Présentation de « Temeraire » de Naomi Novik et critique de « Tongues of Serpents »

Je viens de finir le 6ème tome (Tongues of Serpents) de cette série que j’aime beaucoup Il s’agit là d’une uchronie fantasy ou fantasy historique : les dragons existent et servent d’aviation de combat dans les pays européens. Les éditeurs disent souvent que c’est un croisement entre Jane Austen et Anne McCaffrey (les dragons de Pern). Légers spoilers sur le début du tome 1 et quelques éléments de la série. J’ai choisi cette très belle illustration de Todd Lockwood, un illustrateur de fantasy américain connu.


Synopsis du premier tome :

 L’histoire commence au début des guerres napoléoniennes. Un officier (et un gentleman ! ;-)) de la Marine britannique (William Laurence) capture un bateau français contenant un œuf de dragon sur le point d’éclore. C’est problématique car un dragonnet doit être attaché à un humain dès sa naissance sous peine de redevenir sauvage. C’est finalement sur le Capitaine Laurence que se fixe l’attachement du dragonnet (baptisé Temeraire) et c’est ensemble qu’ils vont découvrir le monde mal connu des aviateurs…


J’adore cette série ! Le contexte XIXème et les guerres napoléoniennes rappelle effectivement Jane Austen, mais ce n’est pas le plus important et il n’y a pas vraiment de romance développée ! Le plus intéressant à mes yeux, c’est la relation entre Laurence et Temeraire et l’évolution des deux personnages au fur et à mesure des tomes !

En effet, l’auteur se penche sur le statut qu’ont les dragons dans différents pays et les dragons sont le vecteur d’un discours très humaniste !

De plus, les multiples voyages effectués par les protagonistes permettent à l’auteur de développer peu à peu son univers et de l’éloigner du nôtre ! L’aspect uchronique est plus développé dans les pays lointains !

En effet, on va avoir l’occasion de découvrir la Chine, pays d’origine de Temeraire où les dragons ont une place centrale, la Turquie, l’Afrique et ses mystères, l’Australie et sa dureté…

Une série vraiment riche et originale !

Synopsis du tome 6

Dans ce tome, Laurence et Temeraire sont exilés en Australie et se retrouvent au cœur d’un imbroglio politique inconfortable. Pour y échapper,ils partent dans une exploration montagnarde, sans se douter que leur voyage deviendra vitre très difficile…


Spoilers tome 6

J’ai trouvé qu’il y avait des longueurs inutiles dans ce tome ! En effet, on suit de près leur lent calvaire au travers des montagnes et du désert sur près de 200 pages !

C’est bien dommage, parce que la situation de Sydney était intéressante, et la fin est passionnante ! J’aurais aimé qu’on s’attarde plus auprès des Aborigènes, de leur collaboration avec les Chinois, sur les Bunyip et leur intelligence, le changement géo-politique entraîné par la fin de l’isolationnisme chinois…

J’espère vraiment que tous ces aspects seront explorés plus en profondeur dans le tome 6, ils méritent qu’on s’y attarde !

Alors que les misères subies par le groupe de Laurence finissent par trop s’éterniser à mon goût !

Bref, j’espère que c’est un tome de transition avant un tome plus basé sur l’action, les révélations et les retournements de situation ! D’autant plus que les loyautés des deux protagonistes devraient de nouveau être soumises à rude épreuve…

Conclusion :

Un tome qui introduit des éléments très intéressants pour la suite et nous fait découvrir un nouveau pays, mais qui souffre d’un problème de rythme au milieu ! Pas aussi intéressant que les précédent, je le mettrais au même niveau que Black Powder War (tome 3) où le voyage de retour m’a parfois paru aussi un peu long ! Mais j’attends le suivant avec impatience vu ce qui s’annonce à la fin du tome !

Publicités

5 Réponses

  1. je ne connais pas cette série, mais je vais aller voir ça de plus près ! Vu que j’adore les dragons, Jane Austen et Anne McCaffrey, ça devrait me plaire ;o))

  2. Oui, tu a de fortes chances d’aimer la sérioe ! 🙂

  3. je viens de commander le premier tome… je te dirai ;o)

  4. J’avais l’impression d’être la seule à aimer cette série, ça me rassure, y’en a d’autres :D. C’est pas une révélation mais j’aime beaucoup l’atmosphère, et on finit par s’attacher aux personnages quand ils prennent un peu de nuance (surtout Laurence qu’on a juste un peu envie de baffer dans le premier tome), une fois passés les premiers tomes.

    Bon j’en suis restée au tome 4 moi, j’ai du retard à rattraper du coup !

  5. Bah même dans le premier je ne l’ai pas détesté : c’est un homme de son époque avec une éducation traditionelle, mais qui a un bon fond !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :