Le Puits de l’Ascension (Fils-des-Brumes 2) de Brandon Sanderson

Tome deux de la trilogie « Fils-des-Brumes » (pour ma critique du tome 1, Rendez-vous ici) qui nous révèle pas mal de choses sur le Seigneur-Maître et ce qui s’est passé à l’époque ! L’auteur continue de traiter des thèmes de fantasy classiques de manière originale…Spoilers sur les évènements du tome 1 et 2 (indiqué) !

Synopsis:

Le Seigneur-Maître est mort, Elend dirige la capitale, appuyé par les membres de la bande de Kelsier et sous l’égide d’une assemblée de notables. Les Ska ont un statut égal à celui des nobles. Mais la chute du tyran attise la convoitise des grands nobles, bien décidés à récupérer le pouvoir, tandis que le pouvoir d’Elend à l’intérieur même de la ville est bien fragile. Au même moment, Vin sent les brumes changer et quelque chose l’appeler, tandis qu’elle doit mettre toutes ses ressources pour aider Elend alors même qu’elle doute mériter son amour…

Un deuxième volume qui se lit très vite, même si j’ai eu un moment un sentiment d’une certaine longueur (atermoiements de Vin, siège de Luthadel et manœuvres politiques, interrogations sur l’ascension du Seigneur-Maître…), mais ça permet de faire évoluer les personnages de Vin et d’Elend qui seront certainement cruciaux pour le 3ème tome ! Et ça reste bien écrit, il y a de l’action (et des combats cinématographiques dus à la magie particulière de cet univers), donc ça passe bien !

Spoilers sur la fin du tome 2

Et les 200 dernières pages sont particulièrement intenses et justifient les éléments semés auparavant !

En effet, on joue à nouveau avec le concept de prophétie et d’élu, mais l’auteur va plus loin que dans le premier tome ! Vin fait tous les « bons » choix habituels/elle suit les règles d’une héroïne de fantasy : elle choisit Elend, elle choisit d’avoir confiance en elle et en ses choix mais, elle choisit de ne pas garder le pouvoir pour elle même pour sauver son grand amour…et cela mène à une catastrophe !

 La prophétie rapportée est en fait un mensonge, elle a été modifiée par une entité maléfique (qui a bien compris le pouvoir immense des prophéties en fantasy !) pour qu’on l’a libère ! Elle fait tout pour encourager Vin à se croire «’l’Élue » (le héros des siècles) et la protège secrètement tout en la poussant vers une voie qui semble être logique et juste !

C’est sûrement elle qui dirigeait la version affaiblie de l’Insondable et qui va semer le chaos maintenant qu’elle est libérée !

J’ai aimé ce coup de théâtre où le méchant s’appuie sur les qualités des héros pour se faire libérer plutôt que de tenter de corrompre le camp des gentils ! C’est un coup de maître et très original en matière de fantasy !

Ce tome finit donc très mal pour les héros (normal, on est à la fin de l’acte 2), mais je pense qu’ils reprendront du poil de la bête en tome 3 et réussiront à vaincre cette entité, mais j’ai trouvé la manipulation de l’entité vraiment réussie, pour une fois on a un méchant vraiment machiavélique et qui comprend le fonctionnement des êtres humains, de l’honneur et de la droiture ! Le tome 2 ne se termine pas exactement sur un clifhanger, mais il est évident qu’il fonctionne avec le tome 3, où les héros affronteront les conséquences de la libération de l’entité…

Conclusion :

Si le milieu m’a parfois semblé un peu long, il met en place des choses importantes pour la fin qui se révèle être un vrai feu d’artifice et pleine de surprises ! Le chaos provoqué par la révolution du tome 1 est réaliste, loin de l’idéalisme de nombreuses séries et on voit des êtres humains lâches, en proie aux doutes, intéressés…y compris chez nos héros ! On a beaucoup de complots et de politique dans ce tome, mais la fin laisse présager un troisième tome très différent et devrait surprendre les lecteurs, y compris les aficionados de high fantasy ! Décidément Brandon Sanderson fait partie des grands auteur de fantasy !

Je vais vite acheter le tome 3 !

Publicités

2 Réponses

  1. […] fin du tome 2 et il n’y a pas de longue mise en place ici(voire les critiques des tomes 1 et 2) ! J’apprécie d’ailleurs que l’éditeur ait eu la bonne idée de faire des […]

  2. […] en stock (Dup & Phooka), Clair obscur (Endea), La caverne de JainaXF, Les lectures de Xapur, Lorhkan et les mauvais genres, Mes lectures de l’imaginaire (Olya) […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :