La Sainte trinité du space-opera télévisuel : Farscape

 

Encore un article pour le Summer Star Wars ! Farscape est une autre série de space-opera à voir, elle est vraiment excellente (même si, pour moi, elle n’arrive pas tout à fait au niveau de B5) et a su créer un univers loufoque et original avec des personnages très charismatiques ! C’était à l’époque où Sci Fi était encore une chaîne intéressante qui diffusait de la vraie SF…

Synopsis :

Suite à une expérimentation pour pouvoir voyager plus loin dans l’espace, l’astronaute John Crichton se retrouve pris dans un trou de vers et amené dans une galaxie lointaine. Il se retrouve tout de suite au milieu d’un combat entre des prisonniers évadés et une force militaire musclée, les Pacificateurs…

 

 

Encore une fois, c’est grâce à Stargate que j’ai découvert la série, quand Ben Browder et Claudia Christian sont arrivés en saison 8. En effet, les fans de Farscape qui regardaient Stargate la mentionnait régulièrement. Toujours à la recherche de nouvelles bonnes séries de SF (notamment du space-opera), j’ai tenté de la regarder…et ça a été un flop.
Mis à part le pilote, la saison 1 est lente, le rythme des 55 minutes mal maîtrisé, les épisodes presque tous stand-alone…Elle met en place quelques éléments intéressants mais ils sont noyés par les autres défauts de la saison. Autant la saison 1 de B5 démarrait doucement en présentant l’univers mais restait globalement agréable à regarder, autant là cette saison est un gros handicap !

Je m’y suis reprise à 4 ou 5 fois avant de trouver la motivation pour la finir ! Il faudrait peut-être faire une liste des épisodes indispensables pour les suite ainsi que les meilleurs pour aider à faire découvrir la série ! Parce qu’ à partir de l’épisode 16, la série devient vite addictive, encore plus quand un nouveau méchant très charismatique fait son apparition !

En effet, pour moi, le gros point fort de la série c’est son ton et son humour complètement barrés !
Que ce soit les personnages, tous plus atteints les uns que les autres et n’hésitant pas à se trahir parfois (des amitiés et un esprit d’équipe finissent bien par se former, mais ça prend du temps et rien n’est jamais complètement acquis !), le couple John/Aeryn qui a une histoire épique qui devrait ravir les shippers, les déboires de John…il n’y a personne de « normal » à bord de Moya (le vaisseau-vivant où voyagent les protagonistes) ! Cela n’empêche pas les personnages d’être attachants et charismatiques, au contraire !

 

 

Spoilers fin de saison 1

Et puis il y a Scorpius, un méchant complexe, intelligent, impitoyable…et qui a vraiment la classe ! C’est certainement,  un des meilleurs (voir LE meilleur) personnages de la série et ses affrontements avec l’équipage de Moya forment une bonne partie du sel de la série !

Fin Spoilers

 

 

L’univers aussi est riche et assez loufoque. Oh, il s’y passe des choses affreuses et nos protagonistes sont souvent victimes de coups du sort, mais il y a toujours une touche d’humour noir et un brin de folie qui empêche les événements d’être complètement déprimants !
On découvre peu à peu cet univers, en même temps que Crichton, évitant ainsi le surplus d’informations dans les premiers épisodes.

La particularité de Farscape, ce sont aussi ses épisodes-concepts qui donnent lieu à des moments brillants et souvent très drôle ! IL y a par exemple un épisode raconté du point de vue de différents protagonistes pas forcément sobres, un épisode entièrement animé, un arc proche d‘Ocean’s Eleven…et chaque fin de saison propose des clifhangers totalement hallucinants (surtout à partir de la saison 2) !

La mythologie n’est pas aussi cohérente et fascinante que celle de Babylon 5, les scénaristes l’ayant construites au fur et à mesure de la série, mais elle reste logique et très efficace pour amener les protagonistes dans des situations épiques ! Grâce à la campagne des fans, la série a également une fin assez satisfaisante avec le téléfilm  Farscape : Peacekeepers Wars !

 

 

Conclusion :

Excellente série une fois qu’on a passé la première saison maladroite (enfin, surtout ses deux premiers tiers), Farscape devrait plaire à tous ceux qui n’aiment pas leur SF trop sérieuse ou hard ainsi que les personnages un peu fous ! L’univers riche créé par l’équipe de Jim Henson  est également génial ! Bref, un space-opera déjanté, moins intellectuel que B5 (thèmes et questionnements éthiques) mais et attachant !

 

 

Publicités

7 Réponses

  1. Aaaah Farscape ^^
    Je suis également une grande fan ! Comme toi, j’ai eu des difficultés à progresser en saison 1, mais le déclic a eu lieu pour moi autour du 15e épisode, puis l’accélération et l’affirmation des intrigues en fin de saison, l’introduction de Scorpius, l’enjeu des vortex devenu central, tout m’a entraîné dans une sacrée aventure.
    J’admire dans Farscape cette capacité à susciter des émotions d’une intensité rare, avec ses personnages et ses situations loufoques. Elle n’est pas une série excessivement sérieuse, au contraire, mais elle sait dramatiser une situation, vous émouvoir mais aussi vous faire rire, comme peu de fictions ! Et puis, cette série reste un bijou de créativité et d’inventivité comme tu le dis, avec ses épisodes à thème. C’est du décalé, mais jamais trop. On s’implique vraiment aux côtés de l’équipage… Bref, c’est de la SF enthousiaste et enthousiasmante ! 🙂

  2. Livia : oui, c’est vrai que le dernier tiers de la saisons 1 est déjà prenant !
    Tu l’expliques mieux que moi, la série a une capacité à faire passer d »‘une émotion à une autre comme des montagnes russes !
    On a vraiment des goûts proches en matière de SF ! 🙂

  3. « Farscape est une autre série de space-opera à voir, elle est vraiment excellente  »
    Je n’ai pas réussi à dépasser le début de la saison 2.
    Je pense que tu as bien synthétisé les problèmes de Far Escape (je me moque si je veux) mais tu as oublié le gros lourdeau de Ben Browder qui joue comme une patate (chose qui a plombé StarGate ensuite).
    Si tu dis que cela s’améliore, il faudra que je retente la suite de la série pour voir si j’accroche un peu plus. (il y a quand même Claudia :-p)
    NicK.

  4. NicK : pour ma part, j’aime bien Ben Browder dans Farscape (Stargate c’est autre chose) et j’apprécie son couple avec Aeryn ! Mais si tu n’aimes pas au début de la saison 2, je ne suis pas sûre que tu apprécie davantage la suite : pour moi, la série décolle dès la fin de la saison 1 ! Tu peux quand même tenter les épisodes délirants de la série pour voir si tu apprécie davantage ces moments totalement délirants !

  5. j’ai arrêté au début de la saison 2 aussi. Je pense que c’est un genre de série qui ne me conviens pas, trop noir et fou pour moi. Mais je reconnais l’originalité et le ton. J’y reviendrais peut être plus tard.
    Ce que j’ai surtout aimé, c’est l’idée géniale du début de ne pas mettre l’humain comme un standard glorifié mais comme une anomalie mal vue : john est seul, y’a une inversion des standards qui fait que c’est lui l’extraterrestre au milieu des autres, et en plus les autres trouvent que c’est une andouille ! (humf je sais pas si je suis très claire là « -_-)

  6. Lael : si, si, très clair, ce n’est pas comme dans d’autres séries de SF où les humains résolvent tout, sont les meilleurs…au contraire ! Mais je comprends qu’on puisse ne pas apprécier le ton particulier de la série !

  7. […] pouvait deviner la grandeur futur de l’œuvre même avec une saison 1 inégale (exemple : Babylon 5 ou Farscape avec ces personnages délirants dès le début), ces épisodes manquent d’âme […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :