Le Worldshaker et Le Liberator de Richard Harland

Après mon pavé dossier historique, je reviens à quelque chose de plus classique avec cette critique littéraire d’une uchronie jeunesse en deux volumes ! ! Ces livres ont été lus dans le cadre du challenge Winter Time Travel !

Synopsis :

Colbert Porpentine est le petit-fils du Commandant Suprême du Worldshaker et a toujours vécu une vie privilégiée, sur cet immense bateau qui abrite toute la civilisation britannique. Son monde est bouleversé par l’arrivée d’une fugitive dans sa cabine : une immonde, un esclave sous-humain qui ne devrait même pas parler…

 

On découvre le monde dans lequel on évolue en même temps que le héros qui a vécu très protégé et est très naïf. Tout cela change naturellement très vite dès l’arrivée de Riff, et un lecteur adulte voit rapidement où cela va mener ! Mais l’histoire est rythmée et l’évolution de Col le rend plus attachant tout en lui conservant des défauts ! Le monde imaginé est intéressant, mais un peu simple et l’histoire du premier volume m’a fait penser à une fable !

 

Spoilers sur la fin du premier tome et le début du deuxième

en effet, la révolution est un peu rapide et facile, elle se passe sans bain de sang quelconque…c’est aussi à ça qu’on voit que c’est un roman jeunesse ! On aborde aussi rapidement l’exploitation coloniale en en donnant un exemple poussé à outrance  ! C’est aussi pour ça que j’ai pensé à une fable : l’auteur y applique le pire des valeurs victoriennes pour mieux en démontrer l’absurdité !   C’est aussi pour ça que j’ai une légère préférence pour le second tome : on voit que les vieilles rancoeurs ne disparaissent pas si facilement, on voit les dangers du fanatisme et le contrecoup de la révolution, les difficultés à gouverner de manière équitable un groupe disparate alors qu’il y a des ennemis extérieurs et intérieurs…le deuxième tome est plus complexe et réaliste, sans avoir un ton totalement cynique !

 

 

 

J’ai beaucoup aimé les deux protagonistes qui ont chacun leurs défauts mais restent attachants et j’ai également apprécié les personnages secondaires, notamment Gillabeth, dont on devine les causes de son amertume bien plus vite que Col ! L’uchronie imaginée est clairement steampunk avec ces vaisseaux gigantesques capables de se déplacer sur terre comme sur mer !
Les deux romans ont beaucoup d’action, des sentiments (particulièrement du point de vue de Col) et des éléments politiques présentés d’une manière attrayante ! C’est une lecture facile (en tout cas pour un adulte) mais intelligente !

 

 

Conclusion :

Une uchronie victorienne très sympathique avec beaucoup d’actions et un traitement du thème de la Révolution intéressant (notamment dans le deuxième tome) ! Je vous les conseille !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :