La maison de soie d’Anthony Horrowitz

logowatson.png
J’ai donc lu ce nouveau Sherlock Holmes écrit par un auteur connu pour ses livres jeunesse. Pas de changements par rapport au canon ici : cette enquête s’insère dans la chronologie officielle de Sherlock Holmes ! Article réalisé dans le cadre du challenge Sherlock Holmes !

Synopsis :

Holmes est mort etWatson est au crépuscule de sa vie après la Première Guerre Mondiale : il revient sur sa vie passée, notamment sa relation avec le célèbre détective, bien sûr ! Il décide d’écrire une enquête qu’il n’avait pas pu écrire à l’époque pour des raisons expliquées dans sa narration. Tout commence de manière classique avec un client qui vient voir Holmes parce qu’il se sent menacé. Holmes et Watson vont alors découvrir des choses plus affreuses que tout ce qu’ils avaient affronté avant…

J’ai adoré ce livre que j’ai dévoré en deux jours (de boulot) ! Horrowitz écrit bien, il réussit à retransmettre l’essence d’Holmes et de Watson tout en modernisant un peu la narration : il y a plus de rythme et d’action (et de nombreux rebondissements !) que dans les romans originaux).
L’ambiance victorienne et la relation Holmes/Watson sont très bien retranscrites ! Mais les thèmes abordés sont clairement plus modernes que ceux de l’auteur original : le sort des enfants des rues, la misère, l’abus de pouvoir, la vulnérabilité des plus faibles dans la société victorienne…

Cela donne un ton plus noir et réaliste à l’enquête et je suis d’accord avec ceux qui ont dit que ce roman est véritablement ce que Conan Doyle aurait pu écrire s’il avait vécu au XXIème siècle !

On revoit naturellement les personnages secondaires célèbres : Mr Hudson, Lestrade, Mycroft…ils sont tous là !

La construction narrative est intelligente, on commence par un Watson fatigué et résigné, qui regrette Sherlock Holmes, qui a vu les horreurs de la guerre et perdu toute son innocence…pour revenir à une rencontre type entre les deux hommes et les débuts d’une enquête banale pour Holmes. Mais tout cela change très vite et la noirceur cachée de la société victorienne apparaît au détour de l’affaire !

Spoilers sur l’intrigue !

J’ai vraiment aimé qu’on reprenne le sort des gamins des rues qui aident Holmes (j’adore également la BD Les Quatre de Baker Street dans un style plus optimiste), c’est un de ces détails utilisé par Conan Doyle qui n’avait jamais été pleinement exploité dans le canon ! C’est par ce biais qu’on aborde le sort des orphelins, la perte précoce de l’innocence de ces enfants, les règlements de compte sans pitié, la corruption politique et naturellement, la pédophilie !

La société victorienne y est représentée dans toute son hypocrisie, et on voit que nos deux protagonistes sont déboussolés et horrifiés par un tel vice et une telle absence de limites morales ! Holmes apparait plus faillible dans ce roman, il n’a jamais eu d’ennemi si puissant et il ne parviendra même pas à punir vraiment tous les coupables…
Horrowitz donne un ton plus moderne que les enquêtes policière classiques de Conan Doyle ou d’Agatha Christie : les coupables étaient toujours des individus que l’on pouvait confondre. Mais quand c’est la société (par le biais de son pouvoir politique) elle-même qui est corrompue, comment lutter ?

Watson est attachant et n’apparaît pas comme un idiot, comment c’est souvent le cas dans les adaptations ! Et sa rencontre avec Moriarty (qui respecte ici le canon et est un gentleman criminel posé et machiavélique mais qui est également horrifié par les agissements de la Maison de Soie) est très intéressante !
Enfin, le final est dramatique et plein d’action !

 

 

Conclusion :

Un excellent roman policier et un très bon Sherlock Holmes avec une touche moderne bienvenue ! A recommander aux amateurs de romans policiers comme aux fans du grand détective !

Publicités

3 Réponses

  1. Cool si Watson n’apparaît pas comme un idiot. Je suis dans une passe Sherlock ces temps-ci alors bon, j’ai noté ce truc!

  2. Ah ! Il me tentait au boulot, mais je suis passée à coté parce que j’ai tellement d’autres livres à lire à coté de ça.

    Tu me donnes envie de me pencher dessus du coup …

    Bon, on verra. J’attendrai peut être la sortie poche quand même 🙂

  3. Pour partager ma passion pour les aventures de Sherlock Holmes, avec le plus grand nombre de lecteurs, je propose, gratuitement, au format EPub et Pdf, une correspondance fictive mais pertinente, entre Sir Arthur Conan Doyle et le personnage qui l’a rendu célèbre, Sherlock Holmes.

    Vous pouvez donc télécharger, gratuitement, cette correspondance au format que vous désirez, sur le site de OXYMORON Éditions, mon éditeur, dans la section « Bonus » :

    http://www.oxymoron-editions.com/bonus.html

    N’hésitez pas à partager les fichiers ou le lien avec tous vos ami(e)s.

    Merci.
    Kamash.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :