De cape et de croc d’Alain Ayroles et Jean-Luc Masbou

 

N’hésitez pas à demander la Lune à cette série de BD absolument géniale et inimitable ! Avec la sortie de l’Acte X, et c’est pour moi l’occasion de vous présenter cette série littéraire fourmillant de références au théâtre et à la littérature classique (mais sans jamais être pédante), pleine d’humour, d’alexandrins, de bons mots, de rebondissements…

Synopsis : 
 Don Lope de Villalobos y Sangrin, un loup Hidalgo espagnol et Armand Raynal de Maupertuis, renard et gentilhomme gascon se retrouvent embarqué dans une grande aventure quand il accepte de libérer le fils d’un riche avare retenu prisonnier sur une chébèque turque…

Dès les premières cases, l’auteur rend hommage à Molière et La Fontaine. Les deux héros sont des animaux antropomorphiques qui rappellent Cyrano ou les protagonistes de Dumas dans leur conception de l’honneur, leur culture, leur panache…
L’histoire est haletante et rythmée, ponctuée par de nombreux coups de théâtres, duels et retournements de situations, comme le veut la loi du genre !
Les dessins sont beauc dès le premier tome, mais ils affinent encore au fur et à mesure de la série pour devenir absoluement magnifiques (notamment dans les 4 derniers tomes !) !

Mais ce sont les dialogues ciselés qui donnent son statut de chef-d’oeuvre à cette série ! Ils sont régulièrement pontués d’alexandrins, de jeux de mots et de réérences aux lcassiques, c’est un délice de le lire, il y a toujours un petit quelque chose qu’on n’avait pas remarqué ! J’ai d’ailleurs beaucoup apprécié d’avoir lu Cyrano de Bergerac malgré sa fin ratée (pour moi), cela m’a permis de mieux saisir les clins d’oeil, particulièrement dans le dernier tome !  
Cependant, on peut lire la BD avec plaisir sans ses références, elles viennent simplement rajouter un peu de sel aux échanges !

L’humour est aussi visuel, avec de nombreux clins d’oeil aux tomes précédents, des gags visuels (souvent renforcés par le dialogue, comme le fleuret-brochette)…et une grande maîtrise des scènes d’action, que ce soit les poursuites, les duels, les tempêtes les scènes de théâtre…

Les personnages sont assez archétypaux, mais attachants et excellents dans leurs rôles ! Nos deux héros sont superbes, Eusèbe est mignon et énigmatique, Hermine est maline et féministe, Mendoza est un méchant parfait…

Quelques images pour ceux qui ne connaissent pas encore la série (foncez la découvrir !!)

Couverture du premier tome

Nos deux héros (tome 7)

Eusèbe, lapin de son état

Passons maintenant au tome 10 ! Attention, spoilers !

 

Etonnament, j’ai adoré ! 😉  On retrouve tous les ingrédients qui font l’intérêt de la série et la conclusion offre une résolution satisfaisante, même s’il y a une pirouette finale bien dans la tradition du roman feuilletonnant de cape et d’épée !
On revoit une dernière ces magnifiques paysages lunaires et il y a encore quelques endroits délirants à découvrir ! Les personnages ont bien évolués depuis le premier tome, apprenant à s’accepter (Don Lope et Raïs Kader), à savoir se taire (Don Armand), à devenir meilleurs (Andreo et Plaisant)…

Le passé « mystérieux » des deux héroïnes est enfin révélé. Certains lecteurs ont trouvé ces révélations décevantes, mais franchement, tout personne un peu sagace et connaisseuse du genre avait deviné la vérité il y a lontemps !
C’est la manière de traiter le sujet qui importe ici ! L’amour entre Séléné et Le Maître d’Arme semble naître un peu rapidement, mais correspond aux schémas théâtraux. Et puis, notre point de vue est biaisé, on suit Armand depuis le début (d’ailleurs son amour pour Séléné naît également très vite !)  et on souhaite qu’il soit heureux…et celà permet de mettre entre scène des moments tristes entre les deux amis, avant un sauvetage dramatique et un méchant qui trouve enfin le sort qu’il mérite ! Le véritable nom de Séléné avait de toutes façons scellé son destin (Roxanne) ! De plus, j’avoue ne jamais avoir été une grande fan de Séléné : trop niaise, trop « jeune première »…
Heureusement, tout se termine bien mieux entre Lope et Hermine !

L’humour n’est pas en reste avec le duel tant attendu entre Kader et Lope ! Et oui, une promesse est une promesse…
Enfin, les deux dernières pages offre un épilogue à l’image de la série (et un teaser pour le spin-off sur le personnage d’Eusèbe, qui servirait apparemment à la fois de prologue et d’épilogue à la série principale !), avec de nouvelles aventures en vue et peut-être un nouvel amour pour Armand…

Bref, un très bel album qui conclut très bien la série ! Snif, je suis à la fois ravie que la série soit complète (et qu’ils aient su s’arrêter au top, hein Lanfeust ?) et triste de ne plus jamais avoir d’albums inédits à lire…

Conclusion :

C’est LA série BD à avoir chez vous, à moins d’être totalement allergique à la BD ! Une série littéraire (avec des dialogues brillants !), intelligente, drôle, ultra-attachante, magnifique graphiquement…c’est simple, elle est parfaite !

Publicités

6 Réponses

  1. J’ai carrément du retard dans la série (je me suis arrêtée quand ils partaient sur la Lune je crois), mais j’ai beaucoup aimé ce que j’ai lu jusque là. Les dialogues sont assez savoureux, et y’a des passages excellents avec Eusèbe (y’a un moment où ils sont sur une galère et que le garde chiourme se refuse à lui donner des coups de fouet parce qu’il est trop mignon je crois xD)

    • Oui, Eusèbe est vraiment un des points forts de la série ! Je te conseille de t’y remettre, les tomes sur la Lune fourmillent de trouvailles linguisitiques et de superbes paysages…

  2. Je suis entrain de la lire. Je l’ai prise à ma BM et comme tu le dis, je vais l’acheter pour la garder. Un régal !

  3. Syl : oui, c’est vraiment une BD que je veux avoir sous la main ! Ravie de voir que tu es devenue fan ! 🙂

  4. […] se rapporter de 7ème Mer…Comment pouvais-je résister à un, jeu qui semble si proche de De Cape et de croc […]

  5. […] Fin de De cape et de croc : après des années, la série se termine…La fin est à la hauteur du reste de cette […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :