Le Monde du fleuve de Philip José Farmer

Deuxième participation au Summer Star Wars, ce roman m’a beaucoup plus convaincue que le précédent ! C’est un des classiques de la SF qui n’a pas (trop) vieilli et qui mérite son statut ! Il s’agit d’un planet-opera un peu particulier ! Spoilers bien sûr !

Synopsis :

L’idée de départ est simple : tous les êtres humains ayant vécu sur terre jusqu’au début du XXIème siècle sont ressuscités dans un monde adapté à leurs besoins. Dans quel but ? Que vont devenir ces humains avec des cultures et des valeurs si différentes ? Sir Richard Burton l’explorateur du XIXème siècle entreprend d’explorer et de comprendre ce nouveau monde avec quelques autres.

L’idée de départ est fascinante : voir des milliards d’êtres humains de toutes époques se réveiller en même temps, c’est impressionnant et laisse tout de suite augurer d’un grand potentiel ! Tiens une petite remarque sur la scène « pré-resurrection » : Matrix et d’autres ont dû s’inspirer de cette scène ce corps flottants !

J’ai mis un peu de temps (70/80 pages) à totalement accrocher, l’introduction avec le traumatisme et l’apprentissage du fonctionnement de ce nouveau monde est un peu lente, mais ensuite j’ai beaucoup aimé !

La planète est de toute évidence artificielle avec les pierres à graal qui fournissent aux êtres humains de quoi se nourrir et se vêtir et la répartition calculée des êtres humains de différentes époques !

Et les êtres humains qui pourraient vivre paisiblement avec assez de nourriture pour tous s’empressent naturellement de renouer avec les traditions d’exploitation, de guerre et d’esclavage…c’est malheureusement assez réaliste, je pense, surtout avec des cultures si diverses !

L’évolution humaine en micro-sociétés agressives est là encore assez logique…même si l’impossibilité de mourir change un peu la donne !

L’évolution de Göring sera probablement aussi intéressante à voir par la suite !

J’ai d’ailleurs été épatée par la réflexion de l’auteur sur la fin de la race humaine qui se profilait de toute manière au XXIème siècle avec l’épuisement des ressources, la pollution de l’environnement et des lois votées trop tard à cause des intérêts économiques en place… bon le livre a été publié en 1968 donc on ne parle pas encore de réchauffement climatique, mais sinon, c’est vraiment visionnaire !

Par contre, il y a un certain machisme qui m’a agacé : les femmes qui se cherchent tout de suite des protecteurs (forcément mâles), certaines réflexions de Burton (bon, il est du XIXème, certes)…ce n’est pas toujours très visible, mais il est bel et bien là !

Et, bien sûr, il y a le mystère de la résurrection : qui l’a mise en place et pourquoi ? On a un début de réponse dans ce premier tome, mais j’ai hâte de lire la suite pour voir comment cette mythologie (au sens propre comme au figuré ! 😉 ) va se développer !

Burton est un héros acceptable, mais loin d’être dénué de défauts : c’est d’abord un homme de son temps (machisme, vision des étrangers) qui va un peu évoluer. Mais sa détermination et son aspect indomptable en font l’homme idéal pour découvrir les mystères de ce monde neuf !

Spoilers sur la fin du tome

Ils sont dans une espèce de vivarium géant et observé à la loupe par des êtres humains très évolués, mais ces derniers obéiraient un « ordinateur géant et son opérateur » ? Qui est-ce ? Des extraterrestres, Dieu… ? Et quel est le but ultime de cette expérience ? Le « salut de l’âme humaine comme le prétendent les Ethiques ? Pour ma part j’en doute ! Et les motivations du Judas restent obscures…Les questions soulevées sont passionnantes, reste à espérer que les réponses finales seront à la hauteur des attentes suscitées (j’ai quelques craintes quand je vois la fin de séries comme Lost et X-Files) ! Burton a-t-il raison d’agir comme il le fait ?

Conclusion :

Un planet-opera qui parle de l’humanité dans son ensemble, de sa nature, de la place du libre-arbitre…on est pas dans une SF qui fait la part belle à l’action, plutôt dans une SF à portée philosophique, mais traitée de manière intéressante !

L’univers mis en place est très prometteur, j’espère que la suite sera à la hauteur !

J’aimerais bien qu’on rencontre d’autres personnages historiques, on en rencontre finalement assez peu dans ce premier tome ! Mais globalement, un très bon roman qui donne envie de lire la suite de la série ! Je recommande ce classique (qui reste d’actualité) sans hésiter !

Publicités

4 Réponses

  1. J’avais bien envie de le lire celui-là (j’aime beaucoup le concept de base), faudra que je me lance un de ces 4, quand ma pile de livres empruntés à la bibliothèque ne menacera plus de m’assommer xD

  2. Ah toi aussi, tu as du mal à te limiter pour les emprunts à la bibli ? xd

  3. Comment dire… à Paris la limite autorisée est de 20 documents (que ce soit BD ou roman ou autre) par bibliothèque, et 40 sur l’ensemble du réseau. Autant dire que je ne me rends même pas compte et tout à coup j’ai une dizaine de bouquins à lire chez moi xD.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :