Tommorow : Quand la guerre a commencé de John Marsden

J’ai pris ce livre lors du dernier comité SF, il me semblait en avoir entendu parler et je pensais me retrouver dans une série comme La Trilogie des Tripodes de John Christopher, ou les Animorphs de K.A Applegate. J’ai été surprise…

Synopsis :

Ellie et 5 de ses amis, des adolescents australiens typiques, sont partis camper dans un coin sauvage loin de tout…quand ils reviennent, leurs parents semblent avoir tous disparus et ils découvrent vite que leur pays a été envahi par une nation étrangère…

 

Ce roman a été publié il y a longtemps en Australie mais n’était plus publié en France depuis plus de dix ans. C’est une série sur la guerre (7 volumes en VO) qui nous est proposée : une bande d’adolescents échappe par hasard à une invasion étrangère et se retrouve à devoir lutter contre les envahisseurs…On est donc loin de la bit-lit de la bit-lit classique à laquelle nous avait habitués cette collection !

 Par contre, ce n’est pas vraiment de la SF : le seul élément du genre est le pays envahisseur qui n’est jamais précisé et ne correspond à aucun pays réel (mais qui reste banal, pas de technologie extraordinaire), et le fait que l’invasion se passe au début des années 90 (sans Internet ni portables), ce qui en ferait aujourd’hui une légère uchronie. J’avais lu des critiques et il me semblait qu’il s’agissait d’une invasion extraterrestre : de ce fait j’attendais une révélation tout au long du roman qui n’est jamais venue !

 

Si on occulte le problème du genre, le roman se lit facilement. Il y a du rythme et beaucoup d’action, mais aussi des thèmes assez sombres pour un roman adolescent : quand doit-on tuer, est-on un monstre si on tue un soldat ennemi…

Il y a 7 personnages principaux, chacun avec son propre caractère, ses forces et ses faiblesses pour faciliter l’identification avec le lectorat. Il y a beaucoup de rythme (particulièrement dès qu’ils reviennent de leur séjour) et certains personnages se révèlent dans la difficulté.
L’histoire est entièrement racontée du point de vue d’Ellie et le style simple et direct fait assez adolescent.


La romance est également présente, mais pas étouffante ou niaise comme dans la mauvaise bit-lit !
Le contexte offre aussi un certain exotisme : les héros sont issus d’une Australie rurale, ce qui leur donne beaucoup d’autonomie (conduite de motos/voitures, gestions de troupeaux…) et la civilisation n’a pas encore fait sa révolution numérique, cela facilite la mise en place du suspens (les héros n’ont que peu de moyens de communiquer entre eux) !

 

 

 

Conclusion :

Il s’agit donc d’un tome introductif à une série sombre sur une guérilla adolescente avec de la violence et des morts. L’action, la romance et les différents personnages devraient plaire aux ado.
Un livre agréable mais pas forcément indispensable et pas forcément destiné aux fans de littérature de l’imaginaire ! Sans compter que la série principale comporte 7 tomes, plus une série dérivée dérivée avec 3 tomes !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :