The Traitor and The Tunnel d’Y.S Lee

Voici la conclusion de la série The Agency dont j’avais beaucoup aimé les deux premiers tomes ! Comme la VF ne se décide pas à sortir, j’ai finalement commandé le tome 3 en V.O, tant pis pour les étagères dépareillées ! Il s’agit d’une série ado d’enquête et d’espionnage à l’époque victorienne avec une louche de romance impossible !
Spoilers, bien sûr !

Synopsis :
Mary est à présent un agent à part entière. On lui a même confié une petite enquête au sein du palais de Buckingham ! C’est à cette occasion qu’elle apprend que le Prince de Galle a été agressé dans des circonstances mystérieuses et que le coupable ne lui serait pas inconnu…

Le dernier tome démarre sur les chapeaux de roues avec introduction mystérieuse et un zoom sur le Reine Victoria et sa famille ! On retrouve vite Mary et James (plus présent dans ce tome que dans le dernier) !

J’ai aimé l’environnement dans lequel évolue Mary, entre les très hautes sphères et les domestiques, pas toujours sympathiques.
La relation entre Mary et James est toujours très bien traitée, elle évolue bien au fur et à mesure de la série, avec des interactions savoureuses à lire. L’enquête est efficace, sans plus, il y trois affaires mélangées et la quête personnelle de Mary pour connaître la vérité sur son père qui les parasite un peu !

C’est d’ailleurs la résolution sur le père de Mary que je trouvé assez décevante : les émotions de l’héroïne sont bien rendues(même si elle se résigne un peu vite à abandonner tout ce qu’elle a bâti en 5 ans pour un père qu’elle ne connaît pas et qui n’est pas très sympathique), mais on nous avait fait miroiter des révélations entourant la disparition de son père dès le premier tome, et le fait de n’avoir aucune réponse à ce sujet est particulièrement frustrant !

De même, on n’a pas de réponses définitives au sujet du traître. Mais bon, je trouve ça moins gênant que l’absence de réponse à propos du père de Mary, qu’on attendait depuis longtemps !

Malgré ces réserves, le roman est efficace et  le rythme haletant : j’ai commencé à le lire lundi soir et je me suis couchée à 1h du matin pour pouvoir le finir ! J’avoue que c’est particulièrement la partie romance qui m’a tenue en haleine, je suis ravie que Mary et James aient enfin une conclusion satisfaisante dans ce tome, ça n’aurait plus été crédible dans le cas inverse !

Comme Mary, j’ai été très surprise par les divisions de l’Agence, qui me semblent être arrivées assez brutalement. Cependant, cela permet à l’auteur de donner une vraie fin à la série en tout cas au premier cycle, je ne sais pas si elle compte en écrire d’autres, la porte reste ouverte). J’ai vraiment aimé cette fin où Mary s’affirme professionnellement et se confronte à ce qui lui fait peur : ses sentiments.

 

 

Conclusion :

Une fin réussie à cette série victorienne attachante, même si on aurait aimé avoir un peu plus de réponses au sujet du père de Mary ! Une série distrayante avec des personnages charismatiques ! Elle cible sans un peu plus les filles (héroïne et romance explicite) que Les Agents de M. Socrate d’Arthur Slade. Pour ma part, j’ai beaucoup aimé les deux (et j’attends avec impatience la conclusion de la série d’Arthur Slade) ! L’époque victorienne est décidément prolifique en séries légères et sympathiques  : je n’ai pas encore mentionné Le Protectorat de l’Ombrelle que j’adore !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :