Doctor Who 6×08 : Let’s Kill Hitler

Ah, qu’est-ce ça fait du bien de retrouver Doctor Who après des semaines de Torchwood et ses boulets ! Les personnages et les acteurs sont excellents, l’humour est très présent, on n’oublie pas l’émotion…et les éléments timey-wimey, bien sûr !

Spoilers

Synopsis :

Amy et Rory retrouvent le Doctor qui a passé l’été (de leur point de vue) à chercher leur fille…alors qu’ils discutent avec le Doctor, une amie d’enfance, Mels, les oblige à partir avec le TARDIS pour tuer Hitler…

Les 5 premières minutes de l’épisode m’ont un peu donné une impression de « WTF » ! D’autant plus que la préquelle laissait présager un début plutôt sombre et plein d’émotion ! Ici, au contraire, on a un rythme effréné et de l’action dès le début. Malgré une introduction un peu maladroite et rapide du personnage de Mels, je me suis laissée emporter sans trop me poser de questions et j’ai été surprise en même temps que les personnages par la véritable identité de Mels ! Bon, la transformation de Mels en River est un peu rapide à mon goût, même si j’adore les clins d’œil à Curse of the Fatal Death et aux apparitions précédentes de River ! D’ailleurs, j’aurais trouvé encore mieux d’introduire Mels discrètement dans les épisodes précédents : en fin de saison 5 par exemple, ou en début de saison 6 ! Ça aurait renforcé l’impact de la révélation !

Enfin, je n’ai pas boudé mon plaisir devant les multiples clins d’œil, l’humour avec Hitler et les nazis…Il est quand même génial Moffat : avec le titre de l’épisode, tout le monde s’attendait à des histoires de paradoxes temporels (Hitler étant l’exemple ultra-classique), sans forcément de liens avec Hitler. Finalement, avec les trailers et les photos, Hitler semble bien être présent ! Mais non, Moffat nous surprend encore en rendant Hitler totalement anecdotique ! Finalement l’épisode est bien un épisode sur les paradoxes et autres boucles temporelles et prédictions auto-réalisatrices…

Mais j’aurais bien aimé quand même que Mels/River garde des régénérations, le personnage aurait pu rester récurrent durant toute la série ou presque…

Autre chose, je trouve aussi que le deuil d’Amy et Rory pour l’enfance de leur fille est un peu rapide, et c’est bizarre qu’ils n’en veuillent pas plus au Doctor : c’est à cause de lui que River a une partie d’ADN Timelord, on transforme leur fille en arme juste pour le tuer…là aussi, je trouve que c’est évacué un peu trop rapidement !

Cet épisode pose cependant de nombreuses questions, il y a pas mal de zones floues et d’incohérences apparentes ! J’espère que la suite nous donnera des réponses satisfaisantes !

 

Interrogations et suppositions :

  • Qui a élevé Mels (apparemment c’est la 2ème incarnation de Melody et elle commence bébé) ? Qui l’a emmené à Leadworth ? Est-ce qu’un membre de The Silence est venu avec elle (et a continué le lavage de cerveau) ? Elle sait qu’Amy et Rory sont ses parents (j’adore la scène où Amy se rend compte que Rory l’a toujours aimée !), les membres du Silence voulaient peut-être s’assurer qu’Amy et Rory se mettraient ensemble, mais ne craignaient-ils pas qu’Amy et Rory aient une « mauvaise » influence sur elle ? D’ailleurs est-ce que ça n’a pas été le cas : elle semble admirer le Doctor dès le début !

  • Qui sont ces gens dans le robot « justicier » ? Ils semblent pouvoir voyager dans le temps et ne pas être alliés au Silence (ils veulent punir Melody pour son crime supposé) : ont-ils un lien avec l’Agence Temporelle ou font-ils partie d’une autre faction encore inconnue ?
  • Pourquoi est-ce que « Fish Fingers and Custard » évoque une solution au Doctor ? Pense-t-il faire appel à la part d’innocence encore présente en Mels/River, ou pense-t-il aux particularités de la régénération ? J’ai lu sur le net que certains pensaient qu’il retournait chez Amelia dans le 5×01, ce qui expliquerait l’ombre qui passe, c’est bien possible aussi…

  • Qu’est-ce qu’il chuchote à l’oreille de Melody/River ? Lui dit-il qu’il l’aime, lui révèle-t-il son nom, lui dit-il qu’elle peut le sauver… ?

  • A priori, ce n’est donc pas Melody qui tue le Doctor est-ce que ça serait River ? Pour quelle raison ? Est-ce que son conditionnement l’a rattrapée, est un plan du Doctor pour respecter sa Timeline et la débarrasser de ce conditionnement ?

  • Le Doctor sait la date de sa mort et sait qu’Amy, Rory et River l’ont vu mourir. Pourquoi garde-t-il le silence ? Pourquoi ne pas réfléchir à plusieurs sur la manière de s’en sortir sans changer la timeline (il faut qu’il ait l’air de mourir et que son corps soit brûlé, mais ça, seuls Amy, Rory, Canton et River le savent) ? J’espère que Moffat a une bonne justification (un plan qui nécessite l’absolue ignorance de ses compagnons ?) pour ces cachotteries continues !

Conclusion :

Un excellent épisode que j’ai adoré ! Il a quelques défauts (j’espère qu’on nous éclairera  sur les zones d’ombre et les incohérences apparentes par la suite et le rythme est parfois trop rapide pour certaines choses), mais j’ai pu passer outre facilement grâce à l’humour de l’épisode et au jeu des acteurs principaux !

Publicités

5 Réponses

  1. j’ai vu plein d’avis positifs sur cet épisode, mais perso, je n’ai pas accroché plus que ça. De toute façon, j’ai un souci avec toute la saison 6. Les incohérences sont trop nombreuses (comme tu le soulignes le deuil de l’enfance de Melody, les bâtonnets de poisson… mais aussi des différences trop importantes entre ce qu’on savait de River et de sa relation avec le Doctor depuis sa première apparition dans la Bibliothèque). Par contre, j’ai adoré les hologrammes des précédentes compagnes.
    Au final, je trouve que ça devient vraiment trop confus… c’est sympa d’avoir des révélations au fur et à mesure, mais je finis par avoir du mal à suivre ;o))

  2. Bien aimé aussi, ça fait plaisir de retrouver DW après ces longs mois d’absence. J’ai particulièrement aimé tout le passage dans le bureau d’Hilter, entre leur arrivée et la régénération de Melody, avec mention spéciale au « Is anybody else finding today just a bit difficult ? I’m getting a sort of banging in my head. » « Yeah, I think that’s Hitler in the cupboard. » qui m’a fait mourir de rire xD.
    Bon on y voit pas forcément beaucoup plus clair, mais je trouve que ça boucle bien la boucle avec le double épisode où on rencontre River dans la saison 4.

  3. Eirian : il y a aussi plusieurs avis négatifs, tu n’es pas seule !
    Mais c’est vrai qu’au niveau cohérence et construction de mythologie, c’est parfois un peu maladroit et précipité…après, j’ai remarqué ces défauts, mais ils ne m’ont pas empêchés d’apprécier l’épisode dans son ensemble !

    Vert : je suis totalement d’accord pour le passage avec Hitler ! Et la boucle est assez cohérente, mais si la transformation de Melody est trop rapide à mon goût ! En tout cas, quel plaisir de retrouver DW après des semaines de Torchwood trèèèèès médiocre…

  4. Un peu comme toi, je vois les limites et les défauts, mais dans le même temps, l’épisode me semble tellement jouissif à suivre que je les occulte sans arrière-pensée pour savourer 40 minutes de plaisir devant ma télévision. Avec sa dose d’humour, de larmes, de répliques cinglantes et de chutes jubilatoires. Au fond, je me demande s’il faut absolument une mythologie rigoureuse pour apprécier Doctor Who ; j’ai toujours aimé cette série pour ce qu’elle savait me faire ressentir et la manière dont elle pouvait me faire vibrer, ce qui fait que les quelque ellipses volontaires ou non, et autres raccourcis de l’épisode, ne m’ont pas dérangé. J’ai juste savouré. Et puis, j’avoue que ça a été un tel plaisir de retrouver Doctor Who !! 🙂

  5. Livia : oui, j’ai lu ta critique et je m’y retrouve bien ! Mais une mythologie bien construite serait un plus indéniable à mes yeux !

    Et le fait que ce soit l’épisode de retour me rend sans doute plus indulgente envers les défauts remarqués !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :