Destination Ténèbres de Frank M. Robinson

L’année dernière on avait beaucoup parlé de ce livre à l’occasion de la deuxième édition du Summer Star Wars, et toujours en bien. J’ai donc fini par l’acheter et le Summer Star Wars épisode VI a été l’occasion de le sortir de ma PAL !

Synopsis :

Suite à un accident lors de l’exploration d’une planète, Moineau se réveille amnésique sur le vaisseau d’exploration Astron. Il doit alors tout réapprendre de la mission d’exploration du vaisseau (trouver une vie extraterrestre), de son entourage…Mais de nombreux et dangereux mystères planent à bord et la tension monte peu à peu…

 

Un space-opera où tout se passe à bord d’un vaisseau spatial, c’est assez rare ! On pourrait même parler de « vaisseau-opera » ! Le décor de l’Astron est réfléchi, il a sa propre écologie, ses propres mythes…C’est un microcosme vraiment intéressant qu’a créé l’auteur ! Les astros ont des valeurs différentes des nôtres sur beaucoup de points : sexe, violence…ses valeurs se sont peu à peu imposées au fil des générations, nécessaire adaptation à un environnement fragile et claustrophobe.

Le point de vue de Moineau nous permet d’appréhender peu à peu ce monde sans être débordé d’informations. Le lecteur de SF expérimenté comprendra bien plus vite que Moineau qu’il y a des choses cachées à son propos et à propos du vaisseau, d’autant plus que le narrateur fait régulièrement des remarques en forme de prolepses (ou flashforwards). Ces remarques sont utilisées de manière efficace pour augmenter le suspens et la tension.

L’écriture est d’ailleurs un des points forts du roman, qui, avec son intrigue à suspens,  se révèle être un vrai « page-turner » ! J’ai apprécié de ne pas être noyée sous des détails techniques qui m’endorment rapidement, c’est la raison pour laquelle la hard-science est un des seuls sous-genres de SF que je suis incapable de lire !
Quant aux personnages, ils sont tous assez complexes et ont leurs défauts, à commencer par Moineau capable de rancœur injustifiée et parfois de violence. Le Capitaine est absolument fascinant, immortel qui a vécu plus de 2000 ans et qui a une vision de la vie très différente des autres…  Grive est un cas particulièrement intéressant aussi : il est l’ennemi de Moineau, mais son rôle ne se limite pas à ça !
Les interactions et l’évolution des protagonistes sont relatées de manière crédible et prenante.

 

 

Spoilers sur l’intrigue

Le roman décrit avant tout un affrontement entre deux hommes : le capitaine, intelligent, charismatique, mégalomane et en proie à la folie, face à un « Moineau » d’abord désarmé. Il y a aussi tout un débat sur la place de la foi, de la science, des méthodes à employer pour arriver à ses fins…

Si la majorité du roman est plutôt sombre avec son monde clos et son inquiétant capitaine, la fin est optimiste et ouverte, ce que j’ai trouvé fort appréciable ! Elle trouve le bon équilibre entre résolution et ouverture, certaines choses sont laissées à l’interprétation du lecteur, mais sans que cela ne paraisse inachevé ou frustrant. Tout au long du roman, l’auteur montre la nécessité de l’humanisme, parce que l’on pourrait bien être seul dans l’univers, mais il ne le fait jamais de façon trop didactique  ou unilatérale.

 

 

Conclusion :

Un excellent représentant du genre, bien écrit avec des personnages forts et un ton qui me plaît beaucoup entre réalisme et optimisme, adapté au space-opera moderne (j’ai d’ailleurs apprécié d’en lire après mes premières participations plutôt tournées vers des classiques) !

Publicités

2 Réponses

  1. il est dans ma PAL aussi suite aux très bonnes critiques

  2. Lael : elles sont mérité !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :