Doctor Who : The Doctor, The Witch and The Wardrobe

Comme chaque année, on a le droit auChristmas Special de la série ! Il fallait d’autant plus en profiter cette année qu’il faudra ensuite attendre jusqu’à l’automne prochain pour la saison 7 ! Moffat s’est est encore une fois inspiré des classiques…Article fait dans le cadre du mois anglais !

Synopsis :
Parce que Madge a aidé le Docteur quand il était en difficulté, ce dernier veut l’aider elle et ses deux enfants quand ils connaissent à leur tour un moment difficile. Il leur propose de passer un Noël de rêve. Mais quand le Docteur rôde, le danger n’est jamais loin…

J’ai été échaudée par la saison 6 (surtout sa fin) qui m’a déçue. En plus, j’avais adoré le Christmas Special de l’année dernière et je doutais qu’ils fassent mieux cette année.
Mes attentes étaient donc plus basses que d’habitude, c’est sans doute pour ça je n’ai pas boudé mon plaisir devant l’épisode !

En effet, je préfère définitivement les stand-alone de Moffat : pas de mythologie aux résolutions douteuses, juste une histoire bouclée, des moments d’émotion, de l’humour et des personnages secondaires attachants !
Cet épisode ne déroge pas à la règle : le casting est excellent (ils savent choisir des enfants bons acteurs, c’est rare !) , on a beaucoup d’humour (surtout au début quand le Docteur/Caretaker présente la maison !) et une fin émouvante ! On passe un bon moment !

Malgré tout, cet épisode est loin d’être le meilleur des Christmas Specials et ce pour plusieurs raisons.
Tout d’abord, les personnages secondaires sont bien joués, mais ils manquent un peu de profondeur par rapport à ceux de l’année dernière ou de Blink, par exemple. D’habitude Moffat arrive à rendre ses personnages vivants et attachants en quelques minutes, mais là j’ai trouvé les personnages un peu légers (notamment les enfants)…
Ensuite, je trouve qu’il y a un problème de rythme : le début est classique mais efficace et la fin touchante, mais le milieu est un peu longuet, même si l’esthétique des décors et le cabotinage d’Eleven font à peu près passer la pilule !
Il y a une bonne raison à ce milieu qui donne l’impression de traîner en longueur : il n’y a pas de méchant(s), juste des êtres qui ont besoin d’aide pour échapper à leur destruction.
Du coup, il manque une sensation de danger et de suspens, ainsi que des dialogues cinglants entre le Docteur et le méchant !
Ah, et plusieurs personnes l’ont fait remarquer, mais c’est dommage (et étrange) qu’on ne voie pas River à la fin à cette époque de l’année ! Si Alex Kingston n’était vraiment pas disponible, Rory et Amy auraient pu lui parler hors-champ à l’intérieur de la maison !

Pour rester dans l’esprit de Noël, finissons sur les aspects positifs : les décors sont encore une fois très beaux, totalement féériques (j’avoue préférer les décors victoriens mâtinés de Steampunk de l’année dernière, mais ils sont très jolis quand même) et de beaux moments d’émotion malgré tout avec la famille.

Avant de conclure, un petit aperçu des fameux décors :

Conclusion :

Un épisode de Noël léger et agréable mais dont l’intrigue est un peu trop simple à mon goût ! Malgré tout ça reste un plaisir de retrouver Doctor Who et j’ai préféré cet épisode à la fin de la saison 6 (pas de mythologie ratée) !

Publicités

10 Réponses

  1. Comme d’habitude j’ai beaucoup aimé! J’ai trouvé ça très touchant surtout la fin! ^^(mais j’ai comme l’impression que tu t’en doutes déjà :D)

  2. Oui, j’ai beaucoup aimé la fin aussi ! 🙂
    Mais tu ne trouves pas que ça manque un peu de rythme/d’action vers le milieu ?

  3. Même si tu as mieux aimé que moi (qui l’a quand même vu deux fois… À date) on a quad même les mêmes réserves en général. Un bon début, deux finales super mais un milieu un peu lent…

  4. Oui, et j’ai bien aimé surtout en comparaison avec la fin de la saison 6, je pense, sinon j’aurais moins aimé !

  5. Je l’ai trouvé un peu simpliste aussi, et presque trop gentil, menfin comme c’est Noël ça passe quand même et c’est un plaisir à regarder. Même si je ne l’ai pas trouvé aussi émouvant que celui de l’an dernier.
    Je suis assez surprise que Moffat ait réussi à sortir un truc pareil, ça ne lui ressemble pas du tout xD

    • Moi j’ai trouvé ça beaucoup plus mélo au contraire, quasiment larmoyant. J’ai vu venir la fin longtemps à l’avance mais Moffat insiste tellement dessus à la fin que j’en ai versé ma petite larme. :’-)

  6. Vert et Imrryan : bah à part la fin, j’ai aussi ressenti plus d’émotion pour « A Christmas Carol » !
    Mais comme tu dis Vert, ça passe parce que c’est Noël (et que mes attentes avaient été diminué par la fin de la saison précédente…) !

  7. […] Jainaxf : The Doctor Who , the witch and the wardrobe […]

  8. […] douce-amère et très attachante, j’ai  aussi naturellement parlé des Christmas Specials de Doctor Who (sympa sans plus) et de Downton Abbey (absolument brillant !) et de la saison 2 de Sherlock, un […]

  9. […] Jainaxf : The Doctor Who , the witch and the wardrobe […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :