Under Heaven de Guy Gavriel Kay

Ça y est, je l’ai enfin fini ! J’ai acheté ce livre parce que j’aime beaucoup cet auteur (qui a écrit entre autre Tigane et Les Lions d’Al-Rassan) qui écrit de l’excellente fantasy historique !
Cette fois-ci, nous sommes dans un univers s’inspirant beaucoup de la Chine traditionnelle et des nomades de Mongolie…

Synopsis :

Shen Tai vient de passer 2 ans dans un endroit désert à enterrer les morts d’une guerre meurtrière entre l’Empire de Kitai (son pays) et Tagur dans la quelle a combattu son père qui vient de mourir. Pour le remercier, la princesse de Tagur (originaire de Kitai) lui fait cadeau de 250 chevaux sardiens, des pur-sangs extrêmement rares à Kitai. Tai est aussitôt la proie de toutes les convoitises et tous les dangers, et dans un empire troublé, ses chevaux pourraient bien jouer un rôle crucial…

L’ambiance et la philosophie chinoise sont retranscrites à merveille ! L’auteur nous montre encore une fois son talent sur cet aspect-là.

Les personnages sont fouillés (et l’auteur arrive à donner vie à des personnages très secondaires en quelques paragraphes) et complexes, c’est un autre point fort du roman.

Par contre, j’ai trouvé le rythme franchement lent, l’action est quasiment exclusivement concentrée dans les 100 dernières pages !

Le reste du roman est consacré à la mise en place de la confrontation finale et à des quêtes personnelles.

C’est bien écrit, et les personnages sont suffisamment charismatiques pour qu’on ne s’ennuie pas, mais on n’est pas non plus pris à la gorge par le suspens ! De plus, presque tous les évènements cruciaux pour Kitai nous sont montrés du point de vue d’un observateur assez extérieur à tous ses jeux de pouvoir, qui n’a qu’une importance circonstancielle. C’est assez frustrant pour les lecteurs, je trouve, j’aime que mes protagonistes aient un rôle important à jouer, pas seulement qu’ils soient des observateurs philosophiques ! Bon, j’exagère un peu, Tai a quelques moments où il agit, mais ça reste très limité !

La quête de Li-Mei est très personnelle, mais le personnage est attachant et permet de comprendre comment elle jouera son rôle futur.

Pour contrebalancer cette réserve, j’ai trouvé très réalistes les passages où l’on a la vision des historiens bien longtemps après les évènements décrits, avec toutes les déformations et contresens, les interprétations contradictoires…que ça implique ! Franchement, c’est plus vrai que nature !
C’est d’ailleurs quasiment un roman historique, il n’y a que très peu de magie et toujours en-dehors de Kitai ou à ses frontières. J’avoue que j’aurais préféré un chouillia plus de magie (j’ai lu pas mal de purs historiques ces derniers mois, un peu de fantasy m’aurait fait plaisir), mais bon, c’est le choix de l’auteur…


Conclusion :

Une lecture agréable avec une ambiance exotique assez fascinante et un récit qui explique très bien comment peut naître une guerre civile dans un Empire aussi grand et fort que Kitai pour des raisons personnelles.
La part de fantasy y est très limitée, ne soyez pas surpris !Mais l’intrigue principale est un peu dispersée, le rythme lent et le protagoniste reste trop extérieure à elle pour m’avoir emportée pleinement ! A lire pour les fans de l’auteur, pour les autres, je vous conseillerais plutôt Tigane ou les Lions d’Al-Rassan pour le découvrir !

Publicités

2 Réponses

  1. Ca a l’air sympathique (je suppose que c’est même un pavé sympathique non ?). Je lirais bien un autre G.G. Kay vu que j’ai plutôt bien aimé Al-Rassan, mais la taille de ses bouquins me fait toujours un peu fuir xD

  2. Bah, disons que c’est un petit pavé ! 😉
    Il fait seulement 576 pages !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :