La Maison qui rend fou (1)

ou Tribulation au pays des se(r)vices publics !

Aujourd’hui, exceptionnellement, ce sera un billet sur mon expérience personnelle. En effet, depuis un an je ne travaille plus pour l’Éducation Nationale et j’ai fait une formation de bibliothécaire-documentaliste l’année dernière pour ma reconversion professionnelle, durant laquelle j’avais le droit aux indemnités chômage. Ça paraît simple, comme ça, non ? C’est là que l’administration entre en scène…

A la recherche des indemnités perdues (en star : Pôle Emploi et le service chômage du rectorat!)

Au mois de septembre, j’ai contacté l’IUFM, inquiète :

«  – Heu, quand est-ce que j’aurai les papiers nécessaires pour m’inscrire à Pôle Emploi ?

– Ah, on ne vous a pas prévenu ? On vous verse votre salaire tant que vous n’aurez pas reçu votre arrêté !

– Ah ? OK, tant mieux ! »

Le 7 janvier, je reçois donc l’arrêté en question (daté du 30 décembre). Le 10, je vais donc à un Pôle Emploi près de chez moi (après avoir tourné en rond 1/2h, perdue) pour m’inscrire vite :

« Ah, mais non, ça ne va pas être possible. Vu votre code postal, vous dépendez d’un autre Pôle Emploi. Non, je ne peux pas vous donner de dossier d’inscription. Vous pouvez appeler le numéro national gratuitement si vous voulez, vous le recevrez par la poste, vous devrez le remplir et l’amener à votre Pôle Emploi… Ah,et attention, l’appel téléphonique est limité à 3 minutes, après ça coupe ! »

Dépitée, j’arrive à demander mon dossier (j’ai dû retéléphoner vu le temps limité !).

Le 15, j’arrive donc à MON Pôle Emploi avec le dossier et tous les documents demandés.
«  – Bon, votre dossier est complet, parfait. Par contre, pour les indemnités, vous dépendez du Secteur public.
– Heu, c’est à dire ?
– Je vais vous donner un dossier de demande d’indemnités à remplir. Il sera refusé et vous pourrez alors aller au service chômage du rectorat pour vos indemnités !
– Vous ne pourriez pas transmettre vous-même le dossier ?
Malheureusement non, ce n’est pas comme ça que le système marche. Ah, au fait, n’oubliez pas d’actualiser votre situation tous les mois ! »

Le 18, j’arrive au rectorat (ils ne sont ouverts au public que le mercredi…) avec le dossier refusé…
«  Bonjour, c’est pour une demande d’indemnisation !
– Vous avez votre refus de Pôle Emploi. Très bien. Je vais vous donner un dossier à remplir pour demander vos indemnités…

Soupir Heu, avec le dossier de PE, vous n’avez pas assez d’informations ?

– Non, ce n’est pas comme ça que ça marche, vous devez remplir ce dossier. Vous pouvez le faire sur place et nous envoyer les pièces manquantes par la poste…On transmettra ensuite au Trésor Public pour qu’ils vous fassent les virements !
– Merci, c’est généreux de votre part…
– Ah, vous ne pourrez être indemnisée qu’à partir du jour de votre demande d’inscription à PE, donc je vous conseille de faire une demande d’inscription rétroactive !
– Quoi ?!?! Mais je n’ai reçu l’arrêté nécessaire à l’inscription que le 7.
– Désolée, c’est la règle ! »

Retour à PE avec une lettre de supplication/demande d’inscription rétroactive à la directrice. Réponse 2 semaines plus tard :
« On peut vous inscrire à partir du 4 janvier, vous ne perdrez que 4 jours.
– Mais, pourquoi on ne peut pas m’inscrire au 1er janvier ?
– Vous avez trop tardé à vous inscrire, le délai est trop grand, on vous a mis le temps maximum d’après le système…
Désespère … »

Je pensais être tranquille après cette inscription. Malheureusement pour moi en février et en mars, je me suis actualisée en me déclarant en formation alors que ce n’était pas nécessaire pour PE, vu que c’était des cours du soir. Résultat au mois d’avril, le rectorat rapelle :
« -Oui, Mademoiselle JainaXF, je vous appelle au sujet des indemnités. Vu vos déclarations sur votre formation, vous devrez fournir des justificatifs. Franchement, je vous conseille de changer rétro-activement ces déclarations auprès de PE, ça sera plus simple pour vous !
– Et un certificat de scolarité, ça ne suffit pas ? Non ?
– Non, il nous faut nos propres demandes de justificatifs, validés par PE, puis par l’école, puis par PE et enfin par nous…Alors, vous pourrez faire remplir les justificatifs proprement dits, par PE, l’école, PE et nous… »

Retour à PE avec une nouvelle lettre pour la directrice ! Et nouvelle réponse de leur part, 2 semaines plus tard : « c’est bon pour le mois de mars, pas pour le mois de février, c’est trop tard pour le système ! »

Au rectorat :
« -Non, même s’il n’y a qu’un mois de compté, il vous faut quand même tous les justificatifs. D’ailleurs, vu que vous avez officiellement des mois où vous êtes en formation et d’autres non, ça va être plus compliqué…
Nooooooooooon ! Avec des sanglots dans la voix : et qu’est-ce que je devrai faire ?
– Heu (ne veut pas avoir mon suicide sur la conscience). Je vais arranger ça de mon côté, je connais le système, ça prendra juste un peu plus de temps…
– Merci… »

Après 2 mois de navette, j’avais les justificatifs ! Je suis retournée à l’école après la fin de ma formation pour les faire remplir ! Début juillet, j’ai donc tout envoyé au rectorat…Bien sûr, entre temps, la majorité du service était en vacances et ça n’a vraiment été comptabilisé que début septembre…c’est là que je me suis rendu compte d’un problème en rapport avec le Trésor Public…Oui, je ne vous ai pas encore parlé de mes démêlés avec cette « superbe » institution…
Mais avant, un dernier détail : j’ai eu un CDD de 2 mois en bibliothèque cet été. PE s’est donc empressé de me désinscrire. J’ai un autre CDD au mois de novembre.

En septembre, je les ai donc recontactés…
« -Oui, bonjour, ça serait pour savoir si je dois me réinscrire pour toucher mes indemnités chômage pour les 2 mois qui viennent et quelles sont les formalités. Est-ce que les 2 mois travaillés comptent pour les indemnités ?
– Vous avez de la chance Madame, on peut le faire par téléphone ! Cherche 2 minutes. Non, l’EN reste votre principal employeur, vos indemnités seront les mêmes !
-Vous voulez dire que ce coup de téléphone suffit ?
– Ah non, votre demande d’inscription est enregistrée, et on vous envoie un dossier par la poste !
– Mais, mais…j’ai déjà rempli le dossier en janvier, j’ai donné toutes les informations nécessaires !
– C’est comme à à chaque réinscription, c’est le système !
– Et…pour les indemnités ?
-Oh, vous remplissez simplement une demande d’indemnité, qui sera refusée dans les 15 jours et vous pourrez ensuite aller au rectorat pour…
Se tape la tête contre les murs Inutile de continuer,  je connais. »

Et c’est comme ça que je n’ai eu que des acomptes (quelques centaines d’euros) des indemnités pendant plus de 6 mois…Heureusement que je n’avais pas de loyer à payer, je ne sais pas comment j’aurais fait !

Prochain épisode : L’île mystérieuse du Désordre/Trésor Public…

 


Publicités

8 Réponses

  1. *depriméeeee*

    bon courage….

  2. Oh la vache, ma pauvre, c’est vraiment pas cool.
    Je trouvais ça tellement effarant que je l’ai lu à ma mère qui m’a dit que tu devrais l’envoyer à ton député. C’est son job.

  3. HKo : merci…

    La petite serievore : malheureusement, je ne crois pas que mon cas soit isolé ! Mon problème principal vient du fait de dépendre de 2 administrations lourdes qui communiquent mal entre elles pour mon chômage ! Mais les gens qui y bossent y sont plutôt sympas et de bonne volonté, c’est vraiment le système qui est mal fichu !

  4. Oui, je sais bien mais c’est son job au député de régler tous ces problèmes. (Ma mère vient d’ajouter, en plus ils vont se lancer dans les campagnes électorales, si il règle pas ça, ça la fout mal).

  5. Olala, quelle galère !

    *Courage*
    *Big hug de réconfort*

    Je vais me retrouver au chômage fin août prochain normalement, et j’en ai déjà des cauchemars. Les rapports entre le rectorat et le pôle emploi sont les pires qui soient :/ Heureusement, de mon côté, il semble que cette année, un accord a été passé directement avec l’université qui me paie (je ne dépends pas de l’EN), permettant d’être payé non plus par le rectorat, mais par le PE. (Parce que les décisions de rejet et ballades entre services, c’est exactement ce qu’on m’avait décrit. 😦 )

    J’espère que tout ça se règlera vite et que tu laisseras derrière toi toute cet imbroglio administratif !

  6. Livia : Merci ! Oui, dépendre de DEUX administrations lourdes, c’est du
    sport !
    Ca devrait s’arranger quand je commencerai mon CDD en
    novembre !

  7. Oh my… je vois TOUT À FAIT ce que tu veux dire… incroyable, comme truc!

    • Oui, je n’ai toujours pas reçu mes indemnités pour les 2 mois, d’ailleurs ! En effet, la personne au téléphone m’avait donné une liste de documents à amener, qui finalement n’étaient pas tous nécessaires une fois sur place! Par contre, la personne de l’accueil m’a retiré la photocopie de la cartez d’identité et de la carte vitale (en me disant que ce n’était pas nécessaire vu que j’avais étais inscrite avant)à, pour qu’on me les réclame par courrier 2 semaines plus tard…L’administration française n’a pas volé sa réputation (et Pôle Emploi était censé simplifier les démarches !) !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :