Bilan Fringe S3 : une semi-déception !

Je viens de finir le season finale, il est l’heure de faire un récapitulatif de toute la saison. En effet, si la saison 3 avait très bien démarré, la suite s’est avérée plus frustrante !

Pourtant, le début de la saison était très excitant : Olivia coincée dans un univers étranger et avec une fausse identité, une mission d’infiltration chez nous (même si la naïveté de Peter m’a paru un peu forcée vu ce qu’il savait !), des personnages charismatiques de l’autre côté (j’adore Lee et Charlie !)…

Mais on n’avait commandé que 13 épisodes au début, et ça s’est senti quand les scénaristes ont dû créer 22 épisodes.

Si la relation compliquée de Peter et Olivia est assez bien gérée, la mythologie a été artificiellement ralentie pour tenir le nouveau rythme. Certains stand-alones étaient malgré tout captivants, mais la majorité d’entre eux étaient routiniers. Il reste les interactions entre les personnages, Walter est toujours amusant et attachant, mais on ronge quand même beaucoup son frein !

Et la manière d’amener la grossesse de Fauxlivia est brusque et maladroite, tout comme l’épisode où elle est enlevée : on se doute tout de suite de l’identité du coupable !

Les deux épisodes précédant le final sont tout à fait symptomatiques de ce problème majeur : fausse tension, Pjs personnages principaux séparés qui doivent se retrouver pour faire perdre du temps, fausse alerte (première montée de Peter dans la machine), manque d’informations sur Sam Weiss pour rendre son personnage vraiment accrocheur…

Et arrive le season finale. Si la scène de l’avant-dernier épisode était très efficace (même si elle faisait penser à Alias saison 2 !), on comprend très vite que Peter a une vision du futur tel qu’il se produira s’il continue sur la voie sur laquelle il est engagé.

De ce fait, impossible de vraiment trembler pour les personnages : on sait que ça compte pour du beurre (c’est exactement comme les dimensions parallèles dans la plupart des séries comme Stargate ou Star Trek) ! Il n’y a donc pas vraiment de tensions et de suspens !

Le seul moment vraiment excitant, c’est les 5 dernières minutes. Et ça s’arrête naturellement juste quand ça commence à devenir vraiment passionnant !

En effet, cette fin (et la disparition apparemment complète de Peter de l’espace-temps !) pose de nombreuses questions pour la suite :

Pourquoi Walter aurait-il traversé si Peter n’existait pas ? Et Walternate, qu’est-ce qui l’aurait poussé dans la direction des univers parallèles ? Quid du fils de Peter ? Peter a-t-il été fabriqué par les Observateurs afin de fondre les deux univers en un seul (l’univers qui donnera naissance aux observateurs ?) ? Quels sont les nouveaux souvenirs des personnages pour ce qu’il s’est passé ?

Conclusion :

La saison est loin d’avoir tenu toutes ses promesses du début (d’ailleurs, ça s’est ressenti dans les audiences). La mythologie de la série est intéressante mais mal rythmée (en partie à causes des impératifs hollywoodiens) ! Cependant, la toute fin d’épisode s’arrête sur de nombreuses interrogations ! Après pas mal de suspens, la série est finalement renouvelée pour 22 épisodes. Espérons que les scénaristes sauront mieux gérer le rythme de la série et des révélation la saison prochaine en connaissant le nombre d’épisodes à l’avance ! Malgré tout, je serai au rendez-vous de la saison 4 : la mythologie de la série continue de m’intéresser et j’aime beaucoup les personnages principaux ! Mais je crains qu’il y ait un reboot et que Peter réapparaisse très vite !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :