La Guerre des Mondes n’aura pas lieu ! de Johan Heliot

Encore un ouvrage de Johan Heliot qui adore décidément les uchronies ! Cette fois-ci il s’agit de littérature ado, mais la présence d’HG Wells et le titre accrocheur m’ont convaincu de le mettre en haut de ma PAL à l’occasion du Winter Time Travel

Synopsis :

Après un énième refus de publication de la part d’un éditeur particulièrement désagréable, le jeune Herbert Wells décide de partir tenter sa chance au sien d’une utopie américaine avec sa cousine sont il est amoureux. Il ne se doute pas encore que des aventures bien plus incroyables que ses premiers romans l’attendent…

 

La SF pure et dure met un peu de temps à arriver : en effet, toute la première partie du roman est consacré au road-trip d’Herbet, Isabella et d’autres personnages qui vont les rejoindre…
Il y a de nombreux hommages aux poncifs américains : débarquement à Ellis Island, gang new-yorkais, trajet agité en chemin de fer… le tout dans une ambiance proche de celle de La petite maison dans la prairie !

 

Et puis, tout à coup la terre tremble après  l’arrivée de mystérieuses comètes dans le ciel…et on plonge dans la SF « wellsienne » avec tripodes, Roswel, etc !

Les multiples clins d’œil sont amusants ( on y croise ainsi un certain colonel Carter, John Carter), mais j’ai trouvé le scénario un peu trop linéaire et l’univers superficiel ! Le méchant manque de profondeur, la tension dramatique est assez limitée, les résolutions faciles…

De plus, les personnages sont très stéréotypés et manichéens (sauf peut-être Carter qui use de méthodes discutables) et je n’ai pas vraiment réussi à m’attacher à eux !

 

C’était peut-être trop jeunesse pour moi adulte cynique et exigeante, mais pour moi, le roman est une sympathique pastiche, mais pas une uchronie particulièrement marquante !
Spoilers sur des éléments-clé de l’intrigue

 

Même la boucle temporelle n’apporte pas grand-chose à l’intrigue et l’utopie martienne n’est pas vraiment explorée. La fin est légèrement ouverte avec la possibilité de nouvelles menaces, mais ça reste très naïf… J’aime les fins heureuses, mais il faut que les héros souffrent avant d’en arriver là, là c’est trop facile (oui, je suis légèrement sadique en matière de littérature/séries…) !

 

 

Fin spoilers

 

 

Conclusion :

Une lecture divertissante avec quelques clins d’œil amusant, mais l’intrigue et les personnages ne sont pas assez creusés pour en faire une lecture marquante… Mais le roman peut éventuellement être une bonne introduction à Wells pour les pré-ados et ados !

 

logouchronie

Publicités

2 Réponses

  1. Pas très envie de noter. J’ai un autre auteur dans mon collimateur…

  2. Non, ce n’est pas son meilleur, je te conseillerai plutôt la Trilogie de la Lune ou Les Fils de l’Air (uchronie sur Louis XVI qui s’enfuit) !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :