Miss Fisher’s Murder Mysteries

J’ai vu le pilote de cette série australienne  il y a deux mois, et je l’avais trouvé agréable sans plus. Et puis la semaine dernière j’ai eu un peu de temps et j’avais le 2ème épisode sous la main. C’est à ce moment-là que je suis véritablement tombée sous le charme de la série…Spoilers généraux sur les premiers épisodes !

Synopsis :

Australie 1920.Miss Fisher est une riche héritière d’une trentaine d’année, indépendante, célibataire (par choix) et curieuse. Quand elle revient en Australie après plusieurs années à l’étranger, elle décide d’ouvrir une agence de détective, ce qui ne plait pas trop à l’inspecteur Jack Robinson qui considère que les civils n’ont pas à se mêler des enquêtes de police…

La série rappelle clairement les romans d’Agatha Chritie dans l’époque et les enquêtes ! On y apporte une touche de modernité avec l’héroïne très féministe et ouverte aux idées nouvelles !
La série adapte les romans à succès de Kerry Greenwood et semble suivre les traces de l’oeuvre originale puisque les audiences sont très bonnes !

Si les enquêtes ne sont pas follement originales, elles sont prenantes et rythmée. Et puis, elles donnent l’occasion aux personnages de briller, et les personnages sont le vrai point fort de la série à mes yeux.

Phryne Fisher l’héroïne est évidemment très charismatique et attachante. Elle semble prendre tout à la légère, mais a un esprit acéré et fait montre d’un calme assez imperturbable, mais on sent qu’elle a des failles qui remontent à son enfance. Elle s’indigne aussi régulièrement contre les injustices de son époque.

Jack Robinson, l’inspecteur principal de la ville se révèle assez vite intelligent et avec un bon fond, même s’il tente d’empêcher Miss Fisher de se mêler de ce qui ne la regarde pas. Il finit par accepter son aide avec réticence et à l’apprécier…On sent que les scènaristes meetent en place un ship possible avec ce semi-antagonisme amical !

Dot est la bonne de Miss Fisher. Elle est assez naïve et coincée au début de la série (à cause de son éducation catholique stricte), mais elle commence à s’épanouïr sous l’influence de sa patronne et amie !

 Bert et Cec, deux hommes issues de la classe populaire australienne et détectives auxiliaires pour Miss Fisher. Ils lui servent de chauffeur, gardes du corps, récoltent des informations dans les pubs…et forment aussi un duo comique !

Constable Hugh Collins : pendant masculin de Dot auprès de Jack. Naïf, timide et maladroit, il est aussi amoureux de Dot. Miss Fisher et Jack essaient souvent de jouer les entremetteurs entre ces deux grands timides !

Mr Butler : parfait majordome anglais. Il pensait avoir une vie calme auprès d’une véritable lady, mais une fois qu’il voit à qui il a affaire, il s’adapte très vite et demeure imperturbable et efficace malgré les agresssions, kiddnapping, coups de pistolets, visites nocturnes…

Par contre, la série manque parfois un peu de continuité. Il y a certes le fil rouge du meurtre de la soeur de l’héroïne pendant son enfance, mais certains personnages apparaissent et disparaissent au grè des intrigues. En effet, Misss Fisher prend une jeune orpheline sous son aile dès le deuxième épisode. Elle est censée vivre dans le maison, mais on ne la voit qu’un épisode sur deux, voir un épisode sur 3 ! Je me demande si la chaine diffuse la saison dans l’ordre ?

L’atmosphère de la série est aussi délicieuse ! En effet, l’ambiance débridée des années folles est bien exploitée, on sent que la Première Guerre Mondiale est passée, les barrières sociales ne sont plus aussi strictes, les femmes fument, boivent, dansent dans des clubs de jazz…On évolue aussi dans différents milieux sociaux, de l’aristocratie anglaise aux classes moyennes et aux ouvriers.

La série n’est pas révolutionnaire, mais elle est amusante et facile à suivre, c’est un plaisir de voir son héroïne impertinente dans les situations les plus improbables !

 

 

Conclusion :

Une bonne série policière humoristique qui remplit pleinement son rôle de divertissement ! On s’attache vite à ce petit groupe de personnages

Publicités

Une Réponse

  1. Je l’ai commencé aussi, j’ai vu les 4 premiers épisodes et j’aime bien. C’est frais et je me demande toujours quelle bêtise va faire Phryne ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :