BD Steampunk : Metronom de Corbeyran et Grun

Voici la critique (un peu en retard !) de la dernière BD steampunk achetée en juin !

Cette fois-ci, on se rapproche plus d’une ambiance futuriste mâtinée de surveillance à outrance et d’administration dantesque, à la Brazil ou Exil ! Mais la technologie rétro-futuriste et le patriotisme obligatoire évoquent clairement le steampunk ! Et c’est une nouvelle BD pour le Défi Steampunk !

Synopsis :

Parce qu’elle veut retrouver son mari disparu après une expédition dans l’espace (il est éboueur spatial), Lynn va s’opposer aux instances dirigeantes pour obtenir des informations…c’est ainsi qu’elle rencontre un journaliste qui dénonce le système et n ‘hésite pas à enquêter à la lisière des lois…Ils vont apprendre des choses inquiétantes…

J’ai vraiment apprécié cette BD à l’ambiance dystopique ! Les graphismes sont jolis et si les thèmes abordés sont classiques (mais intemporels), l’histoire est rythmée et les deux personnages principaux assez attachants et humains.

L’univers qu’on découvre est oppressant et la fable du livre pour enfants (histoire dans l’histoire; moyen-âge avec une horloge au look « clockpunk » !)) est une allégorie efficace de la philosophie du gouvernement !

Je ne sais pas combien de volumes sont prévus (il y en a 2 de sortis pour l’instant), mais j’espère que l’univers esquissé ici sera davantage développé par la suite (évènements passés , autres pays…) !

Je me rends compte que j’arrive plus facilement à supporter les atmosphères déprimantes et les univers désespérés sur des formats courts : nouvelles, BDs, éventuellement films, je peux accrocher si c’est bien construit (mais j’espère quand même que la fin de la BD ne sera pas totalement sombre !) ! Il faut quand même que j’accroche un minimum aux protagonistes pour être impliquée émotionnellement…

A contrario, j’ai énormément de mal avec les romans ou les séries qui ont une atmosphère noire tout le temps (encore plus si je ne trouves pas les personnages sympathiques, comme ça a été le cas par exemple avec Battlestar Galactica !) !

Mais ce n’est pas le cas ici : les personnages sont dans le camp des «résistants » (Lynn est d’abord une victime du système forcée de se lancer dans la clandestinité pour découvrir la vérité).

Conclusion :

Une BD intéressante, pas follement originale sur le fond mais efficace sur la forme. Sans doute pas le chef-d’œuvre du siècle, mais un travail solide ! J’achèterai sûrement le tome 2 !

Publicités

Une Réponse

  1. […] commencé cette BD a l’occasion du challenge steampunk il y a plus d’un an, le temps a passé et les tomes suivants n’étaient pas […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :