Kingdom Come de Mark Waid

Si j’aime bien les films de super-héros, je n’ai pas lu beaucoup des comics originaux ! Il faut dire que les univers DC et Marvel sont assez intimidants pour les néophytes, on a du mal à savoir par quoi commencer malgré des reboots de plus ou moins bonne qualité ! De plus, avec leur longue histoire ils sont assez rigides…
Mais mon travail me permet à présent de combler un peu mes lacunes en BD américaine. Je me suis particulièrement penché sur le personnage de Superman : si j’aimais bien Lois & Clark à l’époque de sa diffusion, c’était bien plus pour l’humour et l’aspect comédie romantique que pour le personnage mythique ! En effet, j’ai toujours trouvé ridicule le concept de l’identité secrète limitée à une paire de lunettes (d’autant plus que Lois passe pour une idiote en ne se rendant compte de rien !) et le personnage bien trop lisse et manichéen ! Je suis donc particulièrement intéressée par les relectures modernes du mythe…

Synopsis :

Le monde va mal. Les « super-héros » modernes sont de plus en plus violents et incontrôlables, les êtres humains en ont assez et la guerre civile est proche…La fin du monde aura-t-elle lieu ?

 

 

L’histoire commence avec un ton très sombre avec de multiples références bibliques à l’apocalypse (on sent la culture américaine encore bien plus chrétienne que l’Europe) et tout s’enchaîne de manière à promettre un final apocalyptique…
C’est l’occasion de voir un Superman véritablement ébranlé, à la fois par la perte de sa femme (Lois est morte il y a 10 ans et était son lien avec l’humanité) et l’état du monde.

On a un Superman bien plus dur et amer que d’habitude et prêt à aller plus loin, même si c’est toujours dans les meilleures intentions du monde ! Wonderwoman et Batman ont aussi un rôle essentiel dans l’intrigue. J’avoue que je ne suis pas fan de Wonderwoman : son costume et ses pouvoirs sont quand même assez ridicules et sa civilisation assez cliché…Du coup j’ai eu du mal à adhérer à la romance qui se noue avec Superman !
Batman est assez fidèle à l’image que l’on en a : intelligent, paranoïaque, peu enclin à jouer en équipe (il y a souvent eu des conflits entre Superman et Batman dans les comics)…mais il a toujours un bon fond malgré des méthodes assez extrêmes.

Mais le fait que l’apocalypse soit annoncé diminue le suspens, c’est dommage…De plus, il y a plusieurs passages assez rapides et superficiels qui ne servent pas trop l’intrigue générale et sont surtout prétexte à ressortir tous les personnages connus de DC. N’étant pas une fan de leur univers (ni une spécialiste), ses clins d’œil me sont passés au-dessus et m’ont plus agacés qu’autre-chose !
Et puis, la fin tranche vraiment avec le reste du comic et ne m’a pas trop convaincue

 

 

Conclusion :

Une relecture plus réussie qu’Earth One, mais qui reste limitée en matière d’évolution des personnages (notamment sur la fin qui revient à un ton plus proche du ton classique de Superman). De plus, l’auteur a voulu y intégrer tous les personnages de DC pour les clins d’œil et cela semble parfois superficiel (et réservé aux connaisseurs). Bref, une lecture distrayante (et qui a l’avantage d’être un one-shot) mais pas aussi intéressante que Superman : Red Son.

Publicités

Une Réponse

  1. […] BD Batman : sombre reflet de Scott Snyder et Jock : après ma semi-déception sur Kingdom Come (comic de Superman), ce comic confirme que Batman est définitivement un personnage plus cher à mon […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :