Space-opera : vers l’infini et l’au-dela (2) !

Voici donc la deuxième partie de mon dossier, avec des médias plus visuels ! En effet, si les mots peuvent faire naître des univers grandioses, les images et les sons peuvent aussi nous faire rêver d’étoiles lointaines, très lointaines !

 

Films

Si le cinéma ne peut pas développer d’histoires aussi complexes qu’un livre ou une série, il a clairement pour lui l’avantage du visuel, surtout avec le space-opera et ses décors grandioses ! Je me souviens  du choc qu’a été Star-Wars la première fois que je l’ai vu en 1997 à l’occasion de l’anniversaire de la trilogie originelle ! Il n’y a pas tant de films que cela dans le genre, mais on y trouve quand même des atmosphères variées ! Mais la mode semble être plus aux films de super-héros en ce moment, c’est dommage, j’aimerais avoir plus d’occasions de voir les étoiles sur grand écran !

Star Wars : même s’il y a des éléments de fantasy, la première trilogie trilogie m’a beaucoup marquée et j’ai été passionnée par cet univers adolescente (c’est d’ailleurs comme ça que j’ai découvert le JDR !) ! Si les effets spéciaux n’ont pas tous bien vieilli, le récit reste simple et efficace, à la manière des contes de fées dont il s’inspire…A voir absolument, si possible sans les nouvelles incrustations de Lucas qui dénaturent l’oeuvre (par contre, on peut parfaitement se passer de la nouvelle trilogie, assez niaise et avec plusieurs incohérences par rapport à la première…) !

Le cinquième élément : je l’ai aussi vu adolesecente et j’avais adoré ! Bon, ce n’est pas le chef-d’oeuvre absolu, mais c’est un film très divertissant avec quelques répliques mémorables ! A voir sans se prendre la tête !

– 2001, l’Odyssée de l’espace : c’est un peu l’antithèse du précédent, un film qui se prend très au sérieux et que j’ai trouvé trèèèèèèèèèèèès lent et ennuyeux (on l’avait vu en famille et on était tous du même avis, d’ailleurs !) ! Franchement, je ne comprends pas le statut de « chef-d’oeuvre » du film : l’histoire de l’IA qui devient dangereuse est franchement clichée et le passage psychédélique d’un quart d’heure dans l’espace (dans un silence complet) ne doit s’apprécier que drogué ! En plus, on a aucune explication à la fin sur l’artefact, son but…le livre est bien meilleur de ce point de vue  !

– Dune : quleques beaux décors et belles trouvailles, mais le film fait l’impasse sur bien trop d’éléments importants du roman pour être un bon film !

Alien : qui est aussi un film d’horreur ! Je n’ai vu que le premier mais j’ai trouvé qu’il passait bien l’épreuve du temps et restait flippant !

Serenity : une bonne fin à l’excellente série Firefly, mais un film moyen si on n’a pas vu la série avant ! Par contre, je trouve que Whedon a abusé sur le sort d’un des personnages…

– Star Trek 2009 : je n’ai vu que quelques épisodes de la série originale et de Next Generation, mais j’ai beaucoup aimé le film de JJ Abrahms ! J’ai trouvé qu’il respectait l’esprit de l’univers, tout en le modernisant et en faisant référence à la série originale sans la dénaturer !

Avatar : un planet-opera avec de très beaux décors et une histoire efficace à défaut d’être originale. Néanmoins, je trouve que le film a été très surestimé à l’époque de sa sortie

La folle histoire de l’espace : une parodie de Star Wars assez sympa ! A voir pour les fans !

Galaxy Quest : un excellent film en plus d’être une parodie/déconstruction de Star Trek ! On s’y moque gentiment du fandom et de ses fantasmes, de l’égo de certains acteurs de la série, du fait qu’ils ne soient connus que pour ce rôle, de l’architecture débile des vaisseaux spatiaux…Un must !

 

 

 


Séries

Avec les romans, c’est sans doute mon médium passif (le JDR est forcément à part) préféré pour le genre. En effet, le format permet de raconter des histoires longues, de développer une véritable mythologie et un univers vaste, d’avoir de multiples rebondissements…

– Stargate SG1 et Atlantis : les premières que j’ai vues ! Les séries sont agréables et rhytmées et ont des personnages sympathiques ! Malgré tout, elles restent des séries de SF « popcorn » : divertissantes mais peu profondes ! En effet, les scénaristes maitiennent le statu quo pour l’évolution des personnages et de leurs relations, et utilisent le même schéma immuable pour leurs saisons : premier épisode mythologique, épisode de mi-saison (avant les sweeps) aussi et les 2 derniers mythologiques avec un danger mortel (pour l’équipe, la Terre, la galaxie…) et se terminant sur un clifhanger résolu dans le premier épisode de la saison suivante ! De plus, les méchants ne se renouvellent pas beaucoup : on a les goaould’s faux dieux, puis les Oris, faux dieux mais très puisssants ! Les wraiths sont des aliens puissants qui « cultivent » les humains comme les goaould’s utilisaient les humains comme esclaves…
Bref, les séries sont sympa à regarder, mais ce ne sont pas des chefs-d’oeuvre pour moi !

– Babylon 5 : LA série de space-opera ! Ma série préfére avec Doctor Who, et clairement ma série préférée du genre ! Si la saison 1 a beaucoup d’épisodes indépendants en apparence (dont 2/3 mauvais épisodes, il faut le reconnaître), elle met en place un univers riche et plusieurs détails ne prendront toute leur signification que lors des saisons suivantes…Dès la saison 2 la mythologie de la série prend son envol et les enjeux s’annoncent épiques ! En effet, la série est un véritable roman télévisuel, l’archétype de ce que devrait être une série feuilletonnante : elle a une introduction (saison 1), un milieu (saison 2, 3 et 4) et un épilogue où la tension retombe avec la saison 5 (un peu moins réussie à cause de contraintes extérieures et de renouvellement de dernière minute) ! Straczynski avait en effet prévue la fin et les grands évènements de la série depuis le début et a écrit 90% des épisodes ! Le series finale est le plus réussi que j’ai vu jusqu’à présent, émouvant et clotûrant superbement la série ! La série est chorale avec d’excellents acteurs dans le lot (en particulier ceux qui jouent Londo et G’Kar, il faut dire que leurs personnages sont géniaux !), des personnages qui évoluent naturellement, une relation romantique logique et pas frustrante, des adversaires très intéressants, des métaphores politiques, un ton réaliste (ni trop optimiste, ni trop pessimiste)…
Bref, si les effets spéciaux ont un peu vieilli (c’est particulièrement visible en saison 1), la série demeure un chef-d’oeuvre inégalé de la SF !

– Farscape : excellente série de space-opera délirant ! Là encore, la saison 1 est poussive (la faute à un format de 55 minutes mal maîtrisé et à une absence de mythologie), mais dès la saison 1 la série a totalement trouvé ses marques, elle développe un arc principal prenant et se sert de ses mutltiples protagonistes délirants et hauts en couleurs ! De nombreux épisodes tenteront des expériences intéressantes : narrateur peu fiable, dessin animé dans la tête d’un personnage…
De plus, la série a une fin satisfaisante grâce à ses fans : une mini-série a été produite qui résoud l’arc principal ! C’est tout de même dommage que cette série si originale et géniale est été annulée au bénéfice de Stargate SG1 tellement banale en comparaison !

– Doctor Who (par intermittence) : ce n’est pas une série de pur space-opera, mais elle a quand même quelques épisodes très chouettes ! Je pense en particulier à The Impossible Planet/The Satan Pit qui font partie de mes épisodes préférés de la série, au sympathique Planet of The Odd ou à Water of Mars, à Time of The Angels/Flesh and Stone…la série se balade souvent dans l’espace ! Avec l’avènement des CGI, les décors sont parfois géniaux et les réalisateurs sont inventifs pour pallier à un manque de budget !  De toutes façons, DW est une série à voir !

– Firefly : on dit souvent du space-opera (surtout les oeuvres de l’âge d’or) qu’il s’agit de western dans l’espace…Whedon a décidé d’apliquer à la lettre ce précept pour notre plus grand plaisir ! Malheureusement, elle a été annulée, mais les 14 épisodes (et le film) restent très sympas et montrent un grand potentiel…Je trouve aussi que Whedon arrive souvent à créer des personnages attachants et des groupes chaleureux : le scooby-gang, l’équipage du Serenity, Billy…

Futurama : bon, c’est un dessin animé, mais clairement destiné aux adultes ! J’aime beaucoup Futurama et son ton ironique et politiquement incorrrect, on parodie pas mal de clichés du genre ! Les épisodes sont indépendants, donc je n’ai jamais été accro, mais ça reste très agréable à regarder de temps en temps, un peu comme Daria !

– Essais manqué : oui, parce que parfois il y a des séries qui m’ont laissé de marbre… J’ai trouvé Andromeda fade, Lexx vulgaire et Battlestar Galactica trop sombre pour moi ! 

Star Trek : découverte à poursuivre ! En effet, je n’ai vu aucune des séries, juste quelques épisodes au hasard ! Je compte notamment essayer DS9 qui a une mythologie et un arc et dont on m’a dit le plus grand bien !

 

 

 

Musique

N’en déplaise à Kubrick, il n’y a pas que le visuel dans le space-opera : la musique et les bruitages ont leur importance ! En effet, il faut une musique appropriée pour représenter le vaste univers, les dangers épiques, les mondes étranges…Le space-opera a donc souvent une musique orchestrale puissante et mélodique !

Star Wars (John Williams) : la musique fait entièrement partie du mythe ! Tout le monde connait le générique, la marche impériale, la musique de la cantina… J’ai d’ailleurs les BO des épisodes IV, V et VI et la musique était une des rares choses assez réussie de la nouvelle trilogie !

– Doctor Who (Murray Gold) : Murray Gold est un génie qui sait créer une musique appropriée à toutes les situations : tour à tour intimiste, effrayante, épique…la musique de la série est absolument superbe !! 3 morceaux m’ont particulièrment marqué : Doomsday, This is Gallifrey et I’m The Doctor !

Babylon 5 (Christopher Franke) : si Franke n’a pas eu les moyens de Gold avec un véritable orchestre, il a su créer une musique marquante avec quelques instruments et un ordinateur ! Le générique de la série, changeant chaque saison suivant l’atmoshohère du moment est aussi particulièrement réussie(j’ai un faible pour celui de la saison 3 et de la saison 5). J’adore particulièrement la musique de « In The Begining, j’en ai des frissons à chaques fois…

Firefly (Greg Edmonson) : la musique de Firefly est très sympa dans un style tout à fait différent des autres : on y ressent en effet bien plus l’influence western que space-opera ! Pas de grands orchestres ici ! Ecoutez le générique pour vous faire une idée !

 

 

Jeux vidéo

Je suis définitievment une casual gamer, mais certains des jeux qui m’ont marquée font cependant partie du genre !

Masters of Orions 2 : Civilization II dans l’espace ! J’ai joué des heures à essayer de conquérir la galaxie en testant les différentes races extraterrestres ! Les graphismes n’étaient pas extraordinaires, mais les mécanismes du jeu étaient bien pensés et l’IA était à un niveau correct (moins dure que Civilization II) ! 

X-Wing vs Tie-Fighter : je l’ai acheté en pleine période Star Wars, mais je me suis vite rendue compte que c’était bien trop simulationniste pour moi ! Surtout que je n’avais pas de pad adapté à ce style de jeu ! C’est dommage, les graphismes étaient très beaux et les missions avaient
l’air bien ! 

– Little Big Adventure : un de mes jeux vidéo préférés ! Je le qualifierais de planet-opera fantasy avec des races étranges et attachantes et des graphismes originaux ! le scénario est prenant, les personnages rencontrés assez cocasses et il fait partie des très rares jeux vidéo que j’ai fini ! Il avait aussi une musique très sympa !

 

 

JDR

Evidemment, on a joué a de nombreux JDR du genre ! Il s’agit peut-être meême de mon genre préféré, mais bon, ça varie suivant les périodes, il y a des fois où j’ai envie d’historiques, d’autres où je suis plus fantasy…mais le space-opera (et planet-opera) reste une des pierres angulaires dans le JDR !

Star Wars (D6 et KOTOR) : j’ai découvert le JDR en achetant le livre de règles SW (D6), donc j’ai naturellement commencé à jouer à celui-là ! La version D6 est idéale pour les débutants : système simple, univers connu…je l’ai aussi masterisé pour le faire découvrir à des amis ! Mais on a fini par s’en lasser : les jedis étaient trop puissants par rapport aux autres PJ et l’univers trop manichéen et connu ! Récemment, on a recommencé une campagne SW, mais avec un nouveau système (D20) et à l’époque de l’ancienne république, où l’univers était plus complexe et laissait bien plus de latitutdes que « gentils rebelles contre méchants impériaux »…

– Fading Suns : mon préféré en tant que joueuse ! L’univers est un mélange de space-opera (pour la technologie et les extraterrestres) et de médiéval-fantastique (pour la structure sociale) et permet des scénarios variés : guerre contre une race extraterrestre dangereuse, complot politique, chasse au trésor, enquête… Il y a des nombreuses factions et rien n’est jamais totalement blanc ou noir ! 

– Warhammer 40 000 : un peu comme ci-dessus, on a aussi une structure médiévale dans l’espace, mais l’ambiance est nettement plus sombre et déséspérée ! C’est presque Cthlhu dans l’espace : les perso ont toutes les chances d’être tués, de muter ou d’être corrompus par le chaos…De plus, l’inquisition a plus de pouvoir que dans FD, ce qui limite la liberté des PJs… Vous l’aurez compris, je préfère Fading Suns

– Final Frontier : un JDR apéritif (court) et une excellente parodie de Star Trek et des mécanismes télévisuels ! De plus, en tant que MJ, j’apprécie les synopsis complets pour toute une saison, c’est reposant de ne pas avoir à chercher d’idée et on peut compléter et développer nos idées par-dessus le canevas fourni !

– Exil : un superbe planet-opera gothique et steampunk avec une louchée de Cthlhu ! J’adore cet univers, les PJs forment (pour une fois) une équipe très soudée et les PNJs réguliers sont maintenant plus que de simples silhouettes…seule frustration en tant que MJ : le créateur devait publier un supplément avec les grands secrets d’Exil et une campagne complète mais ne l’a jamais fait…

–  Babylon 5 : le JDR dérivé était plutôt bon mais la moitié de mes PJ ne connaissaient pas l’univers (et avaient créées des races injouables) et j’ai fait l’erreur de les faire jouer à la période classique…c’est frustrant d’avoir les héros de la série qui font toutes les grandes actions héroïques ! Si c’était à refaire, je les ferai jouer dans un univers parallèle où les héros seraient morts, ou alors dans un passé/futur lointoin !

– GURPS Transhuman Space, Trinity, Tigres Volants : je n’ai fait que lire les livres, mais les univers aviant l’air intéressant ! Entre l’anticipations de GURPS, l’aspect épique et super-héroïques (pouvoirs psy) de Trinity et l’aspect humorisitque et violent de TV, il y a de quoi faire si je veux maîtriser un autre space-op’ ! Mais bon, ça ne sera pas pour tout de suite, j’ai déjà trop de campagnes en cours…

 

 

 

 

 

Web

– Les aventuriers du Survivaure : Saga MP3. Les aventuriers de Naheulbeuk dans l’univers de Star Trek… J’ai écouté quelques épisodes, ce n’est pas mal mais ce n’est pas très fin non plus…

Websérie The Crew  : Une websérie vidéo qui s’inspire de The Office. Il s’agit d’un mockumentary (filmé comme un documentaire fictif) parmi les techniciens d’un vaisseau à la Star Trek. Je n’ai vu que quelques épisodes, et là encore, c’est sympathique, sans plus.

Paradis XXV : Une excellente websérie de space-opera écrite par l’immense Beatrix (également auteur du Premier Cercle). Manipulations génétiques, complots, racisme, inégalités sociales (il y a un petit côté cyberpunk sur certaines planètes et la matrice y fait penser)… on a là une histoire palpitante avec des points de vue multiples et des personnages complexes et attachants ! J’attends la suite avec impatience et vous la recommande chaudement !

Sverka : websérie écrite (et terminée !) par Popo. Il s’agit d’un planet-opera sombre avec encore une fois des complots, des préoccupations écologiques, des personnages troubles, des secrets de famille…une des meilleures websérie du net, et le fait qu’elle soit terminée est un vrai plus pour ce médium ! Il y a 3 saisons et il faut d’ailleurs que j’aille lire la dernière !

 

Pour conclure, j’espère vous avoir donné envie de découvrir ce genre que j’affectionne particulièrement et qui est trop souvent méconnu du grand public  (à part Star Wars) ! Le genre a pourtant des oeuvres fortes qui valent la peine qu’on leur consacre un peu de temps (sagas littéraires, du web ou télévisuelles) pour montrer leur ampleur ! N’hésitez pas à vous lancer !

Publicités

7 Réponses

  1. Lu avec toujours autant de plaisir ! ^^

    Au niveau des séries, je n’ai pas non plus accroché Galactica 2003, mais je t’engage à découvrir la version 1978, qui est peut être devenue kitsch mais est plus fidèle à l’esprit du space op’ classique !

    Sinon, en série plus récente, Space 2063 est excellente même si elle n’a pas duré longtemps (elle aurait même pu m’inspirer si je ne l’avais pas découvert après avoir commencé à écrire).

    Pour 2001, la seule fois où j’ai réussi à presque l’apprécier, c’était à 5h du mat’, au terme d’une « nuit de la SF » où j’étais dans un état plus que second ! ^^

    Merci pour la mention (« Immense Beatrix » ? Je n’en mérite pas tant, mais merci beaucoup ! ^^)

  2. Flammedesnefs : merci ! Pour BSG 1978, j’ai un peu peur du côté ultra-kitsch et des scénarios trop simples…mais j’essaierai peut-être un épisode ou 2 si tu me dis que c’est intéressant !

    Je note Space 2063 ! A-t-elle une fin ? J’ai du mal à me lancer dans une série sans vraie fin !

    On est d’accord sur 2001, alors ! 🙂

    Je t’en prie, j’adore les univers que tu crées dans tes webséries et tu as un style très agréable ! Tes webséries font clairement partie de mes préférées avec Une Silfine et Sverka (Aurelian n’existe plus, hélas) ! 🙂

  3. heu alors dans le désordre je suis claquée :
    – tu devrais ptet relire ton article en deux partie y’a quand même pas mal de coquilles, surtout ici. M’enfin « l’atmoshohère » m’a fait rire, en dirait une ère de la Terre avant les dino ^^
    – c’est quoi « sweeps » et « mockumentary » ?

    – oh oser dire que stargate est banale jvais pas m’en remettre 😄 d’autant que si je puis me permettre de te reprendre les Oris sont de vrais dieux pour le coup, et les Wraith ont une évolution intéressante dans les dernières saisons d’Atlantis (même si ça reste trop survolé encore). Alors oui c’est du divertissement avant tout, mais ça reste une saga intelligente, et en mythologie y’a de quoi être comblé. (des persos qui n’évoluent pas ?! Regarde Teal’c ! Après pour Atlantis n’en parlons pas, là je suis d’accord)
    -C’est sûr que vu que tu préfères une série super feuilletonante tu trouve mieux ton compte dans B5, Farscape ou Doctor Who. Pourtant il y a aussi pas mal d’épisodes indépendants dans ces séries ^^ En feuilletonnant il y a stargate SGU qui est chouette (surtout la deuxième saison, faut supporter la 1 très soap), et Deep Space Nine en effet (de réputation, je ne l’ai pas vue).
    – ah mais le 5ème élément c’est un chef d’oeuvre 😄 Comment ne pas être sensible au message de fin, aux persos excellents, aux répliques parfaites et à l’esthétique BD de ouf ?
    -T’es raide aussi avec Avatar, il faut croire qu’il ne t’a pas touché ? Moi il m’a fait pleuré comme une madeleine !
    – Bon je ne retrouve plus dans ton article où tu dis que tu aime les séries qui amènent matière à réflexion, et bien sache que c’est la pierre angulaire de Star Trek (et qui fait d’ailleurs que le dernier film n’est PAS respectueux de la saga.) La Première Directive questionne le droit d’intervention ou pas dans la vie des autres peuples, il y a souvent le dilemme de savoir jusqu’à quand respecter la culture d’autrui, de bien beaux épi aussi sur les différences culturelles et la communication inter-espèce, qu’est ce que la vie (la vie artificielle et des formes de vies plus bizarre les unes que les autres) et qu’est ce que c’est que l’humanité, et tant de thèmes que c’est bien difficile à résumer. Le space op’ par excellence, c’est ça, c’est Star trek 😄 (ce ne sont pas des séries particulièrement feuilletonnantes c’est vrai, et il y a bien sûr des épisodes bien plus divertissement « pop corn », mais dans l’ensemble il y a tellement matière à réflexion, tout en étant divertissant, que pour moi c’est comme lire une bonne saga de space op’.)
    -j’ai jamais trop aimé Star Wars, comme quoi (pour le coup elle est où la réflexion hein ?! A part la Force et un Yoda maître boudhiste ?) Bon après je l’avoue, la réflexion est moindre dans les films que les séries ST de toute façon.
    -Le Docteur c’est pas du space op pour toi ?! C’est quoi alors ? j’ai vu les quatre premières saison, et pour moi c’est du space op mâtiné à, comment dit-on, « le monstre du jour ». Y’a en effet de très bons épi space op là dedans, moi c’est le monde-bibliothèque qui m’avait marqué, et celui des embouteillages perpétuels (quelle idée XD).

    -Autres séries ? en vieille série y’a cosmos 99 (bon j’ai pas accroché perso). série que j’ai pas encore testé : Earth Final Conflict

  4. Lael : oui, désolée pour les fautes de frappe, j’ai fini mon article assez tard et ma correctrice officielle était en vacances…j’ai relu et corrigé le tout, j’espère ne pas en avoir oublié !

    sweeps : coupure d’hiver (fin novembre) aux USA, souvent l’occasion de mini-clifhangers !
    Mockumentary : faux documentaire avec « interviews » des personnages, comme dans The Office !

    Pour Stargate, j’adorais la série il y a quelques années (c’est la première série de space-op’ que j’ai vu quand même !), mais le schéma narratif assez répétitif et la non-évolution des relations amoureuses (les personnages évoluent un peu, mais au niveau romantique c’est hyper-frustrant pour une shipper invétérée comme moi !) m’ont agacée !
    Et puis, j’ai découvert Babylon 5, et Stargate a souffert par comparaison…J’aime bien Stargate, hein, c’est juste que ce n’est pas une série-culte pour moi !

    Pour B5, il n’y a plus beaucoup d’épisodes totalement indépendants à partir de la saison 2 ! Farscape en a plus, mais la mythologie reste suivie et le couple central est mythique ! Et Doctor Who allie le feuilletonnant sur une saison et les épisodes indépendants qui contiennent des perles (Blink, Midnight…) ! Mais après, c’est forcément une histoire de goûts, et je ne suis pas forcément rationnelle dans mes choix !
    SGU, je me suis arrêté à la fin de la saison 1, les personnages ne m’ont pas accroché et l’aspect soap était vraiment trop prononcé pour moi !

    Avatar : j’ai bien aimé aussi, c’est juste que je trouve le film surestimé! Les décors sont superbes, mais l’histoire n’est pas très originale, efficace oui, mais pas transcendante ! Il faut dire que je ne l’ai pas vu au ciné, ça a peut-être joué !

    OK, tu m’as convaincu, j’essaierai de voir plus d’épisodes de Star Trek Next Gen et Voyager (et DS9, of course) ! J’ai bien aimé le film, mais je ne connais pas bien la série, ça a sûrement aidé ! C’était surtout un film pour le grand public…

    Pour Star Wars, je l’ai vu quand j’avais 14 ans et je pense que c’est l’aspect conte de fée et les décors qui m’ont parlé, par la réflexion…
    Mais bon, comme tu le dis, les films du genre sont surtout basés sur l’action de toutes façons…

    DW est une série de SF (côté soft plutôt que hard !) qui mêle space-opera, voyage temporel, historique…suivant les épisodes ! Ce n’est pas que du space-op’, c’est presque un genre à elle toute seule (comme Jasper Fforde !) !

    Je n’ai pas vu Cosmos 1999, mais j’ai vu la saison 1 de Earth : Final Conflict qui était bonne. Par la suite le protagoniste meurt et une succession de personnages le remplace et la mythologie si prometteuse en saison 1 part vite à vau-l’eau…

  5. Comme toujours, je suis en retard. ^^’
    Encore une fois, un article très intéressant qui permet d’apprécier et comparer les expériences de chacun !

    Côté film, ton commentaire sur 2001 l’odyssée de l’espace, « le passage psychédélique d’un quart d’heure dans l’espace (dans un silence complet) ne doit s’apprécier que drogué », m’a bien fait rire. (Et dans les années 60, il fallait s’adapter aux spectateurs ^^) C’est un film qui m’a beaucoup fasciné quand je l’ai découvert. Je pense que justement son côté contemplatif a su me parler en dépit de l’histoire simpliste. Ce n’est pas tant un film qu’une sorte de ballet de l’espace.
    Star Wars ou encore le Cinquième élément, ce sont des films que j’ai juste adoré quand j’étais ado (SW tout particulièrement, je me suis plongée dans les livres dérivés, je dois bien en avoir encore une cinquantaine dans ma bibliothèque ^^’). C’est surtout l’univers créé, le côté un peu conte, la mythologie, qui me parlaient.

    Côté séries, nos opinions se rejoignent sur Babylon 5, Doctor WHo,, Farscape (trois séries que je vénère), également nuancée sur Stargate (même si elle fut ma première série de SF avec Invasion Planète Terre). J’ai par contre bien aimé BSG, mais tout ce qui est sombre a naturellement tendance à me plaire.

    Mon regret principal reste de ne jamais avoir accroché aux Star Trek. J’ai le DVD de la s1 de ST Deep Space Nine depuis une éternité, et je n’en ai vu que les premiers épisodes que je n’arrive pas à dépasser.

    J’aimerai bien voir la SF revenir un peu dans le petit écran. Je crois que le dernier projet à m’avoir intéressé, c’était le pilote avorté de la Fox, devenu un simple téléfilm sans que la série ait été commandé : Virtuality, qui mêlait SF, réalité virtuelle, etc…

    Enfin, espérons, et merci pour ce large éventail sur la SF !le passage psychédélique d’un quart d’heure dans l’espace (dans un silence complet) ne doit s’apprécier que drogué

  6. Livia : merci encore pour tes compliments, ils me font toujour
    plaisir ! 🙂
    Pour 2001, c’est le côté contemplatif qui ù’a dérangé justemment, il me faut une histoire bien menée (ça peut être des rebondissements psychologiques, hein !) et des personnages pour lesquels je ressente de l’empathie…
    Je suis assez d’accord pour Star Wars (j’ai encore des romans dérivés !) et Le 5ème élément, je les ai découvert à la même époque et le côté conte parle de manière assez universel, surtout à 14/15 ans !

    Pour les séries je savais déjà qu’on se rejoignait sur pas mal de points à part les séries sombres (c’est comme pour le contemplatif, j’ai énormément de mal à apprécier les séries 100% sombres) !
    Je compte tenter DS9 d’ici peu, un visionnage commun pourra peut-être nous motiver à passer des premiers épisodes un peu trop lents/indépendants ?

    Et moi aussi les séries de SF me manquent beaucoup, d’autant plus depuis ma déception vis-à-vis de la saison 6 de DW et de sa résolution mythologique bateau ! Particulièrement les séries de space-opéra (mon sous-genre préféré de la SF), mais même une série d’anticipation bien faite me ferait très plaisir !

    Il faudra peut-être voir du côté de pays moins connus : il y a Akta deMänniskor en Suède, il y a eu This Is Not My Life en Nouvelle-Zélande…
    Comme tu le dis il faut espérer un prochain âge d’or pour les séries de SF à la télé !

  7. […] de reparler plus longuement (j’en avais déjà parlé brièvement dans mon top série et mon dossier sur la space opera). Je vous invite aussi à lire le billet en 2 parties de NicK, qui fait une excellente synthèse […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :