Ireland and I

Voici donc le début du Mois Irlandais ! Un mois de découvertes littéraires, télévisuelles et cinématographiques de la verte Erin ! Mais avant de m’attaquer aux choses sérieuses,, j’aimerai vous raconter ma propre découverte de l’Irlande !

Pendant longtemps, je ne connaissais rien de ce pays sinon un roman jeunesse : La cavale irlandaise de Walter Macken. J’avais gardé une image assez romantique et sauvage de l’Île ! J’ai aussi vu The Wind That Shake The Barley de Ken Loach, un excellent film, même s’il est franchement sombre ! Et puis j’ai décidé de partir un an comme jeune fille au pair et je suis tombée sur une famille irlandaise adorable ! C’est comme ça que j’ai finalement passer 9 mois là-bas.

J’ai vraiment aimé ce séjour. C’était avant la crise, le pays était encore en plein boom économique et il y avait une ambiance assez dynamique et optimiste. Les jeunes filles au pair étaient assez bien payé à l’époque et ma charge de travail n’était pas excessive, vu qu’il n’y avait qu’un enfant présent (la fille aînée était dans une pension « Irish-school » pour apprendre le gaélique comme une langue vivante). J’étais là pour parfaire mon accent (trop français) avant de passer le CAPES d’anglais, mais je maîtrisais déjà la langue, contrairement à beaucoup d’au pair ! Ça a donc été une année assez cool, un peu  comme la « leap year » des étudiants américains !De plus, j’étais dans une famille adorable : la mère étudiait pour devenir professeur de biologie, le père était un médecin spécialisé dans les virus et un geek (il avait fait du JDR, aimait Doctor Who et avait une bibliothèque de plus de 1000 livres de SFFF et de classiques anglais !) et le fils était un petit garçon imaginatif qui a adoré les jeux de rôle solo que je lui faisais quand on était dans le train pour Dublin. En effet, j’étais dans la banlieue nord de Dublin, à Skerries (dont vous pouvez voir des photos en en haut) dans une maison résidentielle (avec deux chats !) ! Ils ont été vraiment chaleureux et m’ont fait me sentir un peu « part of the family » !
De plus, grâce à Internet, j’ai pu facilement trouver deux groupes de joueurs : un anglophone et un francophone qui m’ont permis d’avoir une vie sociale riche ! Durant cette année, j’ai eu l’occasion d’expérimenter pas mal de choses :

Nourriture

– Je suis devenu une véritable amatrice de thé. En effet, quand tout le monde autour de soi prend 4/5 thés par jour, on est un peu obligé de s’y mettre…Et puis, ça aide à lutter contre le froid humide de l’hiver !
– J’ai découvert des recettes originales (Beef with Guiness, délicieux) et le fait que la cuisine anglaise pouvait être bonne (agneau à la sauce à la menthe, Christmas Pudding maison) ! Par contre, je n’ai pas réussi à les initier aux joies des toasts au roquefort et chèvre fondus…

Dublin

– J’ai pu visiter le centre de Dublin en détails. Si l’ambiance de la ville était très sympa, l’architecture ne vaut pas celle de Londres, Paris ou Berlin. Il y a quand même quelques coins sympa, comme Grafton Street, Trinity College la vieille poste ou le centre commercial St Stephen dans un genre plus moderne ! Si vous voulez sortir, il faut vous rendre dans le quartier de Temple Bar où se trouve pubs, restaurants… Si vous êtes geek, il y a un Forbidden Planet bien fourni dans lequel j’ai passé beaucoup de temps ! La vie était très chère là-bas (depuis la crise, je ne sais pas comment ça a évolué). Resto, ciné, pubs…heureusement que mon argent de poche était généreux ! Il y a aussi un joli parc dans le centre-ville !
– Il y a des transports en commun dans Dublin, mais une voiture est quand même plus pratique, surtout si vous rentrez tard le soir en banlieue ! Sinon, il y a les night buses, que je prenais régulièrement le samedi soir après un JDR. Je devais être la seule personne sobre dans le bus (avec le chauffeur, enfin j’espère) ! Et quand le chauffeur roule à plus de 80 km/h sur des petites routes avec ravins donnant sur la mer, ce n’est pas très rassurant ! Par contre, je ne suis jamais tombé sur des ivrognes violents dans ce bus (une fois j’ai aperçu une bagarre dans la station en attendant, mais elle a vite été arrêté par d’autres). Tout le sol du centre-ville est jonchée de bouteilles et canettes de bière, c’est impressionnant ! Et ce qui l’est encore plus, c’est que tout est nettoyé à temps pour la messe le dimanche matin !
– En traversant vous aurez l’impression d’être dans un jeu vidéo : le signal pour les aveugles fait vraiment bruit de game boy… La preuve !

JDR

– Ça a du être l’année durant laquelle j’ai le plus joué ! Entre les conventions, les jeux de société au pub, les rencontres avec la Trinity Gamers Society et un groupe de rôlistes francophones, j’ai été servi ! J’ai eu l’occasion d’être le leader d’un groupe (en tant que rôliste expérimenté) de PJs à Shadorun dans le groupe irlandais, tandis que j’ai fait une excellente campagne de Vampires : Dark Ages (historique, intimiste, dramatique…), et testé Exil pour la première fois avec mon groupe francophone !

Divers

– Je vous conseille de vous balader dans les villes au nord de Dublin : elles sont encore très rurales, et il y a vraiment de jolis coins avec la mer juste à côté ! Et il y a aussi de très beaux paysages dans le sud…Je n’ai pas eu l’occasion de visiter l’ouest ou L’Irlande du Nord, malheureusement, ce sera pour une autre fois !
– En Irlande tout est petit ! Les distance, la géographie…J’ai gentiment vanné la famille chez qui je résidais quand on a eu l’occasion de traverser les « Irish Mountains », en fait de grandes collines qui culminent à 800/900 mètres maximum !
– J’ai également profité de mon temps libre pour prendre des cours de littérature anglaise en auditrice libre ! C’est vraiment agréable de ne pas avoir de contrôle, dossier à rendre…

Bref, j’ai vraiment aimé ce pays, ses habitants…et j’espère avoir l’occasion d’y retourner ! En attendant, je compte bien me plonger dans la littérature locale avec délices !

Publicités

10 Réponses

  1. Si mon fils devait partir à l’étranger, j’aimerais qu’il soit dans une famille pareille ! Le petit port est beau.

  2. Génial ton compte rendu de séjour ! Je m’y retrouver tout à fait dans ce que tu dis. En Irlande, on passe beaucoup de « craic » (= bon temps).

  3. Syl : lui, j’ai eu beaucoup de chance !

    Maeve : Merci ! En effet, j’ai passé un très bon moment et j’ai oublié de mentionner l’omniprésence du bilinguisme anglais/gaélique (shame on me, je n’ai pas réussi à retenir une seule expression !) !
    Ah, j’ai aussi appris un diction sur le temps : « If you don’t like Irish weather, just wait half an hour ! » ! Et c’est vrai que le climat océanique de l’Irlande (et de la >Grande-Bretagne, d’ailleurs) est très changeant !

  4. Les photos sont super belles! Un jour j’irai en Irlande! Tu as eu beaucoup de chance de tomber sur une telle famille!

  5. Merci pour ce billet ! Je ne suis allée qu’une fois à Dublin, c’est sympa mais j’ai trouvé ça trop touristique… j’ai préféré Belfast, plus authentique ! Mais en ce moment, j’ai envie d’y retourner ! A cause du groupe de gaéliques que je fréquente à Paris depuis des années maintenant…

  6. Karine : j’avoue avoir pris des photos de Google Images, je n’ai pas de mérite !
    Ceyssilda : je ne suis jamais allée à Belfast, j’aimerai la visiter un jour…Ce que j’ai apprécié de Dublin, ce sont surtout les gens que j’ai rencontrés sur place !

  7. Ouah! 9 mois en Irlande ! Avant de lire ton billet, je pensais que tu allais nous parler d’un voyage. Quelle belle surprise. Je suis allée à Dublin quelques fois et j’ai un peu la même opinion que toi. Je me souviens des rues jonchées de bouteilles le soir, toute propres au matin! Tu es restée en contact avec la famille ?

  8. Melodie : oui, ces 9 mois ont été très sympa ! Tu as été combien de fois à Dublin ? Je suis restée en contact au début (j’y suis même retournée un an après), mais je n’ai plus trop de nouvelles ces derniers temps…

  9. J’y suis allée deux fois (quand j’habitais en Anglerre). La première, pour un long week-end de 4 jours et la deuxième, juste 2 jours. C’était aussi avant la crise et le moral était bien bon. J’ai beaucoup aimé l’atmosphère.

  10. Melodie, oui, pareil, j’y suis allée en 2006-2007 juste avant la crise, à l’époque où l’Irlande était encore le « bon élève de l’UE » ! Je me demande si la crise a changé l’atmosphère du pays et la bonne humeur de ses habitants…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :