Le Nom du Vent de Patrick Rothfuss

Voici un de mes plus gros coups de cœur en matière de fantasy, en- dehors des sagas de Robin Hobb et George Martin ! Si le roman utilise des thèmes classiques de la high fantasy, il sublime les clichés habituels…Admirez  déjà la magnifique illustration qui serte de couverture au premier tome !

Synopsis :

Dans un monde en proie au chaos, un conteur, attiré par une rumeur, se rend dans une auberge à l’écart du monde. Cet aubergiste quelconque peut-il vraiment être Kvothe, ce personnage mythique ? Quelle est sa véritable histoire ? Kvothe finit par accepter de la lui raconter…

 

 

Voilà un premier tome passionnant pour une trilogie qui s’annonce excellente ! En effet, si on trouve dans ce tome un jeune garçon particulièrement brillant, une jeune fille mystérieuse dont il est amoureux, un rival, des ennemis puissants et mythiques… on ne s’ennuie pas une seconde !
En effet, l’écriture et le ton apportent un vrai plus. Le récit alterne entre un narrateur à la troisième personne (pour le présent) et un narrateur à la première personne omniscient (grâce au point de vue du Kvothe adulte). L’atmosphère est très loin d’être niaise, notamment grâce aux commentaires de Kvothe, assez cyniques et aux passages dans l’auberge.

 

Le protagoniste accomplit plusieurs exploits héroïques, mais souvent par hasard ! Et puis, la malchance semble le poursuivre, sans compter son impulsivité qui lui joue de bien mauvais tours… Tout cela empêche qu’il apparaisse comme trop parfait (et donc ennuyeux) !
Le fait qu’il doive constamment lutter contre une pauvreté chronique est assez rare en fantasy, où le héros trouve rapidement des  alliés puissants ou est noble de naissance. Il est agréable de voir ce souci terre-à-terre à côté des dangers épiques !

De plus, le monde semble crépusculaire et devient de plus en plus dangereux. On devine que les origines de ces cataclysmes nous seront racontées dans le récit de Kvothe…

Passons maintenant aux personnages secondaires ! Dans l’auberge, Bast se détache clairement avec son caractère facétieux qui cache des préoccupations bien plus sérieuses (un peu comme le Docteur). Les autres personnages sont classiques mais efficaces (les meilleurs amis blagueurs, le rival odieux, le mentor…). J’attends d’en apprendre plus sur Denna, elle garde ses secrets pour le moment !

 

 

SPOILERS sur l’intrigue principale

Les Chandrians me plaisent bien dans ce premier tome : si leur nombre et leur passé peuvent rappeler celui des Nazguls, ils ont gardé leur intelligence, ils ne sont pas toujours d’accord entre eux, ils ont un plan complexe…
Le héros a la motivation traditionnelle pour s’opposer à eux (enfin, surtout en apprendre plus sur eux dans de premier tome), mais le traumatisme qu’il a subi est vraiment bien écrit, avec des non-dits révélateurs et un héros  dans un véritable état de choc !

 

 

Fin SPOILERS

 

 

 

 

Conclusion :

Un roman qui sait mêler l’épique à l’humain pour un récit captivant ! L’univers et sa mythologie semblent également prometteurs… Un des grands romans de high fantasy de ces dernières années !

Publicités

11 Réponses

  1. Tout à fait d’accord avec ta phrase de conclusion, indiquant que ce livre est un des grands romans de fantasy de ces dernières années ! J’ai adoré sa lecture, et faut que je me lance dans une relecture prochainement pour découvrir la suite des aventures de Kvothe !

  2. Ah je suis contente qu’il t’ait conquise… Autant que moi 🙂
    Vivement la suite !

  3. Acr0 : oui !!! 🙂

  4. J’ai bien noté qu’il avait du succès celui-là… bon je prends note pour ma prochaine envie de fantasy pur jus ^^

  5. Olya : oui, c’est d’ailleurs toi qui m’a donné envie de le relire et qui m’a fait réalisé que le tome 2 était sorti en VF, merci ! 🙂

  6. Moui. Là comme ça j’ai pas envie. Mais je crois que j’ai saturé de Fantasy aussi. Question capitale : est ce que le style est riche ? Que je m’explique, j’ai découvert un truc radical pour différencier du « pseudo-commercial » à l’écriture simple et qui manque de consistance à mon goût, et une œuvre plus roborative (c’est ce dont je me nourris) : dans les dialogues y’a t’il des précision sur l’intonation, la réaction des persos (du style « clama t’il avant de froncer les sourcil. ») ? si y’a une page de dialogue sans précisions narratives, ça rentre dans la première catégorie. Et c’est trop light pour moi.

  7. Ah oui, relire avant de lire le 2, ça serait bien…

  8. Lael : Heu, je n’ai pas de souvenirs précis, mais il me semble, oui, je l’ai trouvé vraiment bien écrit !

  9. […] Le Nom du Vent de Patrick Rothfuss : relecture du premier tome, en attendant de pouvoir acheter le second si […]

  10. […] sage (première partie) de Patrick Rothfuss : ça faisait longtemps que je voulais lire la suite du Nom du Vent que j’avais adoré, mais l’édition française a été épuisée un moment et était […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :