English cuisine : non, non, ce n’est pas antinomique !

Pour ce premier billet sur l’Angleterre dans le cadre du mois anglais je ne vais pas commencer par vous parler de livres, pour la bonne raison que je ne lis pas de livres anglais en ce moment (mais j’ai London d’Edward Rutherfurd au programme, enfin si j’arrive à le finir avant la fin du mois anglais !) ! Non, je vais commencer par quelque chose de plus prosaïque et qui est de saison : la nourriture (et la recette des muffins au fromage sur le blog Thé et macarons m’a aussi inspiré !) ! Tout avec pourtant très mal commencé entre nous…

Flashback. Nous sommes en décembre 1996 et j’ignore tout de la langue anglaise et de sa culture, ayant pris allemand en LV1. Mais il restait des places pour le voyage à Londres organisé par la prof d’anglais et c’est ainsi que la plupart des allemands LV1 ont aussi pu partir.
J’ai bien aimé ce premier voyage dans la capitale britannique (mais j’y reviendrai quand je parlerai de Londres et de mes nombreux séjours sur place), sans être tout de suite conquise.
Par contre, j’ai absolument détesté la cuisine anglaise ! Il faut dire que j’étais tombée sur une famille qui avait certainement des motifs mercantiles pour nous accueillir : le matin, nous n’avions le droit qu’à du thé pour le petit déjeuner et les repas du soir n’étaient pas terribles…mais le pire, c’était les pique-niques : chips au vinaigre, jus concentrés, sandwichs fades au pain de mie…
La cerise sur le gâteau, ça a été le Christmas pudding : on nous a distribués des chritmas puddings industriels et écoeurants ! Sur 50 parts, 48 ont fini à la poubelle 5 minutes après…au grand désarroi de nos profs qui ne voulaient pas vexer l’équipe anglaise (d’ailleurs quand la malheureuse prof d’anglais de 4ème a proposé de nous en ramener pour Noël, elle a été rembarrée par les ¾ de la classe) !

Après cette première expérience assez désastreuse, je n’ai plus regoûté à la cusisine anglaise pendant un bon moment.
Il a fallu attendre mes années d’étudiante pour que je retente l’expérience. J’ai commencé par le petit-déjeuner anglais : haricots blancs à la sauce tomate, toasts, bacon grillé, tomates et parfois frites, on ne peut pas dire que ça soit léger, je vous l’accorde ! Mais j’aime beaucoup ce petit déjeuner, idéal pour bruncher ou pour un repas du midi copieux avant une après-midi de vistes et shopping londoniens (et puis, je suis habitué à la charcuterie et aux petits-déjeuners salés avec mes origines allemandes…) ! J’aime d’ailleurs beaucoup les fameux « beans on toast » qui ont bien plus de goût que nos malheureux haricots blancs ! La version irlandaise est aussi intéressante : elle rajoute des tranches de « black pudding », du boudin noir cuit à la poële !
J’ai aussi trouvé des sandwichs pas mal dans la chaîne des Prêt-à-manger » (j’aime aussi beaucoup les whoppers du Burger King, mais bon, ce n’est pas exactement anglais!) !

J’en suis restée là pendant un certain temps. J’ai découvert une bonne partie de la richesse culinaire britannique quand je suis partie au pair en Irlande. J’ai pu goûter à de nombreux plats : soupes de poissons, bœuf sauce guiness et purée, petit déjeuner irlandais, agneau à la sauce à la menthe…
et j’ai retenté le fameux Christmas Pudding (fait maison, cette fois!) ! Et bien j’ai eu de bonnes surprises ! La sauce Guiness était excellente, j’ai vraiment aimé l’agneau à la sauce à la menthe (alors que je n’aime pas cette viande d’habitude!) et j’ai bien aimé le Christmas Pudding en petite quantité : il est sucré mais bon quand les fruits confis sont de bonne qualité ! Bon, je me passe sans soucis de la glace à la jelly qu’affectionnaient leurs enfants, ainsi que des petits pois surgelés fluo qui ont un goût bizarre pour nous…
C’est aussi là que j’ai pris l’habitude de boire du thé régulièrement : ils en buvaient 3 à 5 par jour, et c’était le liant social par excellence (avec des petits biscuits, pas très diététique, c’est vrai!) !

Si vous allez dans un pub, je vous conseille le cidre anglais, différent du nôtre, mais pas mauvais ! Les pies (tourtes) à la viande sont bonnes si la viande est de qualité et se mangent avec de la purée. Par contre, je vous déconseille le fish and chips, je trouve que le poisson n’a pas plus de goût que le poisson pané !



J’ai aussi accompagné un séjour linguistique à Oxford il y a quelques années et c’est là que j’ai découvert le graal, la tentation gourmande ultime : les Ben’s cookies !! Les meilleurs cookies au monde, gonflés, fondants, avec des tas de parfums différents tous plus délicieux les uns que les autres (allez jeter un coup d’oeil à leur site…) ! Ils sont délicieux et j’en ai mangé presque tous les jours à Oxford ! Depuis, chaque fois que je vais en Angleterre, j’en rapporte 2/3 boîtes pour moi et mes proches (que j’ai facilement convertis!) ! D’ailleurs, je propose de créer une pétition pour que la chaîne ouvre un magasin à Paris, c’est honteux que les Français soient privés de ce plaisir !

 

Les anglais font de la très bonne pâtisserie pour accompagner leur thé : entre les crumbles aux pommes, les fondants au chocolat à la crème anglaise, les scones du Devon, les muffins ou les carrot cakes, il y a largement de quoi faire (le Tea Caddy sert d’excellents thés et pâtisseries sur Paris mais est franchement cher, le Delyan est presque aussi bon et bien moins cher si vous voulez vous faire une après-midi british!) !

La dernière chose que j’ai testé, c’est le « High Tea » dans un hôtel (repas du soir léger) : mini-sandwichs au saumon, concombre, jambon et des petits gâteaux sucrés. C’était très bon et le thé était à volonté !


Pour conclure :

Si la cuisine anglaise n’est pas très diététique, elle est assez injustement décriée, on y trouve de très bons plats ! Mais je trouve que leurs gâteaux et leurs petits déjeuners sont leurs vrais points forts !
Par contre, je n’aime toujours pas le thé avec un nuage de lait, la jelly (goût chimique et consistance désagréable) qu’ils ont tendance à mettre dans de nombreux desserts (surtout les glaces!), les jus concentrés ou les chips au vinaigre…

En bonus : la recette de carrot cake que j’utilise, inmanquable et délicieuse…

Publicités

7 Réponses

  1. Pour commencer le voyage, je me mets à cuisiner anglais. Impossible de trouver des petits pois verts crus. Il me semble qu’il y a un truc à faire avec des glaçons. De mon voyage linguistique, je garde un mauvais souvenir de la viande en boîte.

  2. C’est clair que la viande en boîte, c’est vraiment mauvais !
    J’ai hâte de lire tes recettes, en tout cas ! 🙂

  3. Je suis désolée d’avoir manqué ce billet que je découvre avec un peu de retard… ah la cuisine anglaise, grand sujet de débat 🙂 J’essaie à peu près tout en Angleterre et en général j’aime bien pas mal de plats ou autres… tu as raison de faire ce billet, j’en ferai peut-être un sur le même thème, fort intéressant. Par contre je n’ai pas réussi à me convertir aux beans, j’en mange mais sans plaisir. Quant aux fish n chips je ne suis pas très fan, souvent le poisson n’est pas terrible, le pané très épais, à la rigueur le plus intéressant reste la sauce tartare qui va avec:) Je suis très intéressée sinon par ces fameux cookies que je ne connais pas !

  4. Lou : ce n’est pas grave, je comprends vu le nombre de billets déjà publiés ! Oui, c’est sûr que tout n’est pas bon, mais en France, je n’aime pas du tout les escargots, par exemple…
    Et les cookies sont vraiment à essayer (on trouve une échoppe toujours remplie de monde à Covent Garden !) !

  5. J’avais offert un livre de patisseries anglaises à ma soeur y’a quelques années (en souvenir de ses années passées en Ecosse), elle l’a jamais utilisé mais moi j’en ai piqué deux ou trois, et c’est vrai que les résultats sont très sympathiques (apparemment je pourrais conquérir le monde avec la recette de cookies).
    Sinon j’adore le petit déj anglais, si j’avais du temps je mangerais ça tous les matins !

  6. Vert : oui la pâtisserie anglaise est très bonne et souvent facile à faire (Carrot Cake, Crumble !) ! Et je plussoie sur le petit déj’ anglais !

  7. […] – English Cuisine : j’ai voulu réhabiliter cette cuisine si souvent victime de préjugés chez nous ! Si les Anglais ont quelques plats étranges (je déteste la jelly, par exemple), ils ont aussi des plats délicieux et une excellente pâtisserie ! […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :