The Help (La couleurs des sentiments) de Katryn Stockett

En tant que bibliothécaire et membre de la blogosphère littéraire, je suis rapidement au courant des derniers livres à la mode. Parfoid leur succès peuvent être justifiés (Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates, Le mec de la tombe d’à côté…), parfois moins (Le Da Vinci Code, Marc Levy…). Heureusement, The Help appartient à la première catégorie !

Synopsis :

Jackson, Mississipi, 1962. Les femmes noires travaillent dures et sont souvent des bonnes pour les femmes blanches riches. Le racisme est institutionalisé et accepté de manière tacite dans cet état du sud. Mais un projet de livre impliquant une femme blanche et des bonnes noires va bouleverser le statut quo…

 

J’ai beaucoup aimé ce roman ! L’histoire est prenante et l’écriture la met en valeur. En effet, on suit le point de vue de 3 femmes : une jeunne femme blanche qui veut devenir journaliste malgré un entourage étouffant, une vieille bonne noire qui adore la petite fille dont elle s’occupe et sa meilleure amie qui a des ennuis parce qu’elle ne sait pas tenir sa langue.

Les deux bonnes parlent un anglais familier émaillé de fautes et ont presque plus intégré les barrières raciales que Skeeter, jeune femme blanche plus ouverte que ses amies.
On suit la vie de ces 3 femmes, leur projet d’un livre sur la vie de ces bonnes, leur vie personelles (romance, deuil…) et leur évolution au contact l’une de l’autre.
Pendant ce temps, la tension monte dans cet étéat du sud avec l’avancée des Civil Rights.

On s’attache vite aux protagonistes qui ont chacune une forte personnalité (même si Skeeter met un peu de temps à se révolter vraiment contre son milieu).

L’ambiance moite de cette petite ville où tout le monde se connaît est bien rendue et les personnages secondaires sont bien croqué aussi (Hilly est particulièrement horrible dans son hypocrisie raciste).

Comme je le disais dans mes brèves, malgré l’environement assez sombre, ce livre a un ton humaniste et une atmosphère assez feel-good au final. De ce fait, la tension vis-à-vis des risques encourus est réduite, on ne s’inquiète pas trop pour les héroïnes ! Mais j’aime ce genre d’optimisme dans mes lectures, donc ça ne m’a pas dérangé.
Ce livre n’est pas un chef-d’oeuvre littéraire révolutionnaire, mais il est très sympathique ! 
Si vous le pouvez, je vous conseille de le lire en VO pour mieux apprécier le travail d’écriture sur l’anglais d’Abby et Minnie !

 

Conclusion :

Un livre prenant qui met eb place un cadre intéressant avec des héroïnes humaines et charismatiques. Bref, un livre chaleureux que je vous conseille ! Je vais essayer de voir le film, j’espère que le roman a été bien adapté !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :