Fictions historiques, period dramas…I’m loving it ! (2/2)

En fait, en rédigeant cette deuxième partie, je me suis rendue compte que j’ai encore plus baigné dans l’Histoire que ce que je croyais ! Entre les dessins animés que je regardais à 4 ans, les films et leurs superbes BO, les séries historiques et period dramas et les JDR qui contiennent très souvent un background plus ou moins historique, l’Histoire est partout !

Animés :

Les dessins animés des années 80/90 étaient très souvent des adaptations de classiques littéraires ou s’appuyaient directement sur l’Histoire ! D’ailleurs -mode « c’était mieux avant » on- j’ai l’impression que ces dessins animés avaient bien plus de contenu et d’intrigues feuilletonantes que les dessins animés actuels, non ? Pokemon, Digimon, B-Blade ou Ben 10, n’ont pas d’intrigue très développées ou de génériques sympas et semblent servir uniquement à vendre les jouets qui vont avec ! Ah, on me souffle des noms comme Transformers, GI Joe, Princesse Starla (et je ne parle pas de ces horribles franchises que sont Premier Baiser, Hélène et les garçons…)…Hein ? Qui me parle ?
Plus sérieusement, on avait des dessins animés assez pourris, mais aussi des dessins animés vraiment intéressants, je trouve qu’il y avait plus de variété, non ? Le seul dessin animé sympa et récent que j’ai trouvé, c’est Avatar, le dernier maître de l’air ! OU alors c’est juste mon grand âge et la nostalgie qui parle ? -mode « c’était mieux avant » off- !

Vers 3/4 ans je regardais beaucoup la 5 et j’ai été très marquée par Sous le signe des mousquetaires (un de mes premiers souvenirs télévisuels), adaptation du roman de Dumas ! L’ambiance de cape et d’épée était bien là, même si les parties plus sombres avaient été édulcorées, bien sûr ! Il y a aussi eu quelques choix étranges, comme de faire d’Aramis une femme déguisée (d’ailleurs j’ai été déçue par le personnage d’Aramis à cause de ça lors de ma première lecture du roman), mais globalement j’en garde d’excellents souvenirs (alors que j’ai détesté Les Mousquetoutous et Albert, le cinquième mousquetaire) !
Toujours sur la même chaîne j’ai aussi eu mon premier contact avec des classiques jeunesse par leur adaptation : Princesse Sarah (même si en le revoyant il y a 10 ans, je me suis rendu compte qu’ils avaient fait de l’héroïne une fille passive et limite masochiste alors qu’elle a un fort caractère dans le livre !) et Rémi sans famille (bonne adaptation, mais ils révèlent l’identité secrète du héros à la moitié, je ne sais pas pourquoi !) !

Après la fermeture de la 5, j’ai regardé les dessins animés de la 2 et la 3 (je suis une des rares personnes de ma génération à avoir toujours détesté le Club Dorothée et la majorité des dessins animés diffusés) ! J’ai continué de regarder de nombreuses adaptations littéraires plus ou moins fidèles avec Le petit Lord de Fauntleroy (un peu dans la même veine que Princesse Sarah), Les quatre filles du Docteur March (qui ne m’a pas beaucoup marqué) Tom Sawyer et Huckleberry Finn (deux de mes adaptations préférées), le mythique Les mystérieuses cités d’or (histoire, aventure et un soupçon de SF, très sympa même si le personnage de Zia est agaçant de passivité ! On apprenait aussi des informations historiques à la fin de chaque épisode) et un dessin animé inspiré par Jules Verne, mais avec un gros tournant steampunk, Nadia et le secret de l’eau bleue !
Enfin, il y avait les dessins vraiment historique : Molierissimo mais surtout la superbe série des Il était une fois...j’ai regardé toutes les déclinaisons, dont celles historiques : Il était une fois l’Homme, Les découvreurs, les explorateurs et les Amérique ! Je garde d’excellents souvenirs de ces dessins animés pédagogiques intelligents et distrayants !

Bref, je suis heureuse d’avoir pu profiter de ces nombreuses adaptations littéraires et historiques en naissant au bon moment !

Films :

Si j’avais des tas de noms de séries à l’esprit quand j’ai eu l’idée de cet article, je n’avais que 2/3 noms de films ! Mais en y réfléchissant un peu plus longuement, je me suis rendu compte que j’en avais vu beaucoup (surtout avec ma définition large du genre historique) et que je les avais souvent adorés !
Comme toujours, j’aime les films aux personnages forts, avec du suspens, des rebondissements, de bons dialogues…et ce quels que soient l’époque ou le sujet : Après il y a naturellement quelques exceptions…

J’ai vu quelques films qui se passent durant l’Antiquité  : Le Prince d’Égypte, Ben Hur et Gladiator, le dernier restant mon préféré malgré sa fin !
Le Moyen Age fait la part belle à l’aventure avec les très pop-corn Robin des bois, Prince des voleurs, Chevalier et Shakespeare in Love, hommage amusant au barde et belle romance !

Pour la Renaissance j’ai surtout retenu des adaptations littéraires de romans de cape et d’épée plus ou moins réussies : entre l’excellent Cartouche (de Broca), l’agréable Le Bossu (toujours de Broca) les efficaces La Fille de D’artagnan et L’Ile au Trésor en finissant par le pitoyable Homme au masque de fer, les adaptations littéraires continuent de marcher !

Le XIXème a des tons plus variés, entre comédies de moeurs à la Jane Austen (Emma, Becoming Jane, Under The Greenwood Tree, le très bon Raison et sentiment d’Ang Lee ) pas tout à fait aussi bons que les mini-séries period dramas mais très agréables quand même ! ), au drame romantique (Autant en emporte le vent, que contrairement à beaucoup j’ai détesté à cause de l’insupportable Scarlett, de sa fin et de sa longueur !) en passant par la SF de Jules Verne (20 000 Lieues sous les mers, la version des années 50, assez réussie, je trouve !) !

Le XXème siècle a une histoire sombre, et les films sur cette période sont souvent à l’avenant ! Que de films tragiques ! Certains ont réussi à m’émouvoir avec leur sujet et les personnages avec les lesquels je me suis sentie en empathie : la Première Guerre Mondiale a été bien traité avec Un long dimanche de fiançailles, Joyeux Noël, ou plus récemment Birdsong (de très beaux films dont je ressors en larmes à chaque fois !) Ken Loach a fait un film coup de poing sur la Guerre civile irlandaise avec Le vent se lève, qui m’a beaucoup touché ! Je ne parle pas Du Tombeau des Lucioles qui a été un traumatisme familial : un film superbe mais tragique, on était en larmes tout le long !
La Chute était passionnant et glaçant à la fois : la folie du nazisme est montré dans toute sa splendeur, mais Hitler garde un peu d’humanité malgré tout ! Je pense que c’est ça qui a tant dérangé, même si je pense que cette vision est la plus réaliste…
Public Ennemies m’avait plu sur le moment, mais je n’en ai pas retenu grand-chose sur la durée, finalement ! Et Les raisins de la colère est certes moins long que le roman (étudié à la fac, sa lecture a été particulièrement pénible, même si les cours sur les thèmes abordés étaient intéressants) mais garde les personnages des fermiers qui m’ont plutôt agacé et le ton tragique ne m’a pas parlé ! C’est pareil pour Titanic : j’ai aimé les décors et les personnages secondaires, mais la romance m’avait paru cliché au possible et les dialogues stupides (il faut dire que je l’avais vu en VF à l’époque !) ! Bon, il faudrait que je le revoie, je l’ai vu dans la période anti-conformiste de mon adolescence et l’immense succès de l’époque a sûrement joué sur mes impressions du film !

Après il y a les films plus doux-amers, il y en a beaucoup qui m’ont conquise aussi comme Les Choristes (la fin est vraiment belle ici !), Les Carnets de voyage (la jeunesse du Che), Forrest Gump (j’ai adoré les clins d’œil historiques et la vision du côté sombre des hippies est intéressante !)…Il y a aussi quelques films allemands excellents dans ce registre : la jolie comédie douce-amère Good-Bye Lenin, le magnifique La vie des autres sur les dernières années de la RDA…

Et puis, il y a quand même quelques films plus joyeux sur le XXème siècle : le très drôle Singin’ in The Rain où le cinéma revient sur son histoire (le passage du muet au parlant et la mode des musicals), Invictus qui revient sur l’Histoire très récente de l’Afrique du Sud avec un beau casting et enfin l’excellent Discours d’un Roi qui mêle parcours personnel et grande histoire avec brio…et un casting génial (ah, Colin !) !

Bref, le genre historique est bien représenté au cinéma ! Malgré tout, je crois que je supporte mieux les tragédies ou les fins tragiques sur la durée courte d’un film que dans une série où l’on  s’attache davantage aux personnages et où j’ai du mal avec une ambiance déprimante prolongée…

 

 

 

 

Séries :

Séries historiques :

J’ai découvert les séries historiques par l’intermédiaire des period dramas et des blogs de Livia et Ladyteruki ! Il s’agit de découvertes assez récentes pour la plupart ! Et l’Histoire permet même de véritables petits miracles, étant donné qu’on trouve même de bonnes séries françaises dans le lot ! En effet, j’ai vu avec plaisir quelques épisodes de l’adaptation des romans de Jean-François Parot, Nicholas Le Floch qui retranscrit bien l’époque du XVIIème siècle tout en proposant des enquêtes et des passages s’apparentant aux romans de cape et d’épée !
Et encore mieux, j’ai découvert une série feuilletonnante avec de bons acteurs, des personnages qui évoluent, des choix difficiles…avec Un village français, chroniques des années de la Seconde Guerre Mondiale dans un village proche de la frontière zone occupée/zone libre ! On a une bonne série policière historique avec Les petits meurtres d’Agatha ! J’ai aussi vu et apprécié quelques épisodes des Brigades du Tigre ! Mais je vous déconseille la récente adaptation de L’épervier qui est cliché et pas très bien jouée (et ne parlons pas des massacres récents de Josée Dayan de plusieurs classiques, Gérard Depardieu en Comte de Monte Cristo, c’est juste pas possible !!) !

Naturellement, les Anglais nous proposent plusieurs excellentes séries : The Devil’s Whore traite de la révolution anglaise et de la guerre civile qui a suivi à travers le point de vue d’une jeune femme audacieuse et sympathique ! En plus, John Simm joue un des protagonistes ! Les séries mêlant les genres ont aussi la cote chez moi avec City of Vice (enquêtes policières) que j’ai trouvé très intéressante même si un peu sombre, Garrow’s Law que j’adore (entre autres pour les personnages et la romance, Murder Rooms qui met en scène Sir Arthur Conan Doyle et son mentor dans des enquêtes victoriennes ! Oh, et j’ai failli oublier l’excellent Casanova de Russel T. Davies avec David Tennant dans le rôle-titre ! Drôle, émouvant, rythmé…je vous le conseille !

J’ai aussi vu l’adaptation des Piliers de la Terre que j’ai trouvé agréable mais trop changée par rapport au livre, notamment en forçant les protagonistes à être mêlés de manière artificielle à tous les évènements historiques, y compris à la cour ! A ce propos, avec le succès de Downton Abbey, je ne comprends pas qu’il n’y ait pas déjà un projet pour adapter La Chute des Géants qui se déroule à la même époque mais est bien plus historique et offre une multitude de points de vue ! Ça demanderait peut-être trop de moyens…c’est dommage, en tout cas !

Dernières découvertes récentes :  Bomb Girls, série canadienne qui mélange féminisme (avec les changements de ces années-là) et le « front intérieur » de la Seconde Guerre Mondiale et qui est très addictive et avec des personnages complexes et Call The Midwife qui retrace les conditions de vie d’un quartier populaire de Londres dans les années 50 au travers du regard de sage-femmes et qui a un ton doux-amer ! Très bonne série avec d’excellentes actrices (j’ai l’impression de radoter quand je parle de séries britanniques !) et des personnages variés et sympathiques !

Par contre, j’ai eu du mal avec la plupart des séries de HBO, qui accentuaient trop le réalisme sombre à mon goût : j’ai arrêté Rome après 2 épisodes (je n’ai pas accroché aux personnages), Boardwalk Empire était trop lent et n’avait pas non plus de personnages sympathiques, Mad Men ne m’a jamais intéressée et les séries comme Les Borgias et Les Tudors ne me tentent pas non plus, il me faut plus que des luttes de pouvoir, du sexe et de la violence dans une série ! Ah, il y a une exception avec HBO : j’ai beaucoup aimé la mini-série John Adams qui parle de la Révolution Américaine !

Et bien entendu, Doctor Who propose d’excellents épisodes historiques mâtinés de SF dans une ambiance sympathique et respectueuse : je mentionnerais notamment The Shakespeare Code, The Fires of Pompei, The Unicor and The Wasp et Vincent and The Doctor !

Au programme de mes prochains visionnages historiques : finir enfin The Promise (la tragédie annoncée m’a arrêtée au milieu de la mini-série), voir Paper Giants qui parle d’Histoire australienne et peut-être tenter une saga historique asiatique si j’en trouve une ou tout ne finit pas tragiquement !

 

 

Period dramas :

Définition du genre : fictions avec une présence importante de romance et romanesque (secrets de famille…), Histoire en toile de fond, souvent basés sur des classiques ou un environnement classique et ambiance globale feel-good !

J’ai découvert le genre totalement par hasard ! En effet, avant même d’étudier la littérature britannique à la fac, j’ai regardé Le Journal de Bridget Jones qui adaptait très librement Orgueil et Préjugé. C’est en écoutant le commentaire du film où ils citaient le titre de l’œuvre originale et parlaient de la mini-série de 1995 que j’ai eu envie de découvrir le roman et son adaptation directe ! J’ai lu le roman et vu la mini-série presque en même temps et j’ai totalement adoré !!

Du coup, je me suis plongée dans les classiques anglais (en commençant par Jane Austen) et j’ai vu des tas de chef-d’oeuvres !
Il y a les mini-séries qui adaptent les classiques anglais comme North and South, qui mêle romance et révolution industrielle, Cranford sur les changements dans un petit village avec d’excellentes actrices, Wives and Daughters qui se concentrent plus sur la famille, la superbe romance gothique Jane Eyre (version 2006), les adaptations de Dickens (Oliver Twist 2006 assez sympathique, le très bon Little Dorrit qui parle des nouveaux riches et d’une crise financière qui rappelle la nôtre, le superbe Bleak House, l’agréable David Copperfield version ITV, Nicholas Nickleby, L’ami commun, très intéressante vision des travers de la Haute société, The Way We Live Now), les deux premières saisons de Larkrise to Candleford (très bon casting, mais la série finit par tourner un peu en rond), le fascinant South Riding (époque originale, ambiance douce-amère, personnage féministe très moderne…), etc.
Il y a aussi des séries récentes à la croisée des genres (entre period dramas et séries historiques) : Downton Abbey et Upstairs, Downstairs accordent beaucoup d’importance aux destins personnels des protagonistes mais traitent aussi des changements sociaux et politiques ! Je vous conseille les deux séries avec une préférence pour la première ! Je n’ai pas accroché à Mildred Pierce, par contre, trop déprimant pour moi (et c’est une série HBO comme par hasard !) !

Prochainement j’essaierai de voir les dernières adaptations de Great Expectations et The Mystery of Edwin Drood et j’attends avec impatience les mini-séries sur les romans de Wilkie Collins !

 

 

Musique :

Avec mon amour des films et séries historiques, j’adore aussi naturellement les BO qui vont avec ! Pride and Prejudice, Gladiator, North and South, Good-Bye Lenin, La vie des autres, Joyeux Noël
Et naturellement, en bonne enfant des années 80, je me rappelle de tous les génériques des dessins animés de mon enfance (il faut dire qu’on a fait pas mal de quiz et karaokés dessus au Nouvel  An avec des copains de la même génération) !
J’apprécie aussi la musique classique avec un faible pour Beethoven, Vivaldi, Brahms et Dvorak (sa superbe Symphonie du Nouveau Monde) !
Et comme souvent, j’aime le mélange des genres, ici le classique et le moderne et j’adore donc le métal symphonique (Nightwish, Epica, Kamelot, Within Temptation)qui reprent des classiques en y ajoutant de la guitare électrique et avec une voix d’opéra !Je mentionnerai aussi Rhapsody of Fire qui a sorti de multiples CD et dont toutes les chansons racontent en fait une même saga dans un univers d’Heroic Fantasy ! J’adore The Wizard’s Last Rhyme, par exemple !

JDR :

Le JDR s’est toujours plus ou moins appuyé sur l’Histoire, ou du moins une version fantasmée de l’Histoire, et ce depuis Donjons et Dragons !
Je dirai que tous les JDR qui se déroulent dans le passé ont une composante historique !
Pour ma part, j’ai joué de temps en temps à D&D, mais c’est surtout Warhammer et son Empire qui m’amarqué avec sa vision déformée de l’Europe du XVIIIème siècle, à la lisière entre le Moyen Age et la Renaissance ! Le Livre des Cinq Anneaux est une réinterprétation intéressante du Japon pré-XIXème siècle, mais s’il y a naturellement une louche de fantasy dans ce monde !
Avec ses personnages potentiellement immortels, Vampires Dark Ages se prête particulièrement bien au genre historique et aux complots sur plusieurs siècles…Je garde d’excellents souvenirs d’une mini-campagne qui se déroulait dans la Tolède de 1200 et des poussières au début de la Reconquista ! Persécutions religieuses (je jouais un personnage d’origine juive), superstitions (justifiées dans le jeu !), place de la femme, intérêts économiques déguisés…elle n’a pas duré longtemps mais on a pu aborder pas mal de thèmes au milieu des luttes surnaturelles !
Le jeu de rôle le plus historique auquel j’ai joué jusqu’à présent reste probablement L’Appel de Cthlhu : le système de jeu est réaliste et mortel, l’ambiance des années folles est très bien décrite, l’aspect enquête et politique bien traité…le MJ peut presque retirer la composante horreur et avoir un jeu purement historique jouable !

Au niveau masterisation, ma première campagne de Chateau Falkentein se déroulait dans un XIXème siècle uchronique avec magie et personnages de romans existants vraiment ! Le monde est vraiment sympa, même si la magie est un peu trop puissante à mon goût !
J’ai aussi fait plusieurs scénarios historiques dans le JDR Doctor Who : Égypte, début du XXème siècle…
Après, j’ai acheté pas mal de livres que je n’ai pas encore pu exploiter comme MJ ! Capharnaüm (Arabie des Mille et Une Nuits, près-Islam, Etherne (une Rome légèrement décalée, avant l’Empire Romain), Atlantis (Antiquité mythique), Khaos 1793 (révolution française et Terreur avec entités Cthuliennes), Crimes (horreurs humaines le début du XXème siècle) Hollow Earth Expedition et Aventure dans Le monde Intérieur (voyage au centre de la Terre dans une ambiance pulp ou victorienne)…

Enfin, j’ai acheté un essai très intéressant l’année dernière : Jouer avec l’Histoire d’Olivier Caïra et Jérôme Larré ! On y trouve un mélange d’analyses sur les façons de jouer, des conseils (pour ne pas être intimidé par le poids de l’Histoire ou le manque de suspens quand on connaît certaines choses), des témoignages…un livre passionnant qui m’a presque donné envie de tenter un jour de maîtriser une véritable campagne historique (qui se passe dans notre Histoire et pas une version fantasy, uchronique…) !

 

 

En conclusion, l’Histoire est un genre fascinant et riche qui peut être exploitée de dizaines de manières différentes en fiction ! J’adore ce genre sous toutes ses facettes ou presque et j’espère que mes découvertes personnelles vous auront donné envie de vous plonger à votre tour dans le genre…vous verrez, vous devriez forcément trouver quelque chose qui fasse votre bonheur avec la multiplicité d’ambiances, de thèmes abordés, de personnages sympathiques ou sombres…et puis le genre a quelques arguments de poids : le plaisir des yeux (cf photos…) !

Publicités

11 Réponses

  1. Impressionnant ce billet !!! Je suis de la génération « Les visiteurs du mercredi », « Récré A2 » et « L’île aux enfants »…

  2. Superbe billet ! Je suis une fan d’Histoire aussi, je ne manquerais pas de jeter un oeil aux films et period dramas dont tu parles, j’en ai vu si peu ^^

  3. Syl : Merci ! oui, le nom des émissions me dit aussi quelques chose, mais j’avoue qu’à part « Youpi l’école est finie » et « Les Minikeums » que j’ai vu vers la fin de la période où je regardais des dessins animés régulièrement), j’ai surtout retenu le nom des dessins animés eux-mêmes !

    Lynnae : Merci beaucoup ! Je ne prétends pas être LA spécialiste du genre (Livia s’y connait sûrement plus que moi, par exemple), mais j’espère pouvoir donner quelques idées dans des styles différents ! 🙂

  4. Toujours aussi intéressante, ta réflexion ! Je suis du même avis : Princesse Sarah et Les Cités d’Or perdent de leur charme quand on les voit avec des yeux (critiques) d’adultes ! Et pourtant, comme j’aimais Sarah et ses aventures …

  5. Mrs Figg : oui, parfois il vaut mieux rester avec nos souvenirs d’enfance ! Même Nadia a du mal à passer adulte, le personnage féminin est vraiment trop pleurnichard et passif !

  6. […] Fictions historiques, period dramas…I’m loving it ! (2/2) […]

  7. J’arrive commenter avec un peu de retard (désolée *shame*) :
    On est quand même gâté en terme de fictions historiques/period dramas de qualité ces dernières années. Je me retrouve beaucoup dans ce que tu écris, à ceci près des séries HBO, qui reste ma chaîne préférée et pour laquelle j’ai étendu mes goûts (j’adore Deadwood par ex. ; John Adams étant, avec Band of Brothers, probablement mes deux mini-séries historiques américaines préférées).
    Sinon, on a un parcours très similaire depuis l’enfance (mais ça doit être aussi générationnel ^^), Les Cités d’Or, les Il était une fois… J’adorais aussi les Ordy qui suivaient une approche assez similaire axée sur les découvertes.

    Pour ce qui est des « grandes sagas asiatiques », qui finissent bien, euh… Disons que c’est rarement le principe d’une série historique par là-bas. ^^’ En Corée du Sud, les grands sageuk racontent souvent la vie de personnes un peu comme un biopic, et vont souvent jusqu’à la fin, souvent tragique (reconnaissons le), mais parfois simplement la vie… Et les dramas historiques plus courts finissent souvent avec la vie des personnages principaux.
    Je te conseillerai peut-être pour commencer le Japon, et pas forcément de « grandes sagas » (parce que mine de rien les taïga de 50 épisodes au Japon ; ou les sageuk de 60 ou 80 épisodes en Corée du Sud ; c’est impressionnant).
    Au Japon, je pense à deux séries qui pourraient correspondre à tes goûts/attentes. Tout d’abord un tanpatsu (donc « mini-série ») qui s’intitule Princess Hiro (Ryuuten no Ouhi – Saigo no Koutei). C’est une belle histoire d’amour par-delà la WW2, la guerre sino-japonaise. Et avec un vrai message d’espoir ; je pense vraiment que ça pourrait te plaire, l’approche narrative étant très classique (http://myteleisrich.hautetfort.com/archive/2011/09/24/j-drama-ryuuten-no-ouhi-saigo-no-koutei-princess-hiro.html) ! La deuxième série que je te conseillerai est JIN : deux saisons, une des meilleures séries japonaises de ces dernières années, mélange de historique-fantastique-médical (un chirurgien de nos jours qui se retrouve propulsé au XIXe s.) en s’intéressant vraiment à la reconstitution historique, aux enjeux. Un magnifique drama, plein d’émotions.
    Côté Corée du Sud, euh (*cherche un drama qui se finit « bien*…)… En sageuk classique (biopic), épique, grandiose, je penserai à Jumong, mais c’est 80 épisodes, donc plus de 80 heures d’épisodes. Cela se passe aux temps des Trois Royaumes (il y a plus de 2000 ans donc). Mais sinon, en peut-être plus accessible, je te conseillerai de jeter un oeil à Jejungwoon, c’est du medical drama historique, mais à la fin du XIXe siècle, donc à l’époque où le Japon étend son influence (colonisation de la Corée en 1910). Sinon, en léger, avec une réminiscence des années 20, tu peux peut-être jeter un oeil à Capital Scandal. Mais sinon, il y a de superbes histoires d’amour tragiques et épiques comme Bicheonmu (Corée du Sud/Chine), bon, par contre, cela requiert un stock de kleenex ! ^^ (Je vais éviter de te conseiller le drama Le Tombeau des lucioles par contre)

    [Désolée du roman ^^’]

  8. Zut, j’écris un romain, et j’oublie une référence importante en Corée du Sud qui à mon avis pourrait parler à l’amatrice de fantasy que tu es : The Legend. Une superbe série, avec une belle OST, qui mêle historique et un zeste de fantasy, le tout avec une trame de fond prophétique. C’est un drama génial, un gros coup de coeur personnel : http://myteleisrich.hautetfort.com/archive/2009/11/13/k-drama-the-legend.html 😉

  9. *un roman (*shame*)

  10. Livia : wow, merci pour toutes les références ! Je pense que je comencerai par essayer Princess Hiro, Jin me tentait déjà et The Legend a l’air excellente !
    Par contre, j’ai déjà vu l’anime Le tombeau des lucioles, et si il est superbe, je serais incapble de le revoir une seconde fois, trop de kleenex à prévoir ! 😉

    Merci encore pour tous les conseils ! Et je suis totalement d’accord, il y a beaucoup de bonnes séries historiques depuis quelques années !
    La génération des années 80/90 a sûrement pas mal de références communes, mais je pense qu’on a aussi des goûts communs : je détestais déjà à l’époque la majorité des dessins animés du Club Dorothée, par exemple (alors que beaucoup de copains de mon âge adoraient Dragonball Z; Les Chevaliers du Zodiaque…) !

  11. […] ce genre, je ferai peut-être un article dessus dans le même genre que mon dossier sur les fictions historiques) ! J’ai également commencé une trilogie d’Ursula Le Guin que j’aime beaucoup […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :