Community saison 1

Je ne pensais pas expérimenter ça dans ma vie téléphagique : une comédie pure qui me fasse rire et qui soit un véritable coup de cœur. Community m’a peu à peu conquise durant cette première saison grâce à quelques atouts…

Synopsis :

Personne ne va pas à Greendale College volontairement : il s’agit d’une université publique manquant cruellement de fonds et de professeurs compétents. Jeff Winger est un ancien avocat qui n’a jamais eu de vrai diplôme. Après avoir été découvert, il est forcé d’obtenir un certain nombre de crédits pour gagner un vrai diplôme. Aussi, quand il apprend qu’il peut avoir des crédits en plus pour tutorer des étudiants en espagnol, il s’empresse de trouver des volontaires même s’il ne parle pas un mot d’espagnol…

 

A priori, en lisant le pitch, rien ne différencit la série des sitcoms classiques : un groupe d’amis (ou qui vont le devenir) qui vivent des mésaventures, ont une vie romantique agitée…
Mais Community transcende son concept.

Premièrement, il n’y a pas de rires enregistrés. Même quand je regardais Friend (par pression sociale et parce que c’était une des rares séries disponibles en VOST au café Friends), cela m’agaçait ! Et dans les sitcoms modernes à succès, ils sont encore trop présents (How I Met Your Mother, The Big Bang Theory) ! Le fait qu’il n’y en ait pas m’a permis de supporter les premiers épisodes un peu moyens !

Par ailleurs les personnages de la série trouvent le juste équilibre entre caricature et humanité, ce qui nous permet de nous attacher à eux malgré leurs défauts souvent outranciers ! Et puis, ils évoluent peu à peu au contact les uns des autres et forme un petit groupe chaleureux ! Même Pierce finit par être touchant par moment !

Comme nombre de comédies, Community a cet avantage pratique d’avoir des épisodes de 20 minutes, idéaux pour un repas-télé ou pour un thé-détente devant !

Mais ce qui différencie vraiment la série des autres, c’est son humour. Les épisodes sont bourrés de références geeks plus subtiles et éclectiques que celles de TBBT. Etant geek et fière de l’être, j’ai également essayé cette dernière, mais les rires enregistrés, les personnages agaçants et clichés et les gags qui hésitent à rire avec les geeks ou se moquer d’eux, je n’ai pas accroché du tout (pas plus qu’à The IT Crowd, son pendant anglais) !

Et puis, Community n’hésite pas à jouer avec son format, avec des références méta d’Abed (qui connaît tous les clichés et schémas télévisuels et les applique au monde « réel » !) et des séquences voire des épisodes entiers qui rendent hommage à un genre (l’épisode du paintball qui reprend les codes du genre post-apocalyptique suvivaliste ou celui sur la mafia avec le poulet frit comme drogue) !

 

 

Conclusion :

Commmunity a su me séduire grâce à son ton et son humour vraiment original et ses personnages attachants ! Malheureusement, les producteurs ont décidé de la rendre moins geek/plus accessible au grand public et j’ai bien peur qu’elle y perde alors son âme…

Publicités

3 Réponses

  1. J’avais beaucoup aimé les deux premières saisons, même si je commençais à m’ennuyer sévère sur la fin de la 2ème. La 3ème m’a achevé, je l’ai arrêté au bout de trois épisodes.

    Le duo Abed/Troy est quand même particulièrement savoureux, même si je ne comprenais pas toujours les références !

  2. OLya : Ah, j’espère que la série continuera à me plaire encore un moment, pour une fois qu’une comédie me plaît vraiment ! Mais j’ai eu d’autres échos dans le même sens, hélas !

  3. […] Community : une pure comédie geek qui m’a beaucoup plu (enfin la saison1, je trouve que la saison 2 […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :