Critique : The Dark Knight Rises

Je crois que Batman est mon super-héros préféré avec Iron Man. Ce sont les plus intéressants parce qu’ils sont obligés de se servir de leur tête et de leur technologie. Et puis, j’adore l’humour politiquement incorrect de Tony Stark et l’aspect sombre de Batman (et ce depuis le dessin animé des années 90). J’ai trouvé la relecture moderne de Nolan vraiment brillante et j’attendais donc la conclusion de sa trilogie avec beaucoup d’impatience !

J’ai vraiment aimé cette conclusion  à la trilogie, même si le film n’arrive pas au niveau de brillance du deuxième opus, la faute aux méchants moins charismatiques et à l’aura qu’a jeté le dernier rôle d’Heath Ledger et sa mort. Malgré tout, on passe un excellent moment. En effet, les scénaristes ont eu l’intelligence de montrer l’impact très profond des événements de The Dark Knight et on y retrouve un Bruce Wayne diminué et un Batman absent.
On voit aussi que le mensonge de Batman et Gordon a eu des effets positifs avec des lois efficaces pour punir les criminels.

Bien sûr, on se doute que cette situation de calme ne va pas durer, surtout qu’on commence le film en nous introduisant Bane, le nouveau méchant !
Celui-ci n’a pas le charisme du Joker, mais il compense en ayant une organisation à son service et une intelligence froide pour compenser le chaos terrifiant du clown.

On retrouve plusieurs personnages qui font partie de la mythologie Batman, mais amenés de façon subtile : pas de noms de code pour les personnages iconiques, on ne parle pas de Catwoman, mais d’un surnom donné par les journalistes à la cambrioleuse, « The Cat ».

 

 

Légers spoilers sur les thèmes du film

Ce que j’ai particulièrement apprécié dans ce film, c’est qu’on évoque les conséquences d’une vie de super-héros sur le corps, le fait que Bruce Wayne vieillit et devient moins efficace en combat…
Un des thèmes centraux du film est aussi la fin d’une vie hors-norme : comment sortir d’une vie de crime ou de celle d’un super-héros ? A qui transmettre son héritage ?

Par contre, j’ai trouvé  peu crédible que l’inspecteur Blake ait deviné qui était Batman RIEN QU’EN RENCONTRANT BRUCE WAYNE UNE FOIS !
La romance n’est pas non plus oubliée : on parle du deuil, de la nécessité d’avancer…

Fin Spoilers

 

 

 

Le scénario est assez bien ficelé, sauf dans le dernier acte où la multiplication d’effets spéciaux spectaculaires finit par laisser une impression assez chaotique et manquant d’unité ! Par contre, la conclusion m’a pleinement satisfaite, même si un spectateur malin et habitué aux codes du genre peut en deviner une bonne partie !
Le troisième film n’atteint pas l’excellence de The Dark Knight, mais c’est un peu comme comparer l’Empire contre-attaque et Le Retour du Jedi : si le premier est indubitablement meilleur au niveau scénaristique, je n’ai pas boudé mon plaisir devant le second !

 

 

Conclusion :

Un 3ème volet qui fait honneur à la trilogie et apporte une vraie fin en accord avec les films ! Je vous conseille d’aller le voir au cinéma, il y a des scènes spectaculaires qui méritent d’être vues sur grand écran ! La trilogie de Nolan risque d’être difficile à dépasser dans les années qui viennent !

Publicités

2 Réponses

  1. J’ai aimé aussi la fin mais je le préfère au deuxième car il y a plus d’humour et de scènes spectaculaires me semble-t-il…

  2. maggie : je comprends ton point de vue, pour ma part j’ai préféré le méchant du deuxième et l’ambiance sombre était également très prenante….mais la fin du 3ème me convient parfaitement pour côre la trilogie !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :