Bilan récapitulatif de Chuck : une série très attachante !

Vous aurez peut-être remarqué que j’ai un peu moins posté cette semaine. 2 choses m’ont occupée : mon dernier contrôle de formation et un marathon de rattrape de la seconde moitié de la saison 4 de Chuck ! J’avais fait une longue pause (trop de séries auxquelles j’étais plus accroc, une certaine lassitude vis-à-vis des recettes de la série) , je l’ai reprise avec plaisir.

Spoilers sur les 4 premières saisons (les plus importants sont balisés) !

Synopsis (spoilers pilote)

Chuck est un geek sympathique mais dont la vie semble être dans une impasse : il s’est fait renvoyer de l’université en dernier année, sa petite amie de l’époque l’a quitté pour le responsable de ce renvoi, Bryce Larkin…depuis, il travaille au BuyMore, l’équivalent de nos Darty/Boulanger.

Tout cela va changer quand Bryce lui envoie un e-mail contenant des secrets gouvernementaux.

Chuck va trébucher malgré lui dans le monde de l’espionnage auquel il n’est pas du tout préparé…Heureusement, il a l’aide de 2 agents confirmés : Sarah Walker et John Casey.


Il s’agit donc d’une comédie d’espionnage (parodiant des séries comme Alias, Mission : Impossible…), avec quelques éléments de SF (anticipation sur les ordinateurs, armes…) avec de la romance et un généreux saupoudrage de références geeks.

La série a toujours eu un destin incertain : démarrée en 2007 avec une saison réduite à 13 épisodes ( à cause de la grève des scénaristes), une deuxième saison complète avec une quasi-annulation (une campagne des fans auprès d’un sponsor a sauvé la série), et il y a eu d’autres alertes en saison 3 et 4 (en milieu et fin de saison avec des faux series finales). Cette fois-ci, on a une date de fin : une saison 5 de 12 épisodes. Je pense que c’est une bonne chose. La série a exploré la plupart des arcs possibles et commençait a tourner un peu en rond parfois et les personnages principaux étaient arrivés au bout de leur évolution. Un dernier arc pour la série de 12 épisodes (qui peuvent être considérés comme des épisodes-bonus s’ils ne sont pas bons vu la fin de la S4), ça nous donnera une belle fin spectaculaire avec du toutéliage, j’espère !

Mais assez parlé de ce qu’il s’est passé à l’extérieur, parlons un peu de la série et de ses personnages !

Ce n’est clairement pas le chef-d’œuvre du siècle (on réemploie souvent les mêmes recettes)), mais c’est léger, il y a des références geeks et j’aime bien les personnages ! Un peu comme Castle (sauf la fin de la S3, bien plus sombre) ! Et il y a des arcs et une mythologie plus présents que dans Castle.

Et les personnages (Chuck, bien sûr, mais aussi Casey et Sarah) connaissent une vraie évolution en 4 saisons, on s’attache vraiment à eux. Et j’aime beaucoup le ship Chuck/Sarah, il y a quelques moments agaçants, mais globalement, ça évolue de manière assez réaliste et pas trop lentement ! On a le droit a de jolis moments durant ces saisons ! De même, la relation de Chuck avec ses proches est chaleureuse, sans trop de drama interne, c’est agréable à voir, ça change !

La petite bande de protagonistes me fait d’ailleurs vraiment penser à un groupe de PJ ! C’est pourquoi, je vais vous présenter nos protagonistes comme les Pjs en puissance qu’ils sont ! Légers spoilers (surtout sur les 2 premières saisons).

Pjs :

  • Chuck Bartowsky : en apparence quelqu’un de très ordinaire (mais il a discuté avec le MJ et a accepté de prendre comme désavantage : « passé secret » à découvrir par le joueur au fur et à mesure). Il est très doué en informatique, a pris l’obligation « loyal envers sa famille » (sa sœur Ellie et son petit ami Devon, des PNJs) et a comme avantage « trait de génie » (il pense de manière originale dans les situations critiques). Après le premier scénario, il a aussi dans son background « amoureux de Sarah Walker ». Et il a un pouvoir secret acquis durant le premier scénario…Le joueur a décidé d’en profiter pour sortir régulièrement des allusions à ses films/séries/jeux préférés !

  • Sarah Walker (agente de la CIA) : aussi douée dans les arts du combat que dans ceux de la séduction, elle peut se révéler dangereuse…mais a du prendre pour compenser un « squelette dans le placard » (Bryce) et un « passé mystérieux » (qu’elle connait mais cache aux autres PJ autant que possible). Elle a aussi décidé de jouer quelqu’un qui cache une certaine vulnérabilité émotionnelle (cf passé secret) et a un conflit important entre ses sentiments naissants pour Chuck et son devoir de professionnalisme (opportunités pour le roleplay !). Pour un contraste amusant, avec Chuck elle n’a aucune références en matière de cinéma/musique…

  • John Casey : LE bourrin du groupe ! Militaire jusqu’au bout des ongles, ultra-patriote (et républicain, ce qui contraste avec Chuck assez clairement démocrate), il semble au tout début n’être qu’un tueur professionnel à sang-froid. Il est passé maître dans l’art du sarcasme et de l’humour à froid (surtout envers Chuck et Morgan). Il est très doué en tir, au combat à l’arme blanche, à mains nues…Il a pris comme désavantage « passé secret » (qu’il cache aux autres autant que possible). Vu que les personnages doivent rester ensemble et qu’il faut qu’il y ait une bonne ambiance à la table, le personnage respecte ceux qui sont prêts à faire leur devoir pour leur patrie et Chuck et Sarah gagnent donc son respect puis son affection assez rapidement !

  • Morgan Grimes : PNJ comique du MJ pendant un bon moment et contrepoint de Chuck au Buymore, il a commencé comme le meilleur ami de Chuck encore plus geek et loser que ce dernier. Mais il a mûri peu à peu, et l’arrivée d’un nouveau joueur en milieu de saison 3 l’a fait devenir PJ (et rentrer dans le secret). Morgan est très loyal envers Chuck (et sa famille) et a comme avantage « coup de chance » (culture geek dont il peut se servir). Il a comme défaut « maladresse », « lâche » et « mauvais menteur ». Oui, son joueur aime les challenges et le comique…

PNJs :

  • Ellie Bartowski : sœur de Chuck, elle est médecin et se préoccupe beaucoup de la vie de son frère (leurs parents ont disparu très jeunes). Elle est très protectrice envers lui ! C’est un PNJ qui peut servir au MJ à faire stresser Chuck (découverte de sa vie secrète, danger…), et peut servir de PJ de secours en cas d’urgence.

  • Devon Woodcombe : médecin, sportif (pas du tout geek), cool…un PNJ qui sert de comparateur dévalorisant pour Chuck (surtout au début de la campagne). Il adore Ellie et aime beaucoup Chuck. A un tic verbal (il dit sans arrêt « awesome »).

  • Big Mike : manager du Buymore, élément comique et mentor de Chuck (au tout début) puis de Morgan pour leurs problèmes personnels et professionnels. Ses conseils sont plus ou moins bons, mais il a bon cœur et est très loyal envers tous les employés du Buymore.

  • Jeff et Lester : le duo comique du MJ pour de gros délires ! Jeff est alcoolique et teste souvent de nouvelles drogues, il est complètement obsédé et ne travaille presque jamais. Lester est son meilleur ami, il ne travaille pas non plus (il préfère organiser des rébellions au Buymore ou des évènements débiles dans le magasin) et est aussi obsédé (même s’il le cache un tout petit mieux que Jeff). Le duo forme un groupe de musique (Jeffster !) et essaye de s’inscruster partout où il peut (idéal pour torturer psychologiquement nos Pjs !)

Légers spoilers sur les saisons 1 à 3, spoilers pour la fin de la S4

Et la série peut tout à fait se relire comme une campagne : une mini-campagne de test (saison 1) du MJ pour voir si ça pouvait fonctionner, puis une vraie campagne (saison 2) riche en découvertes de secrets du background et points d’expériences gagnés.

Les joueurs ont tellement aimé cette 2ème partie qu’ils en ont redemandé alors que le MJ pensait avoir bouclé ses arcs et fini sur une fin cool. Il a donc du réécrire quelques détails, limiter un peu ce qu’il avait offert à Chuck et inventer quelques arcs en tâtonnant et en liant le tout à ce qu’on savait déjà tout en accueillant un nouveau joueur occasionnel (saison 3).

Les joueurs voulaient toujours continuer, donc un nouvel arc a été lancé à la toute fin de ce qui aurait pu être un finale (et c’est ce que le MJ leur a fait croire jusqu’à la dernière minute ou presque !). La saison 4 s’est bien passé et le nouvel arc a été résolu, tous les backgrounds des PJs avaient été explorés et mis à jour et la bande commence à se dire qu’ils ont fait le tour, même s’ils ont du mal à lâcher des personnages autant joués et appréciés. Et puis, c’est un peu directif avec la CIA et/ou l’Intersect qui donne les missions et les règles imposées. Le MJ leur propose une mini-campagne pour finir en beauté et leur fait suffisamment confiance à présent pour les libérer du contrôle de la CIA (et les Pjs ont bien joué leur coup sur le final). Il leur donne la possibilité d’être free-lance avec des moyens à la Bruce Wayne (il leur faudra ça vu la conspiration qui s’annonce) !


Conclusion :

J’espère ne pas vous avoir trop ennuyé avec ce bilan/ relecture geek rôliste ! Mais la série s’y prête bien ! Si vous aimez la SF, les jeux vidéo, les comics…la série a des chances de vous plaire ! Elle n’est pas révolutionnaire, sa mythologie n’a pas été entièrement planifiée dès le début et ça se voit.

Mais regarder Chuck c’est comme enfiler  une paire de pantoufles : confortable et chaleureux. On a un univers parodique avec des clins d’œil à la culture geek très présents, une bande de personnages unis qu’on aime retrouver et finir par triompher (on a des scènes épiques et des plans impressionnants !), de l’humour (la série ne se prend jamais trop au sérieux) et de vrais moments d’émotion ! Je n’hésite donc pas à la recommander chaudement : il y a une fin, on peut s’arrêter à plusieurs reprises si on en a assez et le pilote est une bonne illustration du potentiel de la série !

Publicités

8 Réponses

  1. Approche originale de la série ! C’est très sympa 🙂
    J’avoue que Chuck fait sans doute partie d’une de ses séries avec lesquelles la rencontre n’a pas pu se faire. J’avais regardé les premiers épisodes de la saison 1, l’univers n’était pas inintéressant, la dimension parodique apportait un second degré qui lui donnait une identité propre…. Mais elle est arrivée mon année de pré-rupture avec les networks US (la grève des scénaristes), et si je peux regarder un épisode comme ça si je tombe dessus, elle ne parvient pas à me fidéliser. C’est dommage, parce que je me dis que dans d’autres circonstances, j’aurais sans doute pu aimer. Après, ton article me donne envie de la mettre au chaud de côté, pour le jour où… sait-on jamais ! 😉
    En tout cas merci pour cette présentation !

  2. Merci pour les compliments ! J’ai un peu hésité à faire ce style de présentation (mais la série s’y prêtait trop) ! Quand je fais des allusions rôlistes, j’ai toujours un peu peur de perdre les non-pratiquants, donc je suis ravie que tu aies apprécié !

    C’est vrai qu’il y a peu de séries américaines qui m’ont conquises ces dernières années, les deux dernières remontant en fait à 2007 avant la grève (Chuck et Pushing Daisies ) ! Depuis, je regarde surtout des séries britanniques et je me suis mise aux séries australiennes, canadiennes…

    Si tu as l’occasion, essaye de regarder quelques épisodes d’affilé, l’attachement aux personnages et l’auto-référencement o beaucoup joué dans mon affection pour la série !

    Mais c’est sûr qu’il ne faut pas s’attendre à une série qui te fasse réfléchir sur des sujets de cociété ou avec des personnages borderline comme dans les thrillers que tu as vu récement (The Shadow Line m’intéresse d’ailleurs) !

  3. Pour l’instant, je me suis arrêté à la fin de la deuxième saison de Chuck, j’attends les coffrets dvd…pour continuer.
    C’est un peu comme Psych, deux séries intérressantes mais qui ne sont hélas pas diffusé correctement par les chaines 😦

  4. Je compatis, les diffusions françaises sont effectivement affreuses…
    Si tu veux, il y a la saison 3 avec sous-titres français vendue sur Amazon.com ici : http://www.amazon.com/Chuck-Complete-Season-Zachary-Levi/dp/B002ZCY7PU/ref=sr_1_1?s=dvd&ie=UTF8&qid=1308651831&sr=1-1
    Je ne sais pas si c’est intéressant avec les frais de port, par contre ! La version UK est aussi disponible, mais uniquement avec sous-titres anglais.

  5. Tu sais, les sous-titres, non merci 🙂
    Je sais lire, mais je ne peux pas me concentrer sur les scènes et les dialogues écrits.
    Alors, je vais prier pour que la saison 3 arrive très vite 🙂

  6. coucou ! je débarque sur ton blog et visiblement on a quelques goûts en communs XD Je suis aussi Burn Notice et Chuck (qui semblent bizarrement être des séries assez méconnues).

    J’ai pas encore vu la saison 4 de Chuck mais je suis entrain de me revoir la série avec ma moman et c’est fun ! bon au deuxième visio les défauts ressortent, mais quand même on se marre bien. Le trip quand même dans la saison 1 quand ils sont tous sous serum de vérité ! Je suis quand même fasciné par le double niveau de lecture de cette série : elle est à la fois une « vraie » série d’espionnage et en même temps une comédie. Et ça c’est très fort !

    lorsque j’avais visionné la saison 3 j’avais fait un article : http://chezlaventurierdesreves.over-blog.com/article-chuck-saison-3-la-serie-d-espionnage-geek-62366212.html

    sinon ben voilà je vais tâcher de suivre ton blog maintenant 😉

  7. ah et sinon j’suis bien d’accord que l’épisode pilote est excellent, c’est assez rare, quelque soit la série, pour être signalé !

    Et sinon j’ai été étonné de voir avec mon deuxième visio que la série n’a pas pris une ride, la réalisation est vraiment bonne et même originale parfois ! (comme quand Casey envoie un micro onde sur un méchant dans la saison 1 XD « opération coup de poing ! » mdr)

  8. Lael : contente de t’acceuillir dans mon petit chez-moi ! Et apparemment, on partage effectivement quelques passions !
    J’essaierai de me faire un marathon de l’intégrale après la saison 5 !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :