Un Monde sans fin de Ken Follett

Voici enfin l’article promis dimanche ! Nous sommes donc dans une « suite » des Piliers de la Terre. Ça se passe dans la même ville, mais 200 ans plus tard ! Attention, si vous commencez : on a une fois de plus à faire à un « page-turner », c’est très dur de s’arrêter (et le livre fait plus de 1200 pages) ! Spoilers sur l’intrigue, bien sûr !

Synopsis :

En 1327, 4 enfants vont vivre un événement dangereux qui vont les marquer et les lier à jamais…

Nous avons Merthin, intelligent, mais trop malingre au goût de son père. Sa mère l’adore.

Son frère cadet Ralph, costaud mais pas bien malin, préféré de son père chevalier.

Gwenda vient d’une famille de journalier pauvre et a une viue particulièrement difficile.

Carys vient d’une des famille les plus riches de la ville : son père (qui l’adore) est dans le laine. Mais elle est frustrée des limitations imposées aux femmes.

Nous verrons évoluer tous ses personnages sur plusieurs dizaines d’années, à l’époque où l’Europe est frappée par un fléau mortel.

Le roman est bien écrit et les personnages attachants, l’intrigue est entraînante. J’ai beaucoup aimé, mais pas autant que Les Piliers de la Terre, parce que cette suite manque un peu d’originalité.

On suit plusieurs descendants des protagonistes des Piliers, ce qui est une bonne idée, mais l’auteur reprend un peu trop les schémas qui ont fait le succès du volume précédent !

On y retrouve le couple intelligent aux amours tourmentés par divers personnages et par le contexte historique (Merthin évoque évidemment Jack, dont il est le descendant, et Carys a pas mal de points communs avec Aliéna) !

Ralph ressemble beaucoup à William dans ses façons brutales et son absence de morale, et Godwyn et Philémon ont des airs de Waleran.

On voit cependant davantage le fonctionnement de la Guilde des Marchands qui a beaucoup grandit en 200 ans, et son opposition avec un pouvoir spirituel particulièrement frileux et conservateur.

Gwenda est plus originale : on suit la vie d’une serf dans toute sa dureté, c’est intéressant. Mais on la voit moins que les autres protagonistes, car il lui arrive quand même moins de péripéties qu’aux autres. Si elle ne réalise pas tout à fait son rêve, le livre finit quand même sur une note positive pour elle, qui m’a fait plaisir après toutes ses misères !

La Peste apporte quand même du changement, et on s’intéresse de plus près aux pratiques de la médecine à cette période, ainsi qu’aux superstitions

Ces changements permettent de garder des surprises dans l’intrigue.

Conclusion :

Un livre prenant, mais qui reprend un peu trop les recettes des Piliers de la Terre à mon goût pour être aussi bon que son prédécesseur. Il y a moins d’effet de surprise ! Cependant, les personnages restent attachants et l’intrigue est suffisamment bien menée pour accrocher le lecteur. Un bon livre que j’aurai peut-être davantage apprécié si je l’avais lu avant Les Piliers de la Terre. Follett a une patte reconnaissable : il aime les romances difficles, les personnages féminins forts et les conspirations politiques. Pour ma part j’aime beaucoup ! Mais le contexte moyen-âgeux était sans doute un peu trop proche pour permettre un vrai renouvellement : j’ai retrouvé ces éléments dans Fall of Giants, mais l’époque différente permet de garder plus de fraîcheur : milieu ouvrier et syndicaliste, développement du féminisme, communisme…

Je vous conseillerai de le lire (ça reste un très bon roman historique), mais d’accorder votre priorité aux Piliers de la Terre ou à La Chute des Géants pour découvrir l’auteur !

Publicités

3 Réponses

  1. j’ai dévoré les Piliers de la Terre et je pense lire bientôt cette suite. Par contre je ne connais pas du tout La chute des Géants.

  2. Je te le conseille, ça se passe pendant la Première Guerre Mondiale et la période est revistée de manière passionnante !

  3. […] moyen-âgeuse est très réussie !) ! Par contre, on peut se passer de sa suite (Un monde sans fin) qui reprend les mêmes recettes et est un peu répétitive ! Mais j’attends la suite de La […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :