Dôme de Stephen King

Je l’ai enfin terminé ! Ce Stepehn King a une ambiance post-apocalyptique mâtiné d’éléments fantastiques/horreur et d’observations sur la nature humaine et d’un chouïa de film-catastrophe…

Synopsis :

Un champ de force en forme de dôme emprisonne brutalement toute une petite ville du Maine (Chester’s Mill). Même l’eau et l’air passent mal ! Mais outre les préoccupations sanitaires, les choses prennent rapidement une tournure sinistre quand une personnalité de la ville voit dans le dôme une opportunité en or…

Comme je le disais, King emprunte beaucoup au genre post-apocalyptique : la civilisation normale qui disparaît (ici ils sont coupés du monde ordinaire), la sauvagerie et la peur qui se déchaînent, les petits tyrans qui se croient tout permis, le manipulateur, la religion et ses excès…King donne une vision assez négative de l’humanité !

Mais ça donne un récit rythmé avec pas mal de rebondissements : on ne s’ennuie jamais à Chester’s Mill !

Mais si j’ai eu un peu de mal à le finir, c’est à cause de la stupidité de certains personnages, en particulier dans le camp des gentils ! On dirait qu’ils n’ont jamais lu le moindre livre ni vu le moindre film où un sale type prenait le pouvoir et  composait sa propre milice : on ne le menace pas sans couvrir ses arrières et sans en parler aux autres personnes qui sont avec vous(je pense en particulier à Brenda et Andrea) !
Même Big Jim commet quelques erreurs basiques : ne pas se préoccuper suffisamment de son cœur (avant et pendant le dôme) et ne pas se méfier de Carter au moment critique !

Et puis, j’aurais aimé une vraie confrontation avec les vivants avant qu’il ne meure seul avec ses fantômes !

La précognition de quelques personnages est assez inutile aussi : juste un moyen artificiel de faire monter un peu la pression…

Bref, les personnages m’ont vraiment agacée par leur manque de réflexion !

Heureusement, à la fin du livre, après l’incendie, ça tourne plus au film-catastrophe et leurs cerveaux (enfin ceux des gentils) se réveillent ! Et on a quelques moments d’émotion classiques mais assez réussis !

Par contre, l’explication finale et la résolution sont un peu rapides et faciles à mon goût, j’aurais aimé en savoir plus sur les responsables du dôme ! Et les réflexions sur la nature humaine sont assez classiques, rien de très révolutionnaire…


Conclusion :

Un roman blockbuster globalement efficace et rythmé mais pas très original et qui a quelques défauts. A lire sur la plage sans s’attendre à un chef-d’œuvre !

Publicités

3 Réponses

  1. ravie de t’avoir lue, je ne suis pas très fan du mister King mas le pitch me plaisait et je me demandais ce que ça valait au final, je le prendrais donc à la bibliothèque si on se croise, et pas plus 😉

    Merci Jana!

    • HKo : le concept est sympa, mais si tu as du mal avec l’idiotie des personnages de Torchwood, tu risques d’avoir du mal avec pas mal des gentils du livre ! Mais l’ambiance (post-apocalyptique, horeur et fil-catastrophe) est bien !

  2. Jaina*

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :