célèbres (et parfois select) !

Par contre il y a peu de cinémas qui passent de la VO (le principal se trouve à Potsdamer Platz), c’est un peu frustrant ! Ah, et leur accès Internet est particulièrement désavantageux, surtout si on est totalement accro aux séries comme moi : on paye suivant ce que l’on télécharge, l’accès illimité n’existe pas ou alors à 80/100€ par mois !

Shopping

Non, je ne vous parlerai pas de vêtements, uniquement de geekeries : JDR, comics, bouquins SFFF… La ville ne démérite pas (même si Londres est encore plus pourvue de ce côté-là, en partie à cause de la langue : je ne lis pas de romans en allemand, c’est trop difficile !) !

Commençons par les librairies anglaises.

– The English Bookshop : situé dans le centre près de la gare de Friedrichstrasse, cette librairie généraliste est bien fournie (notamment en beaux livres, j’ai passé une heure à baver dessus ! 😉 )et a une ambiance cosy avec des fauteuils confortables ! En plus, l’immense librairie allemande à côté a des toilettes gratuites (c’est précieux quand on fait du tourisme à petit budget !) !

IMG_1007IMG_1002

Otherland : endroit très sympa spécialisé dans la SFFF et tenu par un passionné ! On y trouve une grande étagère de bouquins en VO neufs et d’occasion ! En plus, juste à côté il y a une librairie spécialisée en polars qui dispose également d’un bon stock de livres en anglais !

Dans Prenzlauerberg (le quartier chic du moment), on est tombé sur une librairie sociale avec quelques bouquins en anglais. Certes, ce sont surtout des classiques et des romances, mais on peut dénicher des perles et l’endroit est agréable !

Lors de mon dernier séjour, j’ai également découvert une belle librairie BD/comics/mangas dans le quartier chic du moment : Comics und Graphics.

Enfin, il y a naturellement quelques magasin de jeux de plateau et JDR. Par contre il existe très peu de JDR locaux, la plupart sont des traductions de JDR américains (et quelques anglais) ou des livres directement en VO… Le milieu JDR est moins créatif que chez nous, c’est dommage !

Dans le centre Ouest, il y a deux magasins : Morgenwelt (pas mal de JDR en langue anglaise), plus spécialisé en JDR et Gamer’s HQ qui se consacre davantage aux jeux de société et wargames mais qui a les blockbusters du marché. Les vendeurs sont sympas et se débrouillent bien en anglais !
A Prenzlauerberg, il y en a aussi un mais il est davantage consacré aux jeux de cartes et jeux de plateau, il n’y a pas grand-chose en dehors de D&D4 !

Nature

Une autre bonne raison de se rendre à Berlin entre mai et septembre : il y a énormément d’espaces verts à Berlin (je me demande même s’il n’y en a pas plus qu’à Londres avec les forêts extérieures) ! Dans le centre, il y a le Tiergarten, grand parc en plein cœur de la capitale ! Si vous voulez revenir au temps de l’URSS sans subir les rangées d’immeubles gris, il y a Treptower Park à l’est avec des monuments à la gloire du régime et un parc tout à fait normal à côté, ou encore le Friedrischain dans le Prenzlauerberg qui a de belles fontaines inspirées des contes de Grimm. Le Château de Charlottenburg a également un beau parc (et à Potsdam, le parc et le château Sans Souci valent le détour, la ville étant facilement accessible avec un train régional).
De plus, Berlin est entouré de lacs et de forêts et il y a de jolies îles à visiter (l’Île des Paons) ! Vous pouvez aussi faire un tour au travers de Berlin en empruntant la Spree, c’est très agréable et on voit beaucoup de choses !
S’il fait chaud, les plages principales sont à 1/2h de RER (de vrais lacs, c’est quand même autre chose que la piscine minable et surpeuplé de Paris Plage ! Bon, à condition de ne pas être trop frileux !).

 

 

Conclusion :

Voilà, j’espère que ce bref aperçu des différentes facettes de Berlin vous aura donné envie de la découvrir par vous-même ! Pour ma part, Londres reste la première capitale européenne dans mon cœur grâce à sa culture britannique (et ses librairies et musées gratuits, sans compter les parcs centraux et les Ben’s Cookies), mais Berlin est juste derrière avec son art de vivre, ses restaurants et son atmosphère cool !

Publicités

9 Réponses

  1. Joli reportage !

  2. Oh, voilà un article très intéressant 🙂

    Je suis allée plusieurs fois en Allemagne (bon, ça compte pas vraiment, hein, j’habite à la frontière :D), mais jamais à Berlin.

    En tout cas, mmmmh, les Brotchen ! 😀
    Rah, et les petits déj allemand. Miam !

    • Contente qu’il t’ait plu, j’espère que ça te donnera envie de visiter la ville (j’ai des adresses d’appart’ et de pensions à prix intéressants, si tu veux) !

      Ah, les petits déjeuners salés allemands sont vraiment délicieux, c’est ce que je préfère avec le « Kaffee und Kuchen » (gourmande, moi ? Nooooon…) !

  3. […] Berlin est souvent une ville méconnue par les Français qui rêvent plutôt de visiter les métropoles d'Italie ou d'Espagne. C'est bien dommage parce que même si le climat y est plus variable (contine…  […]

  4. , Super article, j’ai eu l’occasion de découvrir – et d’aimer!- la ville en 1985, du temps du mur… je serais ravie d’y retourner maintenant! et lol, pas un mot sur le métro qui à l’époque m’avait impressionné de par la proximité avec Berlin-Est puisque le réseau couvrait toute la ville et que j’avais pas osé aller voir, m’imaginant un mur invisible…^^
    le titre est trop bien choisi 😉 c’est exactement ça!!

    • Merci pour ton commentaire ! J’aurai aimé visiter la ville à l’époque du Mur et la partie Est, ça devait être super intéressant !
      Pour le métro, j’ai trouvé l’ambiance bien moins agressive qu’à Paris, et on est aussi beaucoup moins sollicité par des mendiants en tout genre…
      D’après mon père qui y a vécu 10 ans, on restait dans le même métro, mais les gens de l’Est étaient dans le noir pour les empêcher de voir les méchants capitalistes de l’Ouest !

      Oui, ça correspond bien et ça fait référence à une trilogie que
      j’adore ! 🙂

  5. […] Berlin est souvent une ville méconnue par les Français qui rêvent plutôt de visiter les métropoles d'Italie ou d'Espagne. C'est bien dommage parce que même si le climat y est plus variable ….  […]

  6. […] Berlin est souvent une ville méconnue par les Français qui rêvent plutôt de visiter les métropoles d’Italie ou d’Espagne. C’est bien dommage parce que même si le climat y est plus variable (continental, il vaut mieux y aller l’été à moins d’aimer les hivers vraiment froids)), la ville a énormément d’atouts pour les touristes… Pour ma part, ma première rencontre avec la ville a été franchement ratée : j’y étais pour un voyage scolaire en terminale au mois de février sous la neige et le gel (pas génial pour les visites de musées obligatoires et d’expositions extérieures) avec une mauvaise ambiance de classe et une bonne partie des élèves plus intéressés par la soirée binge drinking qu’ils avaient prévue que par la ville ! Sans compter la soirée boîte imposée (j’ai horreur des boîtes) dans un gros complexe plein de fumée et de techno…  […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :