Sans nom de Wilkie Collins

Voici enfin  la critique promise ! J’avais déjà lu les deux romans les plus connus de l’auteur (Pierre de Lune et La femme en blanc) que j’avais bien aimé mais sans plus.Le sujet de ce roman me tentait davantage et je me suis donc plongée dedans sans hésiter ! Cette critique fait partie du challenge God Save The Livre  d’Anthony !

Synopsis :

A la mort de leurs parents, deux jeunes filles aristocrates qui avaient vécu une vie choyée se retrouvent sans le sou. En effet : elles découvrent que leurs parents n’étaient pas mariés au moment de leur naissance et que le nouvel héritier ne veut pas entendre parler d’elles. Les deux soeurs vont réagir très différemment : l’aînée se résigne à sa nouvelle vie de gouvernante tandis que la cadette jure de récupérer la fortune de leur père par tous les moyens…

 

 

J’apprécie beaucoup les histoires de vengeance et les sentiments ambigus qu’elles provoquent chez le lecteur vis-à-vis du protagoniste, les manipulations tordues… J’ai adoré Vipère au poing lors de mon adolescence ou Le Comte de Monte-Cristo par exemple, il s’agit même de mon Dumas préféré !

J’ai donc suivi l’histoire de Magdalène (un nom évidemment pas innocent) avec plaisir, même si ses duels intérieurs sont exprimés de manière trop mélodramatiques à mon goût ! Le coup de foudre d’un des personnages m’a également paru peu crédible !  Bon, on sent aussi l’aspect victorien dans les grosses coïncidences qui se produisent parfois pour prolonger l’histoire ou la faire avancer dans une direction donnée, mais bon c’est l’époque qui  veut ça !

La dénonciation des lois injustes envers les enfants sur l’héritage et la position précaire des femmes est aussi un aspect qui m’a beaucoup plu !

Malgré tout, je continue de lui préférer Dickens, et ce pour une raison simple : son humour ! En effet, Collins a un ton sérieux et moralisateur dans les 3 livres que j’ai lu de lui, alors que Dickens a aussi ses défauts mais l’humour allège toujours ses récits !

 

 

Spoilers sur des éléments cruciaux

J’ai largement préféré la partie où Magadalène travaille de concert avec le capitaine Wragge pour tromper Noël Vanstone et Mrs Lecount ! En effet, j’ai toujours eu un faible pour les héros rusés, arnaqueurs au grand coeur et autres gentlemen-cambrioleurs ! Ce n’est pas exactement le cas ici (le Capitaine Wragge est trop égoïste pour ça), mais les méthodes employées par le capitaine et Mrs Lecount sont proches ! C’est un plaisir d’assister à ce duel au sommet entre deux intelligences retorses !
L’évolution de Magdalène (et ses doutes) n’est pas inintéressante non plus, même si le ton utilisé est parfois agaçant, comme je le mentionnais plus haut.

Mais le dernier tiers m’a un peu ennuyé : Magdalène dépérit et est moins active et déterminée et la morale victorienne fait son retour en force ! Dès que j’ai vu la rencontre entre Norah et George, j’ai deviné comment ça allait finir…la femme « pure » et passive, qui accepte son sort et se remet entre les mains de Dieu regagne la fortune de ses parents par hasard, alors que Magdalène manque de mourir d’une maladie provoquée par ses actions (après avoir été à deux doigts de réussir) et est sauvée par l’amour (l’homme qui l’a vu 30 secondes et a décidé que c’était l’amour de sa vie) ! Cette fin m’a franchement agacée ! Je n’ai rien contre la rédemption dans ce style d’histoire, mais je déteste les personnages résignés et le fait que la passion et la détermination soit punie (pas étonnant vu mon caractère) !

 

 

Conclusion :

Un bon roman qui dénonce certaines injustices de l’époque et qui présente des personnages très intéressants ! Malheureusement, certains éléments trop présents de la morale victorienne m’ont déplu et ont légèrement terni mes impressions générales !

Publicités

3 Réponses

  1. Je n’ai encore lu aucun des livres de cet auteur, mais j’espère bien en lire un bientôt ! Alors pourquoi pas celui ci ?! la quatrième de couverture me tente bien et ton avis aussi ^^

  2. Toujours un vrai plaisir de te lire !

  3. Marie : merci beaucoup ! 🙂
    Pour ma part, j’apprécie toujours autant tes dessins !
    D’ailleurs, comment ça va de ton côté ? Tu as assez de commandes pour n’être qu’illustratrice ou tu as un boulot à côté ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :