Brèves hebdo (86) : Cure de lecture

Première semaine de vacances assez calme avec beaucoup de cocooning lecture et séries ! J’ai également profité de mon temps libre pour aller au ciné (la semaine prochaine, j’essaierai de voir La Part des Anges). Sur le web tout le monde n’est pas parti en vacances, en tout cas pas sans son ordi, ce qui m’a permis d’écouter des podcasts intéressants, sans compter un marathon  Reflets d’Acide ! Je me suis également lancé dans du rétro-gaming nostalgique avec des jeux Super Nes ! Enfin, j’ai masterisé un JDR vendredi soir, dans l’appart’ du copain qui vient de déménager ! Bref, une semaine tranquille mais agréable !

Télé

 

Bunheads 1×07  : l’épisode se laisse voir avec plaisir, mais je ne suis toujours pas convaincue à 100%…Michelle en fait trop, son caractère très extraverti et enthousiaste/hystérique me semble plus  artificiel que celui de Lorelai !

The Field of Blood : j’ai surtout apprécié cette mini-série pour son ambiance et son décors : l »Écosse au début des années 80 et le monde encore très macho du journalisme…l’enquête en elle-même n’est pas follement originale et l’héroïne est franchement naïve, mais c’est justifié par son background et son âge, elle a quand même quelques bons instincts.

– Community 1×06 : pas mon épisode préféré, mais c’est toujours un accompagnement idéal pour le repas (et sans rires enregistrés !), avec références geek et humour qui me plait !

Continuum 1×05-1×09 : je sais, je sais, j’avais dit que j’arrêterai sans doute, mais j’avais du temps et pas de nouvelles séries de SF à me mettre sous la dent en cette période de disette pour le genre ! Il y a du potentiel pour en faire une bonne série, mais il y a encore trop de clichés utilisés et je me demande si cette histoire de voyage dans le temps ne sera pas entêtement une boucle temporelle (chose qui est souvent frustrante à moins d’être très bien amené !) !

Mini-série Titanic (1/4) : j’avais envie d’un period drama,  et celui-ci était signé de Julian Fellowes (Downton Abbey). Malheureusement, les critiques plus que mitigées que j’avais lues sur la série étaient pleinement justifiées : rythme bancal, manque d’attachement aux personnages (la plupart sont des stéréotypes comme la jeune fille riche rebelle, le père traditionaliste mais avec du cœur…) ! Le naufrage commence dès la fin de cette première partie : j’ai vu le début de la deuxième et il semble que la majorité des épisodes suivants sera consacrée à des flashbacks explicatifs pour les divers personnages ! Parfois, je me dis qu’on devrait interdire les flashbacks : ils ne sont presque jamais utilisés à bon escient ces derniers temps !

 

Livres


–  Attachements  de Rainbow  Rowell : après avoir fini Destinations Ténèbres, j’avais envie de quelque chose de léger et j’avais entendu du bien de cette romance ! Eh bien j’ai trouvé ce que je cherchais : un livre bien écrit qui se lit facilement. Ce n’est pas un chef-d’œuvre, mais j’ai passé un bon moment de lecture, d’autant plus que j’ai un faible pour les romans épistolaires et que j’ai aimé retrouver l’ambiance des années 1999-2001 ! Le roman m’a fait penser à Vous avez un message.

The Inheritance de Robin Hobb/Megan Lindholm  : un ensemble de nouvelles par un de mes auteurs préférés ! Je ne suis pas très friande de nouvelles, et si j’ai aimé la plupart des nouvelles de ce recueil (avec une préférence pour celles de Hobb, plus longue et fantastique qui enrichissent l’univers de L’Assassin Royal), ce n’est pas non plus un coup de cœur comme ses grandes sagas ! A lire pour les fans de l’auteur !

En cours

Chien du Heaume de Justine Niogret : je l’ai commencé hier et j’apprécie beaucoup l’écriture moyenâgeuse et l’écriture à la manière d’un conte ! L’univers est particulièrement dur et cruel et le personnage principal est à son image !

 

 

Films

The Dark Knight Rises : comme tout le monde j’ai adoré le second volet de la trilogie et j’attendais cette conclusion avec impatience. Si cet opus n’est pas aussi bon que le deuxième (méchant moins charismatique, scénario parfois un peu confus sur la fin à force de vouloir « plus de » : plus d’explosions, de rebondissements…), c’est un bon film et une conclusion tout à fait satisfaisante aux 3 films ! J’ai beaucoup aimé cette version de Catwoman !

Brave (Rebelle en VF) : Un dessin animé en Écosse et qui parle de féminisme, je ne pouvais pas passer à côté ! Je l’ai vu en VO, et j’ai eu bien du mal à trouver un ciné qui le passait en VO ET en 2D (il n’y avait que des séances tard le soir) ! Je déteste cette mode de la 3D ! Bon, sinon c’était un bon Pixar, avec des accents écossais sexy (à mon avis ce dessin animé perd encore plus que d’habitude au passage à la VF !), de très beaux paysages, de l’humour, des personnages attachants…Peut-être pas au niveau de Wall-E ou Là-Haut, mais très sympa quand même !

 

 

Informatique et Internet

Chrono Trigger : en ce moment, je rejoue à plusieurs jeux Super Nes grâce à l’émulation (je les ai d’ailleurs découverts sous cette forme,on avait un ordi mais pas de consoles à l’époque, il fallait aller chez ma voisine pour ça) ! Si j’adore la trilogie des Donkey Kong Country (enfin, surtout les 2 premiers), c’est ce RPG qui m’a le plus marquée. Rien d’étonnant : un scénario fouillé et basé sur le voyage dans le temps, un système de magie sympa…Vraiment, c’est le meilleur RPG sur Super Nes à mes yeux, avant les Final Fantasy !

 

 

Web

Fermeture Du Village : une page se tourne pour la fiction européenne. Le Village était le site de référence sur le sujet, et je ne compte plus le nombre de séries britanniques, nordiques et même françaises que j’ai découvert grâce à lui depuis 2008. Si je n’ai jamais participé au forum, j’étais une lectrice assidue et j’adorais leurs dossiers, leurs podcasts, leurs interviews…C’est en grande partie grâce à eux que j’essaie de mettre mes préjugés de côté face à la fiction française après des années de déception (il y a eu quelques légers progrès et réussites ces derniers temps), et si je n’ai pas toujours été d’accord avec eux (par exemple sur la conclusion de la saison 6 de Doctor Who), leurs avis étaient toujours argumentés et passionnants ! Le site va beaucoup me manquer, il n’a pas vraiment d’équivalent crédible, d’autant plus qu’il avait su nouer des contacts avec des professionnels du milieu. Le site a accompagné (et en partie façonné)  l’évolution de mes goûts mon désamour pour la majorité des séries américaines et mon enthousiasme pour la fiction britannique et nordique  !  J’espère que d’autres prendront la relève ! S’il n’y a personne sur ce créneau pour les dossiers ou les interviews, le blog de Livia est déjà une mine pour les téléphages curieux de séries moins mainstream : Europe, Australie, Nouvelles-Zélande, Asie…

Podcast Elbakin 19 : un podcast estival assez léger ! Les intervenants parlent de ce qu’il lisent sur la plage et donnent des conseils de lecture.

Podcast Season One 147 : Première partie d’un grand podcast  sur les séries françaises et leurs tentatives pour s’améliorer ! Je n’aime pas toujours les podcasts de Season One, cela dépend des sujets traités, mais ce numéro m’a plu globalement !

Rattrapage Reflets d’acide : Je vous ai déjà parlé de cette superbe saga MP3 ! Le dernier épisode est enfin sorti et j’ai réécouté tous les épisodes pour me rafraîchir la mémoire (et mieux apprécier l’humour littéraire et les jeux de mots) ! Il me reste l’épisode 15, j’avoue que je ne me presse pas pour l’écouter, parce qu’après, la saga sera définitivement finie, il n’y aura plus aucun contenu inédit, snif ! Critique complète prochainement !

 

 

JDR

Final Frontier: cette fois-ci, j’ai maîtrisé un scénario ! Ça faisait un moment qu’on ne faisait plus de scénario impliquant la vie personnelle/le background des PJs, entre la campagne de Cthlhu où on n’a pas le temps de s’en occuper avec les méchants qui nous courent après, les scénarios one-shot…
Quand en plus mes PJs se sont plaints que leurs soap-plots (intrigues personnelles à FF) n’avançaient pas assez, j’ai décidé d’y remédier ! Vu l’enthousiasme de 2 PJs et leurs persos barrés, ça a un peu trop débordé sur le scénario, on vraiment fini tard du coup, j’essaierai d’en faire moins la prochaine fois ! Mais bon, ça m’a quand même fait plaisir de jouer sur les ressorts personnelles des personnages : c’est un aspect que j’apprécie beaucoup en JDR et que j’essaye de mettre en scène quand je masterise ! Cela n’a rien d’étonnant : dans les autres médias, je suis une shipper assez invétérée et j’ai un goût certain pour les dilemmes moraux et les personnages torturés !

 

 

 

Prochains articles :

Critique de The Dark Knight Rises
– Bilan Reflets d’Acide

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :